Crew Dragon : le test d'éjection d'urgence en vol repoussé à 2020

Le par  |  4 commentaire(s)
crew-dragon-super-draco

L'In-Flight Abort Test avec la capsule Crew Dragon de SpaceX n'aura pas lieu ce mois-ci. Il faudra attendre au moins jusqu'au 4 janvier 2020.

Mi-novembre, la capsule Crew Dragon de SpaceX a réussi une série d'essais au sol de ses propulseurs Draco et SuperDraco servant au système d'éjection d'urgence. La prochaine étape est un test du système d'abandon en vol.

Ce test critique pour la qualification du système doit se faire avec le décollage d'une fusée Falcon 9 et une capsule Crew Dragon - bien évidemment - non habitée. Baptisé In-Flight Abort Test, il était attendu pour dans le courant de ce mois de décembre.

La Nasa a finalement annoncé que le test en vol n'aura pas lieu avant le 4 janvier 2020. Rappelons qu'une capsule Crew Dragon non habitée a déjà effectué un vol et un amarrage à la Station spatiale internationale avec un retour sur Terre (un amerrissage).

Après l'In-Flight Abort Test et en cas de réussite, SpaceX sera en mesure d'effectuer le premier vol d'essai habité avec Crew Dragon. Il est prévu au mieux lors du premier trimestre 2020.

De son côté et toujours pour le futur transport d'astronautes, Boeing prévoit d'effectuer un premier test de vol orbital inhabité le 20 décembre prochain avec une fusée Atlas V d'United Launch Alliance. La capsule Starliner sera amarrée à la Station spatiale internationale pendant une semaine, puis retournera ensuite sur Terre et se posera sur le sol.

D'après un audit du Bureau de l'inspecteur général (OIG - Office of Inspector General) de la Nasa, le prix moyen d'un siège par astronaute a été estimé à 55 millions de dollars avec Crew Dragon de SpaceX et 90 millions de dollars avec Starliner de Boeing.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2086040
.
Très grosse différence entre les deux estimations du prix moyen d'un siège par astronaute !
.
Mais quel crédit doit-on apporter à chacune de ces estimations ?
.
Le #2086045
Boeing sont à "l'ancienne", énormément de subventions de l'état, avec une dépense pas maitrisé, mauvaise gestion, des salaires démesurées... Un peu comme notre SNCF, sans l'état qui mets l'argent dedans l'entreprise serait déjà fermé...
Elon mesure les dépenses, pense aussi à la réutilisation au maximum, baisse des coûts...
Donc la différence me surprend pas...
Le #2086058
Bravo Elon , on lui souhaite une compléte réussite pour le bonheur de tous
Le #2086067
maxxous a écrit :

Boeing sont à "l'ancienne", énormément de subventions de l'état, avec une dépense pas maitrisé, mauvaise gestion, des salaires démesurées... Un peu comme notre SNCF, sans l'état qui mets l'argent dedans l'entreprise serait déjà fermé...
Elon mesure les dépenses, pense aussi à la réutilisation au maximum, baisse des coûts...
Donc la différence me surprend pas...


Ne m'en parle pas, ça me file de boutons
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme