Le milliardaire Elon Musk avançant sur plusieurs fronts avec ses différentes sociétés (Tesla, SpaceX, The Boring Company...) et dans des domaines connexes, la combinaison des différentes technologies déployées semble inévitable.

Space X micro satellitesDéjà, SpaceX fait rêver avec des fusées BFR (Big Falcon Rocket) allant d'un point à l'autre du globe terrestre et amenant ou ramenant ses passagers via des transports Hyperloop construits par The Boring Company.

Les points de jonction entre Tesla et SpaceX sont aussi de plus en plus évidents, des matériaux aux techniques employés, et dans les deux sens. Dans ce contexte, un autre projet de SpaceX pourrait bien faire les affaires de Tesla.

La firme aérospatiale développe en effet une constellation de milliers de micro-satellites, baptisée Starlink, qui permettra de déployer un réseau de communication assurant un accès Internet depuis le ciel et indépendant d'un réseau terrestre.

SpaceX a déjà lancé les deux premiers satellites de test Tintin A et B et prévoit de placer sa constellation en orbite par grappes à partir de la fin d'année ou en 2019. La présidente de SpaceX, Gwynne Shotwell, a suggéré que ce futur réseau par satellite pourrait servir à Tesla pour fournir du très haut débit en toute circonstance, peut-être à la place ou en complément de la connectivité 4G actuelle des véhicules électriques de la marque.

Source : Electrek.co