Blue Origin : l'intérieur de la capsule spatiale pour touristes

Le par  |  6 commentaire(s)
Blue-Origin-capsule-New-Shepard-interieur-logo

L'intérieur aménagé de la capsule New Shepard se dévoile dans un premier aperçu. En 2018, quelques touristes pourraient y prendre place pour s'envoler à la frontière de l'espace.

Via une liste de diffusion, Jeff Bezos - le patron de Blue Origin - a dévoilé un aperçu de l'intérieur de la capsule New Shepard qui amènera prochainement des touristes à la frontière entre la Terre et l'espace.

La capsule comprendra six sièges inclinables positionnés en cercle avec pour chacun un imposant hublot de 1,2 m de haut et 70 cm de large qui permettra d'admirer le paysage en laissant passer 92 % de la lumière visible.

Les passagers en position inclinée se feront face lors du décollage de la fusée réutilisable. La structure au centre est probablement liée au système de propulsion en cas de problème avec la fusée.

Blue-Origin-capsule-New-Shepard-interieur

Des caméras et écrans sont disposés tout autour. Jusqu'à ce que la capsule se sépare du booster New Shepard, les passagers seront bien évidemment attachés à leur siège. Une fois une altitude de plus de 100 km atteinte, ils pourront expérimenter plusieurs minutes de microgravité dans un volume de 15 m³.

Blue-Origin-capsule-New-Shepard-hublot

Cette expérience sera bien différente de celle du décollage et de la descente pour pénétrer à nouveau l'atmosphère. Respectivement, les passagers devront subir une force de gravité multipliée par trois et cinq. Pour l'atterrissage, la capsule déploiera trois parachutes.

Un vol suborbital doit durer au total un peu plus d'une dizaine de minutes et avec quatre minutes en apesanteur. Une maquette de la capsule New Shepard sera présentée à la presse au début du mois prochain.

Pour New Shepard, Blue Origin a déjà réalisé avec succès plusieurs tests et ce avec l'atterrissage du booster. D'ici la fin de cette année, des vols habités seront tentés. Pour les premiers touristes, ce sera en 2018 à un prix encore inconnu.

Virgin Galactic a également des ambitions dans le tourisme spatial avec des vols suborbitaux mais en procédant d'une manière différente. Le prix du billet est par contre connu : 250 000 dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1959473
Quand les prix passerons en dessous des 10k, (et que les beta testeur seront passé) je m’achèterai un billet !!
Le #1959475
lascounet a écrit :

Quand les prix passerons en dessous des 10k, (et que les beta testeur seront passé) je m’achèterai un billet !!


Perso, pour 1000-1500€, je tente l'expérience avec ma femme
Le #1959481
Ahhhhhhhhhh l'amour en apesanteur ...
Le #1959487
CoRsCiA a écrit :

Ahhhhhhhhhh l'amour en apesanteur ...


Un expérience plutôt cool j'imagine
Le #1959497
C'est moins "étriqué" que je pensais...
Le #1959582
Au premier accident ils ne trouveront plus un seul client. Vivement que ça arrive (du côté du développement durable ça devient n'importe quoi : 1 type va polluer comme 100 en 1 seule fois pour pas grand chose...).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]