CIMON : le ballon d'intelligence artificielle en partance pour l'espace

Le par  |  12 commentaire(s)
CIMON

Présenté comme un cerveau volant, l'intelligence artificielle CIMON à la forme d'un ballon décolle aujourd'hui pour rejoindre la Station spatiale internationale.

En fin de matinée (heure de Paris), une fusée Falcon 9 de SpaceX - qui a déjà volé en avril - doit décoller depuis Cap Canaveral en Floride dans le cadre d'une mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS). Il n'y aura pas de tentative de récupération du premier étage de la fusée.

Déjà utilisée lors d'une mission en juillet 2016, une capsule Dragon transporte près de 2,7 tonnes de matériel et devrait rejoindre l'ISS le 2 juillet prochain. À bord, CIMON qui tiendra compagnie aux occupants de la station spatiale, et en particulier au spationaute allemand Alexander Gerst de l'Agence spatiale européenne.

Développé par Airbus en partenariat avec IBM et avec le financement de l'Agence spatiale allemande DLR, CIMON - Crew Interactive MObile CompanionN - va servir d'expérimentation pour l'utilisation de l'intelligence artificielle afin d'atténuer le stress et la charge de travail d'un équipage lors de longs vols spatiaux.

Qualifié de cerveau volant par DLR, ce système autonome d'assistance aux astronautes se présente sous la forme d'un ballon de 32 cm de diamètre en plastique et métal, et avec un écran en façade pour afficher un visage.

CIMON

Pesant 5 kg, il se déplacera et tournera librement dans l'environnent en microgravité grâce à des jets d'air. Des capteurs à ultrasons pour évaluer les distances serviront à éviter des collisions. CIMON est équipé de caméras, microphones et d'un haut-parleur. Doué de reconnaissance faciale, vocale et d'objets, il est capable de parler et comprendre.

L'intelligence artificielle pour la navigation autonome est issue d'Airbus, tandis que CIMON exploite la technologie Watson AI à partir du cloud d'IBM pour le reste. " CIMON est conçu pour faciliter le travail quotidien des astronautes, notamment en affichant les procédures, ou pour solutionner des problèmes, grâce à son réseau IA neuronal et sa capacité à apprendre ", écrit Airbus.

Si les six astronautes dans l'ISS pourront dialoguer avec CIMON, il a surtout appris à travailler avec Alexander Gerst. Waston AI a ainsi été entraîné avec des photos et échantillons de voix de ce géophysicien de formation.

Pour leur première collaboration spatiale, ils " mèneront des expériences sur les cristaux, s'appliqueront à résoudre le Rubik’s cube et effectueront une expérience médicale complexe en utilisant CIMON comme une caméra volante intelligente. "

À l'avenir, il s'agira d'étudier les interactions sociales avec CIMON pour en faire le compagnon spatial idéal.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2020592
Le cauchemar ce truc... Il est tellement malaisant.
Le #2020596
La vraie question :

Si y'a collision avec un astronaute, c'est la faute à qui?
Le #2020598
Qu'on ne le perde pas dans l'espace surtout ! On ne sait jamais, si une civilisation E.T. le chope, on va vraiment passer pour les crétins de la galaxie.

Le #2020600
Safirion a écrit :

Le cauchemar ce truc... Il est tellement malaisant.


Mais carrément
Le #2020603
A mon avis, ça va finir en ballon de foot, ce truc... surtout s'il vient se fourrer dans les pattes des astronautes...
Le #2020610
"va servir d'expérimentation pour l'utilisation de l'intelligence artificielle afin d'atténuer le stress et la charge de travail d'un équipage lors de longs vols spatiaux."

Il feraient mieux d'arriver à la parité, rien de tel que des boobs dans l'espace pour déstresser
Le #2020613
skynet a écrit :

"va servir d'expérimentation pour l'utilisation de l'intelligence artificielle afin d'atténuer le stress et la charge de travail d'un équipage lors de longs vols spatiaux."

Il feraient mieux d'arriver à la parité, rien de tel que des boobs dans l'espace pour déstresser


C'est vrai mais tu sors ===>[]
Le #2020622
Ulysse2K a écrit :

skynet a écrit :

"va servir d'expérimentation pour l'utilisation de l'intelligence artificielle afin d'atténuer le stress et la charge de travail d'un équipage lors de longs vols spatiaux."

Il feraient mieux d'arriver à la parité, rien de tel que des boobs dans l'espace pour déstresser


C'est vrai mais tu sors ===>[]


dans l'espace ?


Le #2020645
skynet a écrit :

"va servir d'expérimentation pour l'utilisation de l'intelligence artificielle afin d'atténuer le stress et la charge de travail d'un équipage lors de longs vols spatiaux."

Il feraient mieux d'arriver à la parité, rien de tel que des boobs dans l'espace pour déstresser


Boobs in space , le nouveau film de Marc Dorcel , bientot sur vos ecrans en Imax 4K !

"dans l'espace, on ne vous entend pas ... jouir"


Le #2020649
CoRsCiA a écrit :

skynet a écrit :

"va servir d'expérimentation pour l'utilisation de l'intelligence artificielle afin d'atténuer le stress et la charge de travail d'un équipage lors de longs vols spatiaux."

Il feraient mieux d'arriver à la parité, rien de tel que des boobs dans l'espace pour déstresser


Boobs in space , le nouveau film de Marc Dorcel , bientot sur vos ecrans en Imax 4K !

"dans l'espace, on ne vous entend pas ... jouir"






Déjà rien que l'image des boobs non soumis à pesanteur, ça vaut son pesant de cacahuètes

Je te garanti que les astronautes s'ils sont stressés, ils ne le sont plus que sur 18 cm
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme