[Computex] AMD Epyc : les prochaines générations se dévoilent

Le par  |  1 commentaire(s) Source : AnandTech
AMD Epyc Rome

Sans entrer dans les détails, AMD a évoqué sa gamme de processeurs pour serveurs Epyc au salon Computex 2019, avec le lancement des Epyc Rome au troisième trimestre mais aussi les prochaines générations.

La conférence de presse donnée au Computex 2019 mettait surtout l'accent sur la gamme de processeurs Ryzen 3000 sous architecture Zen 2 mais le groupe AMD n'a pu s'empêcher d'évoquer aussi ses nouveaux GPU AMD Navi avec une série Radeon RX 5000 qui sera présentée plus en détails à l'E3.

AMD avance aussi sur le front des processeurs pour serveurs avec l'arrivée de la deuxième génération de processeurs Epyc durant le troisième trimestre. Après Epyc Naples, c'est Epyc Rome qui va prendre le relais et porter le nombre maximal de coeurs à 64, avec une architecture Zen 2 permettant d'utiliser des chiplets en 7 nm sur une puce de communication gravée en 14 nm.

AMD Epyc Rome 03Et ensuite ? On sait qu'AMD prépare déjà une série Epyc Milan avec des coeurs qui profiteront d'une architecture Zen 3 gravée en 7 nm+ et qui sera proposée logiquement à partir de 2020.

Le site Anandtech a eu l'occasion de discuter avec Forrest Norrod, responsable des activités datacenters et embedded du groupe et a pu apprendre le nom de la génération suivante : ce sera Epyc Genoa avec une architecture Zen 4 qui profitera sans doute d'une gravure encore améliorée (5 nm ?). Aucune fenêtre de lancement n'est évoquée mais une disponibilité sur fin 2021 ou 2022 est assez probable.

AnandTech a également obtenu confirmation que les puces présentes dans le supercalculateur Frontier conçu avec Cray et capable d'une puissance de traitement de 1,5 Exaflop ne sont pas des processeurs Epyc Milan, comme certains pouvaient le supposer, mais des processeurs custom avec connexions CPU-to-GPU via des liens Infinity Fabric.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme