Economie circulaire : un plan d'action européen pour un droit à réparer les appareils électroniques

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Portail Europa
Europe logo pro

La Commission européenne annonce un plan d'action pour favoriser l'économie circulaire et penser réparabilité et recyclage des produits électroniques dès leur conception.

Dans sa quête pour réduire les volumes de déchets de produits électroniques non recyclables, la Commission européenne vient d'annoncer un nouveau plan d'action pour l'économie circulaire entrant dans le cadre du Green Deal européen et de son objectif de neutralité climatique d'ici 2050.

Ce plan d'action vise notamment à imposer dans la conception des produits électroniques des principes de base qui faciliteront le remplacement des composants dans le cycle de vie des produits et le recyclage.

Galaxy Note 10 Plus 5G iFixit 03

Considérant qu'actuellement seuls 12% des ressources et matériaux sont réutilisables et que beaucoup trop d'appareils cassent trop facilement sans possibilité de réutilisation, réparation ou recyclage, ce qui en fait littéralement des objets à usage unique, l'Europe veut changer d'approche et et modifier la façon dont les produits sont fabriqués.

On retrouve ici par exemple la logique d'une plus grande facilité de remplacement des batteries de smartphones, évoquée il y a quelques semaines, mais ce n'est qu'une des nombreuses actions détaillées dans le plan d'action.

Ce dernier comprend des mesures pour étendre les durées de vie des produits électroniques et faciliter leur collecte en vue d'un recyclage, la réduction des emballages, l'attention aux plastiques (recyclage, plastique biodégradable...) et dans tous les domaines faire des efforts pour rendre les matériaux et composants secondaires réutilisables pour réduire les déchets.

Le plan d'action pour l'économie circulaire cible aussi d'autres secteurs industriels (automobile, textile, alimentation) avec des recommandations adaptées là aussi pour favoriser recyclage et réutilisation des matériaux mais il reste à voir comment et en combien de temps les industriels vont pouvoir s'adapter à ces nouvelles habitudes, et à quel point les consommateurs seront réceptifs à cette évolution de mentalité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2093812
D'un coté c'est l'écologie (remplacement des batteries de smartphones au lieu de jeter l'appareil) d'un autre on a des failles de sécurités pour les anciennes versions d'android qui ne sont plus maintenu par les constructeurs
https://www.generation-nt.com/android-1-milliard-appareils-sans-mise-jour-securite-actualite-1974095.html

A part augmenter les prix pour les simplifier et les mettre à jour je ne vois pas où l'on va.
Le #2093828
sansimportance a écrit :

D'un coté c'est l'écologie (remplacement des batteries de smartphones au lieu de jeter l'appareil) d'un autre on a des failles de sécurités pour les anciennes versions d'android qui ne sont plus maintenu par les constructeurs
https://www.generation-nt.com/android-1-milliard-appareils-sans-mise-jour-securite-actualite-1974095.html

A part augmenter les prix pour les simplifier et les mettre à jour je ne vois pas où l'on va.


Il suffit de légiférer sur l'obsolescence logicielle...
Mon premier smartphone, androïd, de chez LG, a eu "droit" à une mise à jour 6 mois après sa sortie, puis plus rien en Europe, une autre a été faite en Corée mais n'est jamais sortie chez nous, heureusement que certains membres de forums de devs ont eu l'aimabilité de la transposer chez nous, m'enfin bon, 18 mois après son achat, ce smartphone était devenu une passoire logicielle.

Résultat mon deuxième smartphone, que j'ai toujours (5 ans après), est une version qui supporte un OS alternatif, uBport (anciennement uTouch).

Bref, on devrait forcer les constructeurs à mettre à jour les logiciels pendant 5 ans sous peine d'amendes, ou les forcer à rendre le téléphone compatible avec la version du fournisseur d'OS dans sa version pure quand ils veulent abandonner sa mise à jour.

Y'a de quoi faire entre les laisser faire ce qu'ils veulent et pousser à l'achat du dernier modèle, et augmenter les prix déjà bie assez hauts pour des produits technologiques de pointe comme ceux-là.

Le consommateur est aussi largement responsable, à vouloir le dernier cris pour utiliser facebook.
Le #2093839
BombingBasta a écrit :

sansimportance a écrit :

D'un coté c'est l'écologie (remplacement des batteries de smartphones au lieu de jeter l'appareil) d'un autre on a des failles de sécurités pour les anciennes versions d'android qui ne sont plus maintenu par les constructeurs
https://www.generation-nt.com/android-1-milliard-appareils-sans-mise-jour-securite-actualite-1974095.html

A part augmenter les prix pour les simplifier et les mettre à jour je ne vois pas où l'on va.


Il suffit de légiférer sur l'obsolescence logicielle...
Mon premier smartphone, androïd, de chez LG, a eu "droit" à une mise à jour 6 mois après sa sortie, puis plus rien en Europe, une autre a été faite en Corée mais n'est jamais sortie chez nous, heureusement que certains membres de forums de devs ont eu l'aimabilité de la transposer chez nous, m'enfin bon, 18 mois après son achat, ce smartphone était devenu une passoire logicielle.

Résultat mon deuxième smartphone, que j'ai toujours (5 ans après), est une version qui supporte un OS alternatif, uBport (anciennement uTouch).

Bref, on devrait forcer les constructeurs à mettre à jour les logiciels pendant 5 ans sous peine d'amendes, ou les forcer à rendre le téléphone compatible avec la version du fournisseur d'OS dans sa version pure quand ils veulent abandonner sa mise à jour.

Y'a de quoi faire entre les laisser faire ce qu'ils veulent et pousser à l'achat du dernier modèle, et augmenter les prix déjà bie assez hauts pour des produits technologiques de pointe comme ceux-là.

Le consommateur est aussi largement responsable, à vouloir le dernier cris pour utiliser facebook.


Le consommateur a bon dos,sachant qu'une maj loupée et le tel devient une brique bonne pour le recyclage .
La possibilité comme sur les pc de choisir son système serait mieux sans risque de le briquer.
Pour le reste de l'électronique une doc complète des machines les rendraient plus reparables.
Ca existait avant(année 70) pour les televisions qui étaient livrés avec leurs schémas.
Le #2093846
BombingBasta a écrit :

sansimportance a écrit :

D'un coté c'est l'écologie (remplacement des batteries de smartphones au lieu de jeter l'appareil) d'un autre on a des failles de sécurités pour les anciennes versions d'android qui ne sont plus maintenu par les constructeurs
https://www.generation-nt.com/android-1-milliard-appareils-sans-mise-jour-securite-actualite-1974095.html

A part augmenter les prix pour les simplifier et les mettre à jour je ne vois pas où l'on va.


Il suffit de légiférer sur l'obsolescence logicielle...
Mon premier smartphone, androïd, de chez LG, a eu "droit" à une mise à jour 6 mois après sa sortie, puis plus rien en Europe, une autre a été faite en Corée mais n'est jamais sortie chez nous, heureusement que certains membres de forums de devs ont eu l'aimabilité de la transposer chez nous, m'enfin bon, 18 mois après son achat, ce smartphone était devenu une passoire logicielle.

Résultat mon deuxième smartphone, que j'ai toujours (5 ans après), est une version qui supporte un OS alternatif, uBport (anciennement uTouch).

Bref, on devrait forcer les constructeurs à mettre à jour les logiciels pendant 5 ans sous peine d'amendes, ou les forcer à rendre le téléphone compatible avec la version du fournisseur d'OS dans sa version pure quand ils veulent abandonner sa mise à jour.

Y'a de quoi faire entre les laisser faire ce qu'ils veulent et pousser à l'achat du dernier modèle, et augmenter les prix déjà bie assez hauts pour des produits technologiques de pointe comme ceux-là.

Le consommateur est aussi largement responsable, à vouloir le dernier cris pour utiliser facebook.


"...Il suffit de légiférer sur l'obsolescence logicielle......"
Oui, mais à part le fait que ça va nécessairement en augmenter les prix et que 5 ans ça peut être beaucoup comme pas assez je ne vois pas où l'on va.

Quand à changer l'OS d'un smartphone, ça n'est pas du tout à la portée de monsieur toulemonde, sans compter le risque de se retrouver avec un brique bonne pour le recyclage comme le dit jacob13.
Même pour changer d'OS sur un PC madame Michu en est parfaitement incapable.

Un truc qui me semblerait judicieux c'est de mettre des prix assez important pour le tout nouveau modèle mais de continuer à fabriquer les anciens (et les mettre à jour) tout en baissant leurs prix. Comme ça, ceux qui veulent le dernier cri payent pour ceux qui ne veulent qu'un smartphone basique
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme