BMW : faire passer les véhicules hybrides en électrique dans les zones urbaines polluées

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Reuters
logo BMW

En attendant de disposer de gammes de véhicules purement électriques, le constructeur allemand réfléchit à une bascule automatique de ses voitures hybride en mode électrique en zone urbaine polluée.

Sans régler tous les problèmes écologiques, les véhicules électriques pourront au moins contribuer à la baisse des émissions de gaz à effet de serre durant leur fonctionnement.

BMW i4Les véhicules électriques ne devant être déployés de façon significative que dans plusieurs années, le constructeur allemand BMW réfléchit en amont à la possibilité de forcer ses véhicules hybrides à passer automatiquement en mode électrique en zone urbaine polluée.

Les systèmes de communication intégrés aux véhicules pourraient permettre de créer des zones dans lesquelles la motorisation thermique serait coupée, ne laissant fonctionner que la motorisation électrique non émettrice de gaz d'échappement.

Outre l'aspect écologique, cette solution serait aussi un bon moyen pour permettre aux véhicules hybrides de continuer à circuler dans les villes prévoyant de bannir les véhicules à motorisation thermique de façon temporaire, en périodes de pic de pollution, ou bien définitivement.

La faiblesse de l'autonomie des véhicules hybrides en mode électrique (quelques dizaines de kilomètres) resterait toutefois en principe suffisante pour des trajets urbains et relancerait l'intérêt pour cette double motorisation qui ne nécessite pas forcément de recharge directe, celle-ci s'effectuant en roulant avec la motorisation thermique.

Reuters rapporte que BMW est déjà en discussions avec les autorités municipales de plusieurs villes allemandes et y réalise des démonstrations.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2042150
Moralité :

On a parfaitement le droit de polluer les zones non ultra pollué ...
Le #2042161
oui du moment que tu passes à la caisse.
Le #2042164
Ouais, les hybrides, ça marche comment ? ce n'est pas un moteur thermique qui fait de l'electicité ? À ce que j'ai pu lire à droite ou à gauche on ne fait que quelques km en électrique «pur»
Le #2042170
Marsou a écrit :

Ouais, les hybrides, ça marche comment ? ce n'est pas un moteur thermique qui fait de l'electicité ? À ce que j'ai pu lire à droite ou à gauche on ne fait que quelques km en électrique «pur»


Oui, sur une hybride standard, le moteur thermique sert de génératrice et les deux moteurs servent à la propulsion aussi, contrôlés par l'ordinateur. Une branchable te donnes un peu d'autonomie exclusivement électrique. Le nombre varie de 15km à 80.

Il faut comprendre que les hybrides ont toujours été un moyen de retarder l'adoption des tout-électriques. Elles servent à récolter les crédits verts permettant de polluer plus avec les ventes de gros buveurs, et à greenwasher l'image des fabricants. Alors que des tout-électriques massivement produites feraient baisser de beaucoup les prix des batteries.
Le problème de base étant que le cartel des fabricants s'accroche au plus grand profit des thermiques, qui nécessitent +entretiens, +réparations et +remplacements que les électriques.

La vente d'hybrides leur permet de s'asseoir sur leurs usines désuètes et de NE PAS les adapter à la production massive de bonnes électriques.

Des coûts que NOUS payons à cause de l'inefficacité, fragilité et complexité du moteur à explosions.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 6215 points
Le #2042173
Lustuccc a écrit :

Marsou a écrit :

Ouais, les hybrides, ça marche comment ? ce n'est pas un moteur thermique qui fait de l'electicité ? À ce que j'ai pu lire à droite ou à gauche on ne fait que quelques km en électrique «pur»


Oui, sur une hybride standard, le moteur thermique sert de génératrice et les deux moteurs servent à la propulsion aussi, contrôlés par l'ordinateur. Une branchable te donnes un peu d'autonomie exclusivement électrique. Le nombre varie de 15km à 80.

Il faut comprendre que les hybrides ont toujours été un moyen de retarder l'adoption des tout-électriques. Elles servent à récolter les crédits verts permettant de polluer plus avec les ventes de gros buveurs, et à greenwasher l'image des fabricants. Alors que des tout-électriques massivement produites feraient baisser de beaucoup les prix des batteries.
Le problème de base étant que le cartel des fabricants s'accroche au plus grand profit des thermiques, qui nécessitent +entretiens, +réparations et +remplacements que les électriques.

La vente d'hybrides leur permet de s'asseoir sur leurs usines désuètes et de NE PAS les adapter à la production massive de bonnes électriques.

Des coûts que NOUS payons à cause de l'inefficacité, fragilité et complexité du moteur à explosions.


Tu vas un peu vite en besogne

L'hybride, c'est avant tout un moyen de moins polluer en ville : là où un diesel crachera 6 ou 7L aux 100 en ville, massacrera allègrement tous ses organes moteurs et balancera comme un porc des tas de particules et de NOx, l'hybride fera du 4 L aux 100, avec peu d'émissions autres que du CO2 (pour les Toyota et leurs moteurs particuliers, pas pour les autres m... je te l'accorde), et aura une conso assez stable.

À l'échelle individuelle, il y a un tas de bonnes raisons de passer à l'électrique, en revanche, croire que l'adoption massive fera baisser les prix est une illusion car produire une part conséquente des 100 millions de véhicules vendus par an induit :
- une multiplication par 10 ou 20 de la quantité de cuivre nécessaire,
- une multiplication par 50 de la quantité de lithium extrait annuellement;
- une multiplication par 30 de la quantité de cobalt extrait annuellement.

Donc, même en admettant que ce soit techniquement possible, on sait bien ce qui arrive à aux prix des ressources très convoitées
Le #2042183
deathscythe0666 a écrit :

Lustuccc a écrit :

Marsou a écrit :

Ouais, les hybrides, ça marche comment ? ce n'est pas un moteur thermique qui fait de l'electicité ? À ce que j'ai pu lire à droite ou à gauche on ne fait que quelques km en électrique «pur»


Oui, sur une hybride standard, le moteur thermique sert de génératrice et les deux moteurs servent à la propulsion aussi, contrôlés par l'ordinateur. Une branchable te donnes un peu d'autonomie exclusivement électrique. Le nombre varie de 15km à 80.

Il faut comprendre que les hybrides ont toujours été un moyen de retarder l'adoption des tout-électriques. Elles servent à récolter les crédits verts permettant de polluer plus avec les ventes de gros buveurs, et à greenwasher l'image des fabricants. Alors que des tout-électriques massivement produites feraient baisser de beaucoup les prix des batteries.
Le problème de base étant que le cartel des fabricants s'accroche au plus grand profit des thermiques, qui nécessitent +entretiens, +réparations et +remplacements que les électriques.

La vente d'hybrides leur permet de s'asseoir sur leurs usines désuètes et de NE PAS les adapter à la production massive de bonnes électriques.

Des coûts que NOUS payons à cause de l'inefficacité, fragilité et complexité du moteur à explosions.


Tu vas un peu vite en besogne

L'hybride, c'est avant tout un moyen de moins polluer en ville : là où un diesel crachera 6 ou 7L aux 100 en ville, massacrera allègrement tous ses organes moteurs et balancera comme un porc des tas de particules et de NOx, l'hybride fera du 4 L aux 100, avec peu d'émissions autres que du CO2 (pour les Toyota et leurs moteurs particuliers, pas pour les autres m... je te l'accorde), et aura une conso assez stable.

À l'échelle individuelle, il y a un tas de bonnes raisons de passer à l'électrique, en revanche, croire que l'adoption massive fera baisser les prix est une illusion car produire une part conséquente des 100 millions de véhicules vendus par an induit :
- une multiplication par 10 ou 20 de la quantité de cuivre nécessaire,
- une multiplication par 50 de la quantité de lithium extrait annuellement;
- une multiplication par 30 de la quantité de cobalt extrait annuellement.

Donc, même en admettant que ce soit techniquement possible, on sait bien ce qui arrive à aux prix des ressources très convoitées


Mais je pense que comparé à ce qui est utilisé par les industries, ces quantités ne sont pas si imposantes qu'il n'y parait. Donc le marché en serait probablement que peu affecté... sauf gonflage artificiel. Les économies d,échelle sont un grand facteur de baisse des coûts.

Presque pas de cuivre dans les piles récentes : ~83% Nickel, ~7% Cobalt, ~6% Aluminium, ~3% Lithium. Tous recyclables.

Bien sûr que les hybrides nous permettent quand même de moins augmenter la pollution, mais c'est bien parce que le cartel pétro-auto nous tient par les roubignoles.
Le #2042202
C'est déjà dispo sur certaines hybrides rechargeables comme la Ionic

https://www.youtube.com/watch?v=5IjS3P3PD7o

C'est juste un bouton à pousser, on change de mode.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme