EHang : un premier service de taxis volants électriques bientôt actif

Le par  |  2 commentaire(s) Source : TechCrunch
EHang 184

Les taxis volants électriques pourraient occuper l'espace aérien urbain d'ici quelques années. Ehang annonce le lancement d'un service pilote à Guangzhou.

Pour éviter les bouchons sur les axes routiers des grandes villes, on peut tenter de passer en-dessous, comme Elon Musk et ses projets de tunnels avec The Boring Company, ou bien au-dessus grâce à des taxis volants électriques et souvent autonomes.

Plusieurs startups travaillent sur le sujet et ont déjà des prototypes avancés tandis que la France verrait bien un tel service en action à Paris pour les Jeux Olympiques de 2024, avec l'aide d'Airbus.

En attendant, la société chinoise EHang annonce être en mesure de lancer prochainement un service pilote de taxis volants au-dessus de la ville de Guangzhou.

eHang 184

Avec l'aide de son véhicule EHang 184, en démonstration régulière dans les salons technologiques, elle compte ainsi démontrer l'état d'avancement de son projet et l'intérêt d'un service de transport urbain à basse altitude.

Il s'agit notamment de prouver l'efficacité du système de gestion de la flotte des futurs taxis volants électriques qui sauront se guider seuls vers leur destination (des plates-formes avec atterrissage / décollage vertical, ou VTOL) et gérer la présence d'autres engins volants à proximité.

L'autre volet du projet porte sur la construction de l'infrastructure et des vertiports qui permettront d'accueillir ces sortes de drones géants capables de transporter des passagers.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2075109
Il faut enfiler une cotte de maille pour entrer dans l'engin et éviter les estafilades ?
Le #2075112
JimmyCram a écrit :

Il faut enfiler une cotte de maille pour entrer dans l'engin et éviter les estafilades ?


Seuls les pros du saut à la corde peuvent embarquer/débarquer...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme