La Drone Racing League va opposer drones autonomes et pilotes humains

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Verge
Drone Racing League

La Drone Racing League va organiser un tournoi opposant des drones autonomes pilotés par intelligence artificielle aux meilleurs pilotes humains de drone avec à la clé pour 2 millions de dollars de récompenses.

Des intelligences artificielles pilotant des drones autonomes pourront-elles faire mieux que les meilleurs pilotes humains de drones ? La Drone Racing League (DRL) veut tenter l'expérience en 2019 avec une compétition spéciale opposant les deux camps.

C'est l'occasion pour l'organisateur (et pour son investisseur Lockheed Martin) de poser un cadre permettant à des étudiants et des développeurs de créer une intelligence artificielle capable de fonctionner avec les drones aux hardware standardisé de la ligue.

DRL Drone

Cette IA devra pouvoir piloter les drones autonomes sans préprogrammation ni supervision humaine et affronter des pilotes humains sur un circuit AIRR (Artificial Intelligence Robotic Racing) créé pour l'occasion.

L'organisateur propose à la clé des récompenses à hauteur de 2 millions de dollars, dont 200 000 dollars pour l'équipe développeuse d'un IA capable de battre un pilote de drone professionnel.

En l'état des technologies actuelles, cela ne devrait pas se produire pour la première édition en 2019 à la fin du championnat humain mais l'idée est de travailler sur le sujet et de réduire l'écart de performances entre pilote humain et IA au fil des années.

Si la DRL se défend de tous débouchés militaires, l'ombre de Lockheed Martin, concepteur de drones militaires autonomes, pose quelques questions, note The Verge, d'autant que chaque équipe de développement de l'IA aura un superviseur issu de Lockheed Martin. Une nouvelle façon de dénicher des talents ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme