Chandrayaan-2 : l'atterrisseur indien Vikram s'est bien écrasé sur la Lune

Le par  |  6 commentaire(s) Source : SpaceNews
ISRO-Chandrayaan-2-Vikram-Pragyan

Après avoir entretenu un certain flou, l'Inde a finalement confirmé le crash sur la Lune de son atterrisseur Vikram le 7 septembre dernier.

Si l'atterrisseur Vikram s'est bel et bien posé sur la Lune en septembre, il a subi un atterrissage dur. Autrement dit, un crash dans un jargon plus compréhensible.

Dans une réponse écrite à la chambre basse du Parlement indien (PDF), Jitendra Singh, ministre d'État du gouvernement en Inde notamment en charge du département de l'Espace, a indiqué que Vikram a subi un atterrissage dur à 500 mètres du site d'atterrissage prévu.

La Nasa avait déjà fait mention d'un atterrissage dur pour Vikram, mais officiellement l'Inde n'avait jusqu'à présent communiqué que sur une perte de contact avec l'atterrisseur lors de la tentative d'alunissage de la mission Chandrayaan-2.

Jusqu'à une altitude de 7,4 km au-dessus de la surface de la Lune, tout s'est déroulé comme prévu. La vitesse a été réduite de 1 683 m/s à 146 m/s. " Pendant la deuxième phase de la descente, la réduction de la vitesse a été supérieure à la valeur prévue. En raison de cet écart, les conditions initiales au début de la phase de freinage fin dépassaient les paramètres prévus ", écrit Jitendra Singh.

Les raisons de l'écart ne sont pas précisées. Concernant l'orbiteur lunaire de la mission Chandrayaan-2, ses performances sont conformes aux attentes et sa durée de vie a été portée à 7 ans.

chandrayaan-2
Avec Vikram, l'Inde ambitionnait de devenir le quatrième pays à réussir à poser en douceur un appareil sur le sol lunaire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084684
C'est ni un atterrisage dur, ni un crash, c'est un "désassemblage rapide non planifié"

https://www.urbandictionary.com/define.php?term=RUD

On peut dire "un atterrisage RUDE" (Rapid, Unplanned Disassembly Event)
Le #2084689
LinuxUser a écrit :

C'est ni un atterrisage dur, ni un crash, c'est un "désassemblage rapide non planifié"

https://www.urbandictionary.com/define.php?term=RUD

On peut dire "un atterrisage RUDE" (Rapid, Unplanned Disassembly Event)


"désassemblage rapide non planifié"
Le #2084703
.
Eh paf le Vikram !
.
Le #2084717
Jitendra Singh : " Pendant la deuxième phase de la descente, la réduction de la vitesse a été supérieure à la valeur prévue. En raison de cet écart, les conditions initiales au début de la phase de freinage fin dépassaient les paramètres prévus "

Ça veut dire quoi ce baragouinage ?
Le #2084725
Nanard71 a écrit :

Jitendra Singh : " Pendant la deuxième phase de la descente, la réduction de la vitesse a été supérieure à la valeur prévue. En raison de cet écart, les conditions initiales au début de la phase de freinage fin dépassaient les paramètres prévus "

Ça veut dire quoi ce baragouinage ?


Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il n'ont pas maitrisé leur vitesse, que le problème initial a été rencontré pendant la deuxième phase de la descente, et que du coup le freinage final n'était pas cohérent avec la vitesse réelle de l'atterisseur.

Ensuite on peut imaginer ce qu'on veut:
2eme phase de la descente: il "freine" trop, du coup il va moins vite qu'estimé
Freinage final: du coup il freine encore trop (car la vitesse de l’atterrisseur est inférieure a ce qui est prévu).
Ce qu'il peut se passer c'est qu'au lieu de se poser doucement, l'engin recommence à monter... va a quelques centaines de mètres d'altitude, dans une phase pas du tout prévue, puis va s'écraser un peu plus loin.

Joue a Kerbal, c'est un classique !
Le #2084986
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme