Facebook : vers une amende record négociée à 5 milliards de dollars

Le par  |  21 commentaire(s)
Facebook

La Federal Trade Commission aux États-Unis aurait approuvé un accord amiable avec Facebook. Une amende de 5 milliards de dollars et des restrictions en matière de confidentialité.

Selon Reuters et plusieurs médias outre-Atlantique, le groupe Facebook a négocié avec la Federal Trade Commission (FTC) aux États-Unis, un accord amiable pour une amende de 5 milliards de dollars et des restrictions sur la manière dont il utilise les données personnelles des utilisateurs.

Le ministère de la Justice américain doit encore donner son aval pour la validation de cet accord pour lequel les détails n'ont pas filtré. Il a été adopté à trois voix contre deux par les commissaires de la FTC. À ce stade des révélations, il n'y a évidemment pas de commentaires de la part de la FTC ou de Facebook.

Même si ce montant de 5 milliards de dollars constitue un record pour la FTC, ce n'est pas une surprise. La Commission fédérale américaine du commerce avait décidé de se pencher une nouvelle fois sur le cas Facebook avec l'éclatement de l'affaire Cambridge Analytica. Son enquête cherchait à déterminer si un précédent accord de 2011, pour l'obtention du consentement explicite des utilisateurs dans le partage de leurs données, avait été violé.

Facebook-F8-2018-Mark-Zuckerberg

La publication des résultats de Facebook pour le premier trimestre de son exercice 2019 avait montré que le groupe de Mark Zuckerberg avait provisionné 3 milliards de dollars en rapport avec l'enquête de la FTC et qu'il anticipait une amende comprise entre 3 et 5 milliards de dollars. Ce serait donc dans les clous…

En dépit de ce provisionnement, le bénéfice net du groupe au premier trimestre avait atteint 2,43 milliard de dollars. En 2018, le chiffre d'affaires de Facebook était de 55,8 milliards de dollars et un bénéfice net de 22,1 milliards de dollars.

Reste que Facebook fait face à une multitude d'enquêtes et sanctions dans divers pays. Acculé, le groupe s'est montré favorable à davantage de régulation des géants du numérique par les gouvernements.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2071669
Ils prennent cher là bas aussi
Le #2071672
oui, enfin 5 milliard quand tu en fais 22 de bénef. en une année !
Le #2071675
Oh
De base, c'était toujours des amendes en "millions", mais là en MILLIARDS, je dit oui !
Le #2071677
FelaZz a écrit :

Oh
De base, c'était toujours des amendes en "millions", mais là en MILLIARDS, je dit oui !


Pourquoi ? Tu vas en voir la couleur ?
Le #2071681
Marsou a écrit :

oui, enfin 5 milliard quand tu en fais 22 de bénef. en une année !


Tu penses réellement qu'ils font 22 milliards de bénéfices tous les ans ?
Le #2071685
skynet a écrit :

Marsou a écrit :

oui, enfin 5 milliard quand tu en fais 22 de bénef. en une année !


Tu penses réellement qu'ils font 22 milliards de bénéfices tous les ans ?


moi rien qu'une année, ça m'irait bien.

c'est effrayant des chiffres pareils.. ça rapporte la pub.
Le #2071686
Et Trump dit rien ?
Le #2071687
Yacka a écrit :

Et Trump dit rien ?


Ben non, les sous rentrent dans SA caisse !
Le #2071698
yusdaforce a écrit :

skynet a écrit :

Marsou a écrit :

oui, enfin 5 milliard quand tu en fais 22 de bénef. en une année !


Tu penses réellement qu'ils font 22 milliards de bénéfices tous les ans ?


moi rien qu'une année, ça m'irait bien.

c'est effrayant des chiffres pareils.. ça rapporte la pub.


Si la donnée personnelle n'était revendue qu'à des publicitaires, il n'y aurait pas de tels revenus.

- Si tu es une boite qui fabrique des solutions à base d'IA, FB peut être très intéressant.

FB peut te revendre de la conversation privée par messenger pour entraîner des moteurs d'analyse sémantique, de l'identification humaine de visages humains (les fameux "tags", j'avais entendu environ 10$ le tag)

- Si tu cherches à modifier l'opinion (par exemple par ce que tu es Trump et que tu connais une boite qui s'appelle Cambridge Analytica ) alors tu peux utiliser les données de FB pour peaufiner ta communication, mais tu peux aussi modifier l'ordre de leur tri du fil d'actualité pour donner l'impression à tes utilisateurs que tel ou tel sujet est primordial pour ses amis ou même pour la société.

- tu peux revendre à toute société qui a besoin de connaître l'opinion (faire payer les buzz words, leur fréquence, localisation etc, connaître les convictions politiques, les sujets chauds (qui génèrent beaucoup de trafic ou qui génèrent beaucoup d'insultes etc)

Toutes les GAFAM pratiquent ce genre d'activités. Par exemple MS et Amazon pratiquent intensément l'IA par apprentissage supervisé avec des techniques de collecte aussi inquiétantes que révoltantes (les CGU sont parfaitement mensongères mais les procès en cours sont disproportionnés en terme de puissance juridique. Je pense à celle-ci par exemple https://www.laquadrature.net/2018/05/28/depot_plainte_gafam/ qui a rassemblé plus de 12 000 signataires mais qui n'aboutira certainement à rien).

Les consommateurs de ces firmes fournissent en fait gratuitement non seulement du carburant immédiatement convertible en cash mais en fait c'est même un véritable travail qu'ils fournissent en utilisant leurs outils (dont ils payent même parfois l'utilisation !!

J'attends avec impatience que des journalistes s'emparent vraiment de ces sujets qui sont actuellement expliqués par nos chercheurs (en info ou en sociologie) pour expliquer aux consommateurs qu'utiliser ces produits n'est pas anodin. C'est bien gentil les "bons plans amazon" mais informer plus profondément sur la nature de l'activité économique de ces firmes, est urgent (ton intervention le prouve une fois de plus).
Le #2071699
skynet a écrit :

Yacka a écrit :

Et Trump dit rien ?


Ben non, les sous rentrent dans SA caisse !


Ça doit être ça . dans l'genre "faites c'que j'dis, pas c'que j'fais"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme