Le satellite espion français CSO-1 mis sur orbite

Le par  |  10 commentaire(s)
CSO-1

Premier élément de la composante spatiale optique, le satellite d'observation militaire CSO-1 a été placé sur orbite avec succès.

Pour son onzième et dernier lancement de l'année, Arianespace a utilisé une fusée russe Soyouz depuis le Centre Spatial Guyanais. À bord, une charge utile d'une masse de 3,5 tonnes au décollage. Un succès avec la mise en orbite réussie du satellite d'observation militaire CSO-1, pour le compte du Centre National d'Études Spatiales (CNES) et de la direction générale de l'Armement (DGA) du ministère des Armées français.

Dans le cadre du programme d'armement MUSIS (Multinational Space-based Imaging System), CSO-1 est le premier élément de la composante spatiale optique. Un deuxième suivra en mai 2020, puis un troisième en octobre 2021 qui sera lancé à bord d'Ariane 6.

Sur orbite héliosynchrone à 800 km d'altitude, CSO-1 remplira - tout comme ultérieurement CSO-3 - une mission de type reconnaissance, alors qu'à 480 km d'altitude (et ainsi une résolution deux fois plus importante), ce sera une mission de type identification pour CSO-2.

Le satellite CSO-1 va permettre des prises de vues 3D (prises de vues en mode stéréoscopique) et l'acquisition d'images dites à très haute résolution (résolution au sol d'environ 35 cm ; information publique communiquée) dans les domaines visible et infrarouge. Cet appui d'opérations militaires pourra se faire de jour comme de nuit. Son contrôle d'orbite autonome va en outre faciliter le travail des opérateurs au sol, et amène sa durée de vie à dix ans minimum.

Le ministère des Armées vante " une qualité image sans équivalent en Europe " grâce à des innovations technologiques dans " la fabrication du télescope de grand diamètre et des plans focaux ", en plus de la capacité de prendre davantage d'images par orbite et plus d'images par jour.

" CSO-1 est l'appareil photo le plus gros et le plus complexe jamais développé en Europe qui a la capacité de faire des clichés ultraprécis de jour comme de nuit alors qu'il se déplace à 25000 km/h au-dessus de nos têtes et à une distance d'environ 800 km au-dessus de la scène qu'il doit photographier ", écrit Thales Alenia Space qui a fourni l'optique.

CSO-1

Les satellites CSO vont prendre la succession des satellites militaires HELIOS II. Il est prévu une ouverture à des partenaires européens de la France (échanges bilatéraux). C'est déjà le cas avec l'Allemagne, la Suède et la Belgique, puis prochainement l'Italie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2044692
Pour un satellite dit "espion" on a beaucoup d'information sur lui je trouve ... enfin je dis ça moi ...
Le #2044693
C'est pour espionner qui ? (L'ennemi principal du gouvernement français c'est généralement son peuple.)
Le #2044696
entièrement d'accord avec vous.. et combien ça nous a coûter ce joujou ?
Le #2044700
yusdaforce a écrit :

entièrement d'accord avec vous.. et combien ça nous a coûter ce joujou ?


Naan, mais c'est dèjà budgetté depuis des lustres, vous inquiètez pas, on a bricolé quelques tuyaux pour que vous vous auto-payez la prime pour l'emploi...

Et d'ailleurs, y'a plus de GJ, les médias n'en parlent plus...

Dans 2 mois, Bank-man va nous dire depuis l'Australie qu'on est des p'tits joueurs et qu'il a géré comme un pro....

Presque 45 milliards de budget pour l'armée, 50 pour l'éducation... Perso, je trouve qu'il y a un hic...
Le #2044709
kerlutinoec a écrit :

C'est pour espionner qui ? (L'ennemi principal du gouvernement français c'est généralement son peuple.)


Bah, ça va surtout servir à dénicher ceux qui n'ont pas déclaré et ne payent pas la taxe piscine de leur jardin.
Le #2044711
yusdaforce a écrit :

entièrement d'accord avec vous.. et combien ça nous a coûter ce joujou ?


Selon l'AFP : "D'ici 2025, trois satellites d'observation optique CSO, trois satellites d'écoute électromagnétique CERES et trois satellites de télécommunications militaires SYRACUSE doivent être mis en service dans le cadre d'un plan de 3,6 milliards d'euros." Cela fait 3.6/9 = 400 millions en moyenne par satellite.

Pour comparaison, le budget total du ministère des sports, incluant les bâtiments et les entraineurs, s'élève à 450 millions d'euros.
Le #2044715
kerlutinoec a écrit :

C'est pour espionner qui ? (L'ennemi principal du gouvernement français c'est généralement son peuple.)


C'est pour remplacer les radars que les GJ ont consciencieusement mis hors service.

Autrement je trouve marrant de l'envoyer avec une fusée russe pour surement espionner Poutine.
Il aurait été moins couteux de pirater les USA comme ils le font aussi,pour avoir de meilleures photos.
Le #2044796
lebonga a écrit :

yusdaforce a écrit :

entièrement d'accord avec vous.. et combien ça nous a coûter ce joujou ?


Naan, mais c'est dèjà budgetté depuis des lustres, vous inquiètez pas, on a bricolé quelques tuyaux pour que vous vous auto-payez la prime pour l'emploi...

Et d'ailleurs, y'a plus de GJ, les médias n'en parlent plus...

Dans 2 mois, Bank-man va nous dire depuis l'Australie qu'on est des p'tits joueurs et qu'il a géré comme un pro....

Presque 45 milliards de budget pour l'armée, 50 pour l'éducation... Perso, je trouve qu'il y a un hic...


T'inquiète pas pour les GJ, c'est le calme avant la tempête…
Le #2044857
Fafa43 a écrit :

lebonga a écrit :

yusdaforce a écrit :

entièrement d'accord avec vous.. et combien ça nous a coûter ce joujou ?


Naan, mais c'est dèjà budgetté depuis des lustres, vous inquiètez pas, on a bricolé quelques tuyaux pour que vous vous auto-payez la prime pour l'emploi...

Et d'ailleurs, y'a plus de GJ, les médias n'en parlent plus...

Dans 2 mois, Bank-man va nous dire depuis l'Australie qu'on est des p'tits joueurs et qu'il a géré comme un pro....

Presque 45 milliards de budget pour l'armée, 50 pour l'éducation... Perso, je trouve qu'il y a un hic...


T'inquiète pas pour les GJ, c'est le calme avant la tempête…


Mouhai, j'en ai bien peur...

L'aut'banquier a pas trop compris ce qu'on voulait, alors forcément, ça va énerver les moins patients...

Ils sont à l'ouest : "bon, vu qu'on monte le smic on vire les primes ! hein? C'est pas ça qu'on avait dit ? Bon, ben, finalement, non, on garde les primes aussi, alors...

Des branques...
Le #2044885
4 millliard pour renforcer les militaires quand avec cet argent tu pourrais faire plein de truc pour le petit peuple qui souffre tous les jours
formation d un militaire qui va aller tuer des gens gratuit
formation d un medecin qui va aller sauver des vies payantes
cherchez l erreur
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme