Plusieurs accidents impliquant des véhicules Tesla avec Autopilot activé ont fait les gros titres ces derniers mois et dans plusieurs cas les données révèlent que les conducteurs n'avaient pas les mains sur le volant au moment de l'impact et n'ont entamé aucune manoeuvre de freinage ou d'évitement, suggérant qu'ils n'étaient pas attentifs au trafic environnant.

Tesla AutopiloteDans le cas du premier accident mortel recensé survenu en 2016, l'enquête du NTSB (National Transportation Safety Board) pointait du doigt des contraintes insuffisantes du système Autopilot pour rappeler au conducteur la nécessité de garder les mains sur le volant et de toujours garder un oeil sur la route, l'Autopilot n'étant toujours qu'un système d'assistance à la conduite avancé et non un service de conduite autonome.

En réponse aux récents accidents, Tesla a procédé à une mise à jour de son système Autopilot. La nouvelle version 2018.21.9 génère désormais un signal de rappel toutes les 30 secondes au lieu de 1 à 2 minutes précédemment.

Sur Twitter, Elon Musk reconnaît que ce n'est pas une mesure idéale dans la mesure où cela pourrait amener les conducteurs à ne plus utiliser l'Autopilot du fait d'alertes trop souvent répétées, abaissant de ce fait le niveau de sécurité routière apporté par son système, mais qu'elle est la réponse la plus immédiatement adaptée pour inciter les conducteurs à respecter les pré-requis à l'utilisation du service.

Tesla Autopilot conduite autonome

Toutefois, la conduite réellement autonome avec l'Autopilot n'est plus très loin. Une version 9 de la plate-forme Autopilot attendue en août prochain apportera en effet des fonctionnalités de conduite autonome intégrale, a annoncé le CEO de Tesla.

Cela devrait lui permettre de commencer à remplir son option Capacité de conduite autonome intégrale existant dans son catalogue mais pas encore réellement activée du fait des certifications et réglementations nécessaires à son fonctionnement.

La version 9 de l'Autopilot n'apportera donc pas forcément instantanément la conduite autonome sur les véhicules Tesla, dont le constructeur a déjà présenté des démonstrations, mais elle fournira le cadre permettant de déployer une conduite sans assistance les années suivantes.

Source : Electrek.co