AMD réfléchit aussi à une architecture hybride de processeur

Le par Christian D.  |  2 commentaire(s) | Source : Tom's Hardware
logo-amd

Le groupe AMD pourrait lui aussi tenter l'expérience d'une architecture hybride rappelant la configuration big.LITTLE des processeurs ARM.

La configuration big.LITTLE est une astuce utilisée de longue date chez ARM pour offrir un bon rapport entre performances et consommation d'énergie. Elle constitue à exploiter des groupes de coeurs aux performances différentes pour répondre à différents scénarios d'utilisation.

Cela permet d'utiliser des coeurs économiques pour les tâches basiques et de disposer de coeurs puissants et énergivores mais activés ponctuellement pour les opérations les plus gourmandes.

Ces coeurs puissants, en n'étant activés que lorsqu'ils sont nécessaires, n'épuisent pas inutilement la batterie. La configuration habituelle est de proposer deux groupes de coeurs mais on a pu voir aussi émerger ces dernières années des configuration tri-cluster pour apporter encore plus de finesse dans leur activation en fonction des usages, avec souvent un coeur très puissant isolé et deux groupes de coeurs gérant la plupart des tâches courantes des appareils mobiles.

L'architecture x86 avait jusqu'à présent fait peu de cas de cette possibilité mais les mentalités sont en train de changer. Intel a fait un premier pas dans cette direction avec ses processeurs hybrides Lakefield, constitués d'un coeur puissant Sunny Cove et de quatre coeurs économiques Atom, et tout laisse à penser que l'architecture Alder Lake de la famille Intel Core de 12ème génération utilisera un mode big.LITTLE avec plusieurs groupes de coeurs distincts.

AMD architecture big little

Le groupe AMD pourrait lui aussi finir par proposer une architecture similaire, si l'on en croit un brevet repéré récemment qui décrit une configuration avec deux types de coeurs distincts et des jeux d'instruction spécifiques.

Comme pour ARM, les coeurs puissants ne seraient activés que si nécessaire, permettant de préserver l'autonomie, avec des fonctionnalités pour basculer d'un type de coeur à un autre en fonction de l'intensité de la charge de travail.

L'approche est assez large puisqu'elle pourrait inclure le CPU, le GPU et les DSP dans la gestion des threads. Il ne s'agit encore que d'un brevet et il reste à voir si AMD ira jusqu'à la réalisation d'une plate-forme sur ces bases mais l'idée semble faire son chemin chez tous les concepteurs de processeurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2105739
.
Différence avec le big.LITTLE de ARM
( architecture qui a été abandonnée au profit de l'architecture DynamIQ ),
les coeurs LITTLE n'ont pas la même finesse de gravure que les coeurs big !
.
Le #2105760

"deux types de cœurs distincts et des jeux d'instruction spécifiques".



Laquelle des deux interprétations possibles est la vraie :

1/ instructions complexes pour les cœurs puissants (typ. AVX, SSL, MMX etc) et instructions simples pour les autres petits cœurs (typ. opérations +/- oui/non et de l'entier)
=>la plus évidente

2/ Deux technos à part : Gros cœurs x86, seconds cœurs ARM
=>peu de chance pour la 2/ mais se serait intéressant, car un windows store possède des logiciels x86 (comme iTunes) et des logiciels indépendants de toute plateforme
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar