Lancement de Chandrayaan-2 annulé : le pire a été évité

Le par  |  6 commentaire(s)
isro-gslv-mkiii-m1-chandrayaan-2

Une fuite dans une bouteille d'hélium du moteur cryogénique de la fusée est à l'origine de l'annulation du lancement de la mission Chandrayaan-2 à H-56. Un lancement fin juillet serait possible.

Lundi en Inde, le lancement de l'ambitieuse deuxième mission lunaire du pays (Chandrayaan-2) a été annulé moins d'une heure avant le décollage prévu. L'agence spatiale indienne (ISRO ; Indian Space Research Organisation) avait alors évoqué un problème technique au niveau du système de lancement.

Selon The Times Of India, les équipes de l'ISRO ont observé une fuite dans une bouteille d'hélium du moteur cryogénique de l'étage supérieur de la fusée GSLV-MkIII qui est le plus puissant lanceur développé par l'Inde.

Le problème a été constaté lors de la montée en pression de la bouteille d'hélium jusqu'à 350 bars, puis pour la régulation de la sortie à 50 bars. " La fuite faisait baisser la pression de quatre bars par minute. La fusée aurait pu s'en sortir, mais nous ne voulions pas prendre de risques ", a déclaré une source au Times Of India.

Il reste à localiser l'endroit exact de la fuite. La réparation de la fuite pourra se faire sans besoin de démonter la fusée. Toutefois, il faudra aussi être en mesure de déterminer la cause précise de la fuite pour éviter que le problème ne se reproduise.

A priori, la mission Chandrayaan-2 ne devrait pas connaître un retard trop important. Un lancement pourrait avoir lieu fin juillet. Si l'ISRO a parlé d'une " mesure de précaution abondante " pour l'annulation du lancement, on se souviendra néanmoins que c'est un problème d'hélium qui avait été à l'origine de l'explosion d'une fusée Falcon 9 de SpaceX en septembre 2016.

chandrayaan-2
La mission Chandrayaan-2 doit faire de l'Inde le quatrième pays à réussir un alunissage en douceur. Elle comprend un orbiteur, un atterrisseur et un rover.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2072325
"une mesure de précaution abondante..." C'est quoi donc ?

Edit: j'ai trouvé... Copié/collé de Google translate comme d'hab: "As a measure of abundant precaution..."

Maintenant, si on réfléchit 2 min on voit tout de suite que ça veut rien dire en français... et si on cherche 2 min de plus, on trouve qu'en fait ça veut dire "par mesure de sûreté, par précaution"...
Le #2072353
zorglub123 a écrit :

"une mesure de précaution abondante..." C'est quoi donc ?

Edit: j'ai trouvé... Copié/collé de Google translate comme d'hab: "As a measure of abundant precaution..."

Maintenant, si on réfléchit 2 min on voit tout de suite que ça veut rien dire en français... et si on cherche 2 min de plus, on trouve qu'en fait ça veut dire "par mesure de sûreté, par précaution"...


Perso, j'avais traduit par "mesure de précaution exhaustive..."

La faute à la traduction littérale...
Le #2072393
hélium ou hydrogène ?
si le moteur cryogénique des missions apollo tournés à l'hélium cela ne serait pas étonnant que le NASA à créer un studio de cinéma dans la zone51
Le #2072639
C'est surtout que Coco est un footix...
Le #2072718
trucParis22 a écrit :

hélium ou hydrogène ?
si le moteur cryogénique des missions apollo tournés à l'hélium cela ne serait pas étonnant que le NASA à créer un studio de cinéma dans la zone51


Oui, l'helium est un gaz neutre donc ininflamable. En revanche, en technique des fusées, il est utilisé comme milieu de déplacement pour gérer par pressurisation le combustible et le comburant dans les réservoirs en microgravité et pour assurer le mélange d'hydrogène et de dioxygène qui alimente les tuyères de propulsion. Il est aussi utilisé pour la purge de ces substances dans l'équipement au sol avant le lancement, et pour pré-refroidir l'hydrogène liquide des véhicules spatiaux.
Le #2072812
OliPoli a écrit :

trucParis22 a écrit :

hélium ou hydrogène ?
si le moteur cryogénique des missions apollo tournés à l'hélium cela ne serait pas étonnant que le NASA à créer un studio de cinéma dans la zone51


Oui, l'helium est un gaz neutre donc ininflamable. En revanche, en technique des fusées, il est utilisé comme milieu de déplacement pour gérer par pressurisation le combustible et le comburant dans les réservoirs en microgravité et pour assurer le mélange d'hydrogène et de dioxygène qui alimente les tuyères de propulsion. Il est aussi utilisé pour la purge de ces substances dans l'équipement au sol avant le lancement, et pour pré-refroidir l'hydrogène liquide des véhicules spatiaux.


ok merci
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme