Airbus A380 : la sortie de flotte chez Air France en 2022

Le par  |  6 commentaire(s) Source : La Tribune
avion-airbus-A380

La stratégie de maintien des Airbus A380 en modernisant leur cabine est finalement abandonnée par Air France qui va faire sortir les 10 avions de sa flotte d'ici 2022.

L'Airbus A380 était un pari réalisé sur l'évolution du secteur aérien et la forte augmentation attendu du trafic de voyageurs, nécessitant de gros porteurs pouvant emmener des centaines de personnes sur de longues distances.

Le coût de ce géant des airs, la nécessité de disposer d'infrastructures adaptées pour ses généreuses dimensions mais aussi les problèmes techniques et les pannes et le contexte économique ont cependant eu raison du programme dont le cycle a été écourté bien avant la période prévue et le nombre d'avions produits est resté très inférieur aux estimations.

Chez Air France, il avait été décidé de maintenir une flotte réduite d'Airbus A380 en procédant à une rénovation des cabines. Un choix coûteux mais plus raisonnable que le maintien d'une flotte étendue.

Airbus A380 Emirates

Le président d'Air France Ben Smith a cependant décidé de revoir la stratégie à la lumière des récentes annulations des dernières commandes d'Airbus A380 par différentes compagnies aériennes en annonçant la sortie de flotte des 10 Airbus A380 d'Air France pour 2022.

A la place, c'est une commande ferme pour 60 Airbus A220-300 qui est annoncée et vient remplacer les actuels A318 et A319, avec les premières livraisons en septembre 2021.

Air France met en avant avec ces nouveaux appareils une émission de CO2 réduite de 20% et un fonctionnement deux fois moins bruyant, pour des vols court et moyen-courrier.

Cette décision se fait au détriment de l'A320 Neo, plus cher et moins adapté aux besoins d'Air France sur les trajets courts et cela ne profitera pas vraiment aux usines d'assemblage françaises puisque les A220 sont en fait d'origine canadienne et construits par Bombardier.

La compagnie indique que "l'environnement de compétition actuel limite les marchés sur lesquels l'A380 peut être exploité de façon rentable" et que l'avion consomme "20 à 25% de carburant en plus par siège que les appareils long-courriers de nouvelle génération" tout en émettant plus de CO2.

Remettre à niveau et rénover les Airbus A380 représente un coût important dont l'intérêt est remis en question "alors même que le programme de cet avion a été stoppé par le constructeur en 2019".

Qui alors pour remplacer l'Airbus A380 ? Air France indique seulement étudier un remplacement par des " avions de nouvelle génération aujourd'hui disponibles sur le marché" mais le journal La Tribune suggère que cela se jouerait entre le Boeing B787 et l'Airbus A330 Neo, le modèle A350 restant trop cher.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2074122
Ils les sortent de la flotte, d'accord...

Mais ils en font quoi ? revente ? recyclage ?
Le #2074124
lebonga a écrit :

Ils les sortent de la flotte, d'accord...

Mais ils en font quoi ? revente ? recyclage ?


Possible qu'ils soient vendus, à prix bradé ça peut intéresser une compagnie qui en possède déjà (Emirates par exemple, qui est celui qui avait le plus communiqué sur ses A380 haut de gamme)
Le #2074138
MisterDams a écrit :

lebonga a écrit :

Ils les sortent de la flotte, d'accord...

Mais ils en font quoi ? revente ? recyclage ?


Possible qu'ils soient vendus, à prix bradé ça peut intéresser une compagnie qui en possède déjà (Emirates par exemple, qui est celui qui avait le plus communiqué sur ses A380 haut de gamme)


Vraisemblable ; ils ont le carburant pas cher et ils aiment bien le clinquant.
Le #2074140
l'A380 était un projet ambitieux mais force est de constater que c'est un échec.

On se souviendra peut-être qu'il est le plus gros avion de ligne, mais il restera loin du 747 qui a une bien plus grande aura que lui.
Le #2074222
diminution de la conso de carburant, ça veut dire vols potentiellement moins chers ?
Le #2074234
BelerNaor a écrit :

diminution de la conso de carburant, ça veut dire vols potentiellement moins chers ?


Le "potentiellement" est bienvenu...

En effet, en théorie, le prix des trajets devrait baisser, mais cela va-t-il se vérifier réellement ???
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme