Applications de contrôle parental : Apple met de l'eau dans son vin

Le par  |  4 commentaire(s)
Apple-iPhone-screen-time

Après le bannissement d'applications de contrôle parental de son App Store, Apple fait machine arrière pour une réintégration.

Apple a mis à jour des règles de l'App Store. Elles prennent en compte le cas du système d'identification à venir Sign in with Apple pour les applications tierces, l'interdiction d'intégrer des publicités ou outils d'analytics de tiers, de même que l'envoi de données à des tiers pour les applications à destination des enfants.

Le géant de Cupertino en profite également pour réviser sa position sur des applications de contrôle parental.

En avril dernier, Apple avait justifié la suppression de plusieurs applications de contrôle parental de l'App Store en les accusant de mettre en danger la confidentialité et la sécurité des utilisateurs. Au centre du problème, le recours à la technologie Mobile Device Management (MDM) qui est une solution de gestion des appareils mobiles et donne accès à des informations sensibles.

Apple-logo

Pour Apple, si MDM a des utilisations légitimes comme avec des entreprises pour le contrôle de leurs appareils et données, ce n'était pas le cas avec des applications pour les particuliers. Désormais, Apple autorise à nouveau les applications de contrôle parental ayant recours à la technologie MDM, mais avec interdiction explicite de vendre, d'utiliser ou de divulguer les données d'utilisateurs à des tiers.

Il faut aussi rappeler que le bannissement des applications de contrôle parental avait donné naissance à des accusations de concurrence déloyale. Sachant qu'avec iOS, Apple intègre une fonctionnalité Screen Time (Temps d'écran) pouvant jouer le rôle de contrôle parental.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2066270
"interdiction explicite de vendre, d'utiliser ou de divulguer les données d'utilisateurs à des tiers"
Promis juré craché, on est assis sur une mine d'or et on récupère plein de données confidentielles, mais on ne vendra rien du tout... tant que ça se saura pas

Non m'sieur l'juge, j'ai pas du tout laissé une faille de sécurité volontairement qui a permis à des partenaires de récupérer toutes les données confidentielles, promis juré craché m'sieur l'juge

Non plus m'sieur l'juge, je n'ai pas passé d'accord avec Apple pour le payer pour qu'il m'autorise à utiliser le MDM
Le #2066283
sansimportance a écrit :

"interdiction explicite de vendre, d'utiliser ou de divulguer les données d'utilisateurs à des tiers"
Promis juré craché, on est assis sur une mine d'or et on récupère plein de données confidentielles, mais on ne vendra rien du tout... tant que ça se saura pas

Non m'sieur l'juge, j'ai pas du tout laissé une faille de sécurité volontairement qui a permis à des partenaires de récupérer toutes les données confidentielles, promis juré craché m'sieur l'juge

Non plus m'sieur l'juge, je n'ai pas passé d'accord avec Apple pour le payer pour qu'il m'autorise à utiliser le MDM


Pas mieux...
Le #2066287
Au prix où ils vendent leur piquette, si en plus ils y mettent de l'eau, on n'est pas rendu .

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme