Complotisme alliant coronavirus et 5G : plus de 40 mâts d'antennes incendiés au Royaume-Uni

Le par Christian D.  |  17 commentaire(s) | Source : Les Echos
Antennes-4g

Le complotisme reliant coronavirus et 5G reste vif dans certains pays, conduisant à détruire des équipements. Au Royaume-Uni, plus de 40 mâts portant des antennes en ont fait les frais.

Les théories du complot imputant des corrélations sous diverses formes entre coronavirus et mise en place des réseaux 5G, tout en alimentant les craintes pour la santé, sont exacerbées par la situation de confinement et la propagation des théories sur les réseaux sociaux, sans compter par la défiance envers les institutions officielles souvent accusées de dissimulation.

Du Covid-19 qui pourrait proliférer à cause des ondes de la 5G à la mise en confinement qui permettrait aux industriels d'installer en toute discrétion des antennes 5G au milieu de la population, les rumeurs cristallisent les angoisses du moment et conduisent certains à passer à un acte de destruction.

coronavirus

Au Royaume-Uni, pendant que les équipes de salariés télécom sur le terrain, même sans lien avec le déploiement de la 5G, essuient des critiques et des intimidations, certains équipements, là encore pas toujours forcément en lien avec la 5G, sont saccagés.

Selon un décompte récent, plus de 40 pylônes portant des antennes ont été détruits (certains incendiés), dont une vingtaine rien que durant le grand week-end pascal. La moitié de ces antennes appartiennent à Vodafone et l'une d'entre elle desservait un hôpital temporaire à Birmingham, ce qui a fait réagir l'opinion.

Plusieurs personnes ont été arrêtées dans le cadre de ces sabotages mais il reste difficile de contrôler la trainée de poudre que constituent ces rumeurs fortement relayées malgré les efforts des réseaux sociaux pour en réduire la portée.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Eildosa Hors ligne Vétéran icone 1411 points
Le #2096943
pohlala, je pensais pas qu'on avait de tel debile mentaux dans de tel pays....
jacob13 Hors ligne VIP icone 5752 points
Le #2096947
Le niveau d'éducation baisse ,les politiques imposent des mesures avec parfois des conflits d’intérêts patents ,des scandales sanitaires sans coupables, prendre les gens pour des cxns après il faut pas s'étonner qu'ils le deviennent.
La chasse aux sorcières ce n'est pas si vieux et le retour des grandes peurs "épidémie" amène dans son sillage les grandes cxnneries.
https://actu17.fr/coronavirus-linfirmiere-de-lherault-avait-ete-expulsee-de-chez-elle-ses-proprietaires-seront-juges/
skynet Hors ligne VIP icone 79083 points
Le #2096957
https://www.youtube.com/watch?v=c9zZo7z8SK8





"Le niveau d'éducation baisse ,les politiques imposent des mesures avec parfois des conflits d’intérêts patents ,des scandales sanitaires sans coupables, prendre les gens pour des cxns après il faut pas s'étonner qu'ils le deviennent."

Et c'est pas seulement ça ... Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. Aujourd'hui tout est horizontal, tout est au même niveau, c'est à dire aussi bien l'info décortiquée par un journaliste qu'un gars complètement atteints qui bave sur les réseaux sociaux, repris en masse toute la journée par des gens qui ne réfléchissent même plus ...
BelerNaor Hors ligne Héroïque icone 667 points
Le #2096958
skynet a écrit :

https://www.youtube.com/watch?v=c9zZo7z8SK8





"Le niveau d'éducation baisse ,les politiques imposent des mesures avec parfois des conflits d’intérêts patents ,des scandales sanitaires sans coupables, prendre les gens pour des cxns après il faut pas s'étonner qu'ils le deviennent."

Et c'est pas seulement ça ... Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. Aujourd'hui tout est horizontal, tout est au même niveau, c'est à dire aussi bien l'info décortiquée par un journaliste qu'un gars complètement atteints qui bave sur les réseaux sociaux, repris en masse toute la journée par des gens qui ne réfléchissent même plus ...


" Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. "

Aux US et un peu au UK aussi c'est pire, avec des soit disant `journalistes`qui font circuler des théories eux mêmes. De grands groupes de médias n'ont aucun problème à écrire des titres trompeurs du style "Les antennes faciliteraient la diffusion du virus?", tant que ça génère des clics ou que ça fait avancer leurs idées politiques. Le pire c'est que les moyens légaux sont très limités, vu qu'il faut prouver que ça nous a causé du tort (et pas seulement que c'est faux).

De plus, certains se cachent derrière l'argument bancal de 'on a pas dit que c'était vrai, on a juste posé la question et c'est notre droit'.
sansimportance Hors ligne VIP icone 7714 points
Le #2096959
BelerNaor a écrit :

skynet a écrit :

https://www.youtube.com/watch?v=c9zZo7z8SK8





"Le niveau d'éducation baisse ,les politiques imposent des mesures avec parfois des conflits d’intérêts patents ,des scandales sanitaires sans coupables, prendre les gens pour des cxns après il faut pas s'étonner qu'ils le deviennent."

Et c'est pas seulement ça ... Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. Aujourd'hui tout est horizontal, tout est au même niveau, c'est à dire aussi bien l'info décortiquée par un journaliste qu'un gars complètement atteints qui bave sur les réseaux sociaux, repris en masse toute la journée par des gens qui ne réfléchissent même plus ...


" Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. "

Aux US et un peu au UK aussi c'est pire, avec des soit disant `journalistes`qui font circuler des théories eux mêmes. De grands groupes de médias n'ont aucun problème à écrire des titre trompeurs du style "Les antennes faciliteraient la diffusion du virus?", tant que ça génère des clicks ou que ça fait avancer leurs idées politiques. Le pire c'est que les moyens légaux sont très limités, vu qu'il faut prouver que ça nous à causé du tort (et pas seulement que c'est faux).

De plus, certains se cachent derriere l'argument bancal de 'on a pas dit que c'était vrai, on a juste posé la question et c'est notre droit'.


y'a pas qu'au US ou au UK qu'il y a des sois disant journalistes, en France y'a Paris Match, Voici, Closer, Ici Paris, Public, Gala, France Dimanche, Point de vue et bien d'autres qui titre n'importe quoi du moment que les gens l'achète.
Anonyme Hors ligne Habitué avatar 202 points
Le #2096961
sansimportance a écrit :

BelerNaor a écrit :

skynet a écrit :

https://www.youtube.com/watch?v=c9zZo7z8SK8





"Le niveau d'éducation baisse ,les politiques imposent des mesures avec parfois des conflits d’intérêts patents ,des scandales sanitaires sans coupables, prendre les gens pour des cxns après il faut pas s'étonner qu'ils le deviennent."

Et c'est pas seulement ça ... Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. Aujourd'hui tout est horizontal, tout est au même niveau, c'est à dire aussi bien l'info décortiquée par un journaliste qu'un gars complètement atteints qui bave sur les réseaux sociaux, repris en masse toute la journée par des gens qui ne réfléchissent même plus ...


" Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. "

Aux US et un peu au UK aussi c'est pire, avec des soit disant `journalistes`qui font circuler des théories eux mêmes. De grands groupes de médias n'ont aucun problème à écrire des titre trompeurs du style "Les antennes faciliteraient la diffusion du virus?", tant que ça génère des clicks ou que ça fait avancer leurs idées politiques. Le pire c'est que les moyens légaux sont très limités, vu qu'il faut prouver que ça nous à causé du tort (et pas seulement que c'est faux).

De plus, certains se cachent derriere l'argument bancal de 'on a pas dit que c'était vrai, on a juste posé la question et c'est notre droit'.


y'a pas qu'au US ou au UK qu'il y a des sois disant journalistes, en France y'a Paris Match, Voici, Closer, Ici Paris, Public, Gala, France Dimanche, Point de vue et bien d'autres qui titre n'importe quoi du moment que les gens l'achète.


Personne n'achete ses journeaux. Ils sont subventionnés par l'etat et la publicité.
jacob13 Hors ligne VIP icone 5752 points
Le #2096967
skynet a écrit :

https://www.youtube.com/watch?v=c9zZo7z8SK8





"Le niveau d'éducation baisse ,les politiques imposent des mesures avec parfois des conflits d’intérêts patents ,des scandales sanitaires sans coupables, prendre les gens pour des cxns après il faut pas s'étonner qu'ils le deviennent."

Et c'est pas seulement ça ... Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. Aujourd'hui tout est horizontal, tout est au même niveau, c'est à dire aussi bien l'info décortiquée par un journaliste qu'un gars complètement atteints qui bave sur les réseaux sociaux, repris en masse toute la journée par des gens qui ne réfléchissent même plus ...


Le problème c'est que les "sachants" sont sélectionnés par les" possédants" et le "sachant" s'écartant de la doxa peut se retrouver "chômant" et s'il a un peu d'indépendance au pilori médiatique ex: le journaliste Denis Robert dans l'affaire Clearstream .
Il lui a fallu des années de procédures judiciaires et les lazzis des journaux et médias bien comme il faut pour faire établir la vérité. Ces mêmes journaux ont aujourd'hui des rubriques "fakenews".
drahus Hors ligne VIP icone 5720 points
Le #2096969
Certains voient dans la 5G un virus géant bon vu le niveau il ni a pas grand chose à faire, d'autres vois arrivé le modèle chinois de traçage fichage et des points de bons citoyens et vu la liberté que prennent certains gouvernements au niveau justement du traçage et des libertés individuels pendant la crise du covid 19 je peux comprendre que certains commence a se méfier et se poser des questions... et dans le lot les plus sujets a la paranoïa deviennent agressif.

Bon après je crois que la 4g est largement suffisante pour enclencher une surveillance massive de la population si un gouvernement en à la volonté... du coup j'ai du mal à comprendre pourquoi cette fixation sur la 5g principalement.
Anonyme Hors ligne Habitué avatar 202 points
Le #2096970
L'article ne dit nulle part que ce sont des groupes d'extremes gauches.
Le capital se prend ses créatures en pleine face.
A force de valoriser les regroupements d'ideologies debiles, le capital en perd le controle.
Bien fait !
sansimportance Hors ligne VIP icone 7714 points
Le #2096972
Rx5700xt a écrit :

sansimportance a écrit :

BelerNaor a écrit :

skynet a écrit :

https://www.youtube.com/watch?v=c9zZo7z8SK8





"Le niveau d'éducation baisse ,les politiques imposent des mesures avec parfois des conflits d’intérêts patents ,des scandales sanitaires sans coupables, prendre les gens pour des cxns après il faut pas s'étonner qu'ils le deviennent."

Et c'est pas seulement ça ... Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. Aujourd'hui tout est horizontal, tout est au même niveau, c'est à dire aussi bien l'info décortiquée par un journaliste qu'un gars complètement atteints qui bave sur les réseaux sociaux, repris en masse toute la journée par des gens qui ne réfléchissent même plus ...


" Il y un paquet d'années seuls "les sachants", les journalistes diffusaient l'information. "

Aux US et un peu au UK aussi c'est pire, avec des soit disant `journalistes`qui font circuler des théories eux mêmes. De grands groupes de médias n'ont aucun problème à écrire des titre trompeurs du style "Les antennes faciliteraient la diffusion du virus?", tant que ça génère des clicks ou que ça fait avancer leurs idées politiques. Le pire c'est que les moyens légaux sont très limités, vu qu'il faut prouver que ça nous à causé du tort (et pas seulement que c'est faux).

De plus, certains se cachent derriere l'argument bancal de 'on a pas dit que c'était vrai, on a juste posé la question et c'est notre droit'.


y'a pas qu'au US ou au UK qu'il y a des sois disant journalistes, en France y'a Paris Match, Voici, Closer, Ici Paris, Public, Gala, France Dimanche, Point de vue et bien d'autres qui titre n'importe quoi du moment que les gens l'achète.


Personne n'achete ses journeaux. Ils sont subventionnés par l'etat et la publicité.


Ah bon ? t'es sûr ?
Paske j'en vois dans les rayons des journaux et si y'a de la pub faut bien qu'ils soient lu, non ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire