Boeing CST-100 Starliner : la capsule testée en vol non habité le 17 décembre

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Ars Technica
boeing-cst-100-starliner

La NASA confirme la fenêtre de tir pour la mission d'essai de la capsule CST-100 Starliner de Boeing sans astronaute à bord, avant de la tester avec des humains à bord l'an prochain.

Divers retards ont repoussé les missions d'essai qui doivent permettre d'utiliser des capsules spatiales issues d'entreprises privées pour l'acheminement d'astronautes dans l'espace, que ce soit à bord de la station spatiale internationale ou pour de futures explorations plus lointaines.

Si SpaceX et sa capsule Crew Dragon ont un peu temps d'avance, Boeing maintient ses efforts pour proposer sa propre capsule CST-100 Starliner. La NASA vient de confirmer la date du vol qui doit tester l'engin spatial à vide, avant de pouvoir envisager un tir avec des astronautes à bord.

C'est donc la fenêtre du 17 décembre qui a été choisie pour une mise en orbite à l'aide d'un lanceur Atlas V de ULA (United Launch Alliance).

Crew-Dragon-Starliner

ette mission "Orbital Flight Test-1" a déjà fait l'objet de plusieurs reports pour finaliser les derniers détails et une réussite, même en toute fin d'année 2019, constituerait une avancée notable du projet, alors que la capsule concurrente Crew Dragon a réalisé ce même vol inhabité en mars dernier.

L'installation de la capsule Starliner sur le pas de tir du Kennedy Space Center doit se faire durant le mois de novembre. La NASA espère exploiter l'une ou l'autre (ou les deux) capsules dès début 2020 mais continue de réserver des sièges à bord de fusées russes Soyouz en prévision de nouveaux retards, toujours possibles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme