Applis de rencontre et paiement tiers : Apple lâche du lest aux Pays-Bas

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)

Apple consent finalement à autoriser les applications de rencontre dans leur version déjà existante à avoir recours à d'autres systèmes de paiement que le sien aux Pays-Bas.

app-store-pays-bas

Avec l'App Store aux Pays-Bas, Apple doit autoriser les applications de rencontre à utiliser des systèmes de paiement autres que le sien. Un véritable bras de fer est engagé avec l'Autorité de la concurrence néerlandaise. Elle ne se satisfait pas pour le moment des concessions faites par le géant américain accusé d'abus de position dominante.

L'Authority for Consumers and Markets (ACM) a ainsi infligé à Apple une dixième amende hebdomadaire de 5 millions d'euros, tout en soulignant l'évaluation d'un ajustement des conditions dont la teneur commence à se dévoiler.

Sur son site, Apple annonce en effet des modifications par rapport à ses précédentes conditions. Parmi celles-ci, la suppression de l'obligation ayant pour conséquence que les développeurs auraient dû créer de nouvelles applications spécifiques à l'App Store aux Pays-Bas afin de pouvoir y utiliser un système de paiement tiers.

Avec cette obligation qui disparaît, les développeurs vont donc pouvoir inclure le système de paiement alternatif dans leurs applications existantes, ce qui sera un gain significatif de ressources plutôt que de devoir gérer plusieurs applications à l'échelle mondiale.

Pas de changement pour le taux de commission

Apple consent par ailleurs à modifier et à réduire le nombre de fois où un message d'avertissement pour les utilisateurs doit être affiché lors du recours à un système de paiement tiers. Il prévient que " Apple n'est pas responsable de la confidentialité ou de la sécurité des transactions ", au lieu de " Seuls les achats via l'App Store sont sécurisés par Apple. "

apple-application-rencontre-pays-bas-message-paiement-tiers

À voir si ces modifications permettront d'obtenir le feu vert de l'ACM, d'autant qu'Apple n'a manifestement pas l'intention de revenir sur son choix d'une commission à peine réduite à 27 % avec des achats via des systèmes de paiement alternatifs.

" Comme nous l'avons déjà dit, nous sommes en désaccord avec l'ordonnance initiale de l'ACM et nous faisons appel. Dans l'intervalle, les changements que nous avons apportés aujourd'hui démontrent l'engagement continu d'Apple à remplir ses obligations légales aux Pays-Bas. "

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
iFlo59 offline Hors ligne VIP icone 32962 points
Le #2160518
Le truc c'est qu'APPLE est Américain, s'il s'installe dans d'autres pays il doit se conformer aux législations du pays, ce n'est pas parce qu'il a son propre modèle de politique, qu'il peut se l'imposer dans un pays. Soit il s'y conforme ou soit il ne s'implante pas dans le pays.

C'est très américain de s'imposer chez les autres...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire