L'iPad Pro avec processeur 3 nm dès l'an prochain, l'iPhone 14 en 4 nm

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s) | Source : Nikkei Asia

Avec une gravure en 3 nm prête dès 2022, TSMC va pouvoir conserver son gros client Apple et même attirer Intel.

iPad Pro 02

Le fondeur taiwanais TSMC sait comment rester leader du secteur de la fonderie : être le premier à proposer les gravures les plus fines. Quelques mois d'avance suffisent à coller aux calendriers de sortie des fabricants de produits électroniques et à capter les gros clients générateurs de commandes de dizaines de millions de puces.

Selon le Nikkei Asian, les premiers acteurs à bénéficier des noeuds de gravure les plus fins l'an prochain seront Apple et Intel. Les deux entreprises testent dès à présent la production de puces gravées en 3 nm et pourront commencer à les exploiter commercialement durant le second semestre 2022.

Wafer

De futures tablettes iPad seraient ainsi les premiers produits d'Apple à profiter d'une gravure en 3 nm l'an prochain tandis que la série iPhone 14 proposerait un SoC Apple A16 gravé en 4 nm (dérivé du 5 nm) pour des questions de disponibilité des moyens de production et de volume.

Il sera en effet plus facile de produire quelques millions de puces en 3 nm pour l'iPad que des dizaines de millions de SoC pour les iPhone de nouvelle génération.

Intel fera produire des composants en 3 nm chez TSMC

De son côté, Intel aurait au moins deux designs en préparation pour la gravure en 3 nm de TSMC, pour des processeurs destinés à des ordinateurs portables et pour serveurs.

La disponibilité ne se ferait pas avant fin 2022 mais les commandes seraient supérieures à celles des puces pour l'iPad Pro, indique le Nikkei Asian. Intel trouvera ainsi un accès aux noeuds de gravure les plus fins tout en préparant sa propre gravure en 7 nm pour 2023 dont les qualités pourront rivaliser avec des noeuds plus bas.

Tout à la fois partenaire et concurrent (via son service de fonderie IFS) de TSMC, Intel place sa stratégie sous le signe d'une "co-opétition" pour reprendre l'avantage sur le marché des processeurs face à un concurrent AMD dont les gammes de processeurs Ryzen ont marqué de solides progressions dans tous les segments, tandis que les processeurs Epyc sont sur la chasse gardée d'Intel des processeurs pour serveurs.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
pemmore offline Hors ligne Vétéran avatar 1476 points
Le #2136472
Médiatek est en train lui aussi de proposer un processeur en 3 nano, mais seulement octocores, jusque la il proposait un décacores en réalité 11 cores, un tout petit pour des usages très limités, on trouve que sur les versions pour chinois et importateurs comme wish, ce qui fait des smartphones à 100 balles..
Ce fameux octocores 3 nano médiatek serait le plus puissant proc actuel.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire