Ariane 5 réussit son dernier lancement de l'année

Le par  |  2 commentaire(s)
Ariane-5-va246

Dernier lancement de l'année réussi pour le lanceur lourd européen Ariane 5. Arianespace a encore une mission à accomplir pour boucler son année 2018.

Sixième et dernier tir de l'année réussi pour Ariane 5. Hier, le lanceur lourd européen a décollé depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou et a placé en orbite avec succès les satellites GSAT-11 et GEO-KOMPSAT-2A. Une charge utile de près de 9,5 tonnes.

Respectivement pour l'agence spatiale de l'Inde et l'agence spatiale de la Corée du Sud, ces satellites se destinent à des applications de télécommunications et météorologie.

Avec cette mission baptisée VA246, Arianespace a réalisé son dixième lancement pour cette année (contre 19 actuellement pour SpaceX à titre de comparaison), que ce soit avec Ariane 5 (six lancements), le lanceur léger Vega (deux lancements) et le lanceur Soyouz produit par le Centre spatial de Samara en Russie (deux lancements).

" Cette dixième mission effectuée en 2018 démontre la disponibilité et la flexibilité d'Arianespace qui enchaîne, depuis le 6 novembre, un lancement toutes les deux semaines ", commente Arianespace.

Si cette mission VA246 était la dernière de l'année avec Ariane 5, il reste encore une mission à accomplir pour Arianespace afin de boucler l'année 2018. Ce sera avec un lanceur Soyouz pour la mise en orbite du satellite CSO-1 (Composante Spatiale Optique) d'observation militaire dans le cadre du programme français d'armement MUSIS (Multinational Space-based Imaging System).

Décollage prévu le 18 décembre pour ce premier satellite CSO. Un deuxième suivra en 2021, puis ultérieurement un troisième à bord d'Ariane 6.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2042780
C'est excellent ça
https://cso.cnes.fr/fr
Le #2042822
Joli !!!!

M'enfin, je me demande comment on peut manquer des trucs (genre MH-117) avec tout ce qu'on envoie pour scruter la planète...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme