Blue Origin : la vente de billets pour des passagers à partir de 2019

Le par  |  4 commentaire(s) Source : SpaceNews
Blue-Origin-lancement

Blue Origin de Jeff Bezos vise la vente de billets pour des vols suborbitaux dès l'année prochaine. Le prix n'a pas encore été fixé.

Si le prix du billet n'est toujours pas connu et reste en réalité à déterminer, on sait désormais que c'est à partir de 2019 que Blue Origin escompte débuter la vente de billets pour ses vols commerciaux suborbitaux.

Fin avril, depuis un site de lancement dans l'ouest du Texas, la société aérospatiale du patron d'Amazon a effectué un huitième vol d'essai avec la fusée New Shepard. Moins de trois minutes après le décollage, une capsule d'équipage non habitée a été libérée du booster.

La fusée New Shepard est revenue atterrir à la verticale à 3 km du site de lancement. Une dizaine de minutes après le décollage, c'est la capsule d'équipage qui a atterri grâce à trois parachutes et une rétrofusée.

Cette capsule d'équipage est en capacité d'accueillir six passagers pour leur faire vivre un vol suborbital et quatre minutes en microgravité une fois l'altitude de plus de 100 km atteinte. De premiers essais habités pourraient avoir lieu cette année.

Blue Origin ne se positionne pas seulement sur le tourisme spatial (en tout cas suborbital) où il y aura la concurrence de Virgin Galactic qui enregistre déjà plus de 700 réservations à 250 000 $ le billet (des acomptes pour le moment). Avec son lanceur lourd réutilisable New Glenn, Blue Origin veut également s'occuper de l'envoi de satellites.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2019962
250 000 $ le billet?
ça va ce n'est pas cher !
Le #2019979
Bien, mais c'est pas comme Paris-New York, une fois qu'ils l'auront fait, ils vont pas y retourner toutes les semaines...

Si B O veut des clients, faudra p't'êt'baisser le prix du ticket...
Le #2019992
pour la modique somme de 250.000
a ce prix la je prends ma retraite
dautre se paye juste une petit voyage de 4 min dans lespace
Le #2019999
les premiers vol d'avions coutait eux aussi très cher a l'époque, aujourd'hui n'importe quel smicard peut aller a l'autre bout de la planète.

dans 40ans, on pourra s'offrir 1 semaine sur la lune pour 10000-20000€... ou pas si la techno n'évolue pas...
aller dans l'espace requiert une navette qui coute cher a construire, plus qu'un avion et consomme plus de carburant...
surtout que un avion on pourra le rentabiliser sur 10-20-30ans, une navette spatial elle vas faire 10 aller retour max et après poubelle.

si on avait une techno comme l'ascenseur spatial la par contre sa changerais tous, les navettes n'auraient plus besoin de décoller ni de rentrer dans l’atmosphère, donc les fusées durerais des années et consommerais que dalle en carburant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme