Crucible, le premier jeu d'Amazon, est déjà abandonné

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s) | Source : Crucible
Crucible

C'est déjà la fin de parcours pour le premier titre supporté par Amazon : Crucible ne sortira plus de sa beta fermée et voit ses développements arrêtés.

Un petit tour et puis s'en va. Le jeu Crucible devait marquer le point de départ des ambitions du géant de l'e-commerce Amazon dans le domaine de la production de jeux vidéo en misant sur le multijoueur massif et l'accès gratuit en Free-to-Play.

Mais rapidement après son lancement cet été, le titre n'a pas réussi à drainer un nombre de joueurs suffisant. Des problèmes de jeunesse ainsi que peut-être une fatigue envers le genre, alors que d'autres jeux comme Fortnite ou PUBG cristallisent l'attention, ont rapidement fait scellé le sort du premier titre d'Amazon Games Studio et développé par Relentess Studios.

Amazon Crucible

Dès début juillet, Crucible n'était plus accessible qu'en beta fermée aux joueurs l'ayant déjà téléchargé. Dans un nouveau billet de blog, l'équipe de développement annonce que tout en ayant travaillé à l'amélioration du titre, les retours des joueurs à la " difficile décision " d'abandonner son développement.

Crucible

Après un dernier baroud d'honneur, les serveurs seront désactivés en novembre et les joueurs remboursés des achats qu'ils ont pu y faire. L'équipe de développement sera redéployée sur d'autres projets de jeu au sein d'Amazon Games.

Un autre projet de type MMORPG, New World, est notamment prévu pour le printemps 2021, après avoir déjà été repoussé à cause de la crise sanitaire du coronavirus.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
LinuxUser online Connecté VIP icone 16258 points
Le #2110527
Okutsuko offline Hors ligne Vétéran icone 1397 points
Le #2110532
L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli comme on dit, ça leur servira !
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 32187 points
Le #2110571
Perso, je préférerai qu'ils payent mieux leurs livreurs, depuis le COVID, c'est n'imp'...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire