Galileo : premier contrat en Ariane 6 pour lancer quatre satellites en 2020

Le par  |  2 commentaire(s)
Ariane 6

Arianespace a signé un contrat avec l'ESA pour placer en orbite des satellites de la constellation Galileo à l'aide de deux lanceurs Ariane 6 d'ici la prochaine décennie.

Arianespace officialise le contrat avec l'agence spatiale européenne (ESA) qui va permettre de lancer quatre satellites de géopositionnement de la constellation européenne Galileo à l'aide des nouveaux lanceurs Ariane 6.

GalileoEn l'occurrence, il s'agira de deux lanceurs Ariane 62 (dotés de deux boosters d'appoint) qui seront utilisés pour des mises en orbite fin 2020 et durant mi-2021 afin de compléter le système de positionnement européen depuis le pas de tir de Kourou, en Guyane.

Les lanceurs de nouvelle génération remplaceront ainsi les fusées Ariane 5 ES utilisées jusqu'à présent pour ce type de mission (la prochaine interviendra en décembre).

Ariane 6Les missions de lancement de satellites Galileo interviendront donc après le tir inaugural d'une fusée Ariane 6 prévu le 16 juillet 2020. Sa charge utile n'est toujours pas connue, Arianespace discutant avec plusieurs clients pour ce premier vol hautement symbolique.

La constellation Galileo comprend 18 satellites en orbite géostationnaire, ce qui a permis de lancer les premiers services de positionnement. Ils seront quatre de plus à partir du 12 décembre si la mission VA240 se déroule comme prévu.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1980043
Vivement le GPS européen , je pourrais retrouver ma balle de golf sur le terrain ... quand j'y jouerais
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]