Facebook grossit toujours contre vents et marées

Le par  |  2 commentaire(s)
Facebook

Un nouveau trimestre solide et une communauté qui continue de s'agrandir. Malgré des critiques incessantes et une sanction pour sa gestion de la confidentialité des utilisateurs, les affaires de Facebook vont bien.

Quelques heures après l'annonce officielle de l'amende record de 5 milliards de dollars infligée par la Federal Trade Commission, Facebook publie ses résultats du deuxième trimestre. Le bénéfice net du groupe est naturellement impacté et ressort à 2,6 milliards de dollars, soit une chute de 49 % sur un an.

facebook-groupe-benefice-net
Dans la perspective de cette amende négociée avec les autorités fédérales américaines, Facebook avait déjà provisionné 3 milliards de dollars au premier trimestre et a donc mis de côté le complément pour les 5 milliards de dollars au deuxième trimestre.

Supérieur aux attentes des analystes, le chiffre d'affaires trimestriel progresse de 28 % sur un an à 16,6 milliards de dollars. Pour son application principale, Facebook revendique 2,41 milliards d'utilisateurs actifs par mois (+8 % sur un an) au 30 juin et 1,59 milliard d'utilisateurs actifs par jour (+8 %).

facebook-nombre-utilisateurs-actifs-par-jour
Plus de 2,1 milliards de personnes dans le monde utilisent Facebook, Instagram, WhatsApp ou Messenger chaque jour, et plus de 2,7 milliards de personnes utilisent au moins une de ces applications chaque mois. Des indicateurs stables par rapport au trimestre précédent.

Outre l'amende de 5 milliards de dollars de la FTC, Facebook va devoir renforcer le respect et la protection de la vie privée pour l'ensemble de ses services, et devra rendre régulièrement des comptes. Des contrôles indépendants sur le traitement des données seront menés et Mark Zuckerberg s'engagera personnellement en signant des rapport trimestriels.

facebook-ftc
Avec les mesures de l'accord amiable, le ministère américain de la Justice a souligné que le patron et fondateur de Facebook n'aura plus le " contrôle absolu " sur les décisions affectant la vie privée des utilisateurs.

Directeur financier de Facebook, David Wehner prévient que l'accord avec la FTC implique " d'importants investissements dans les processus de conformité, le personnel et l'infrastructure technique. " Il ajoute que ces efforts " rendront certains de nos processus de développement de produits existants plus difficiles, plus longs et plus coûteux. "

À l'occasion de la publication de ses derniers résultats trimestriels, Facebook a en outre suggéré qu'il pourrait être dans le collimateur du département de la Justice des États-Unis. Les États-Unis viennent d'ouvrir une vaste enquête sur de possibles pratiques anticoncurrentielles des plateformes en ligne leaders du marché, sans toutefois préciser (officiellement) les noms des entreprises visées.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2073588
Les moutons continuent à aller sur ce tas d'immondices.
Le #2073615
moutons?
Normal, c'est FaceBouc
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme