Facebook perd des utilisateurs en Europe et plonge en Bourse

Le par  |  15 commentaire(s)
Facebook-HQ

Pour le deuxième trimestre de son exercice 2018, Facebook est moins à la fête, notamment sur ses marchés les plus rentables. Les investisseurs retiennent un ralentissement de la croissance et sont déçus des résultats.

Facebook publie ses résultats pour le deuxième trimestre de l'année. Une fois n'est pas coutume, ils ont déçu les attentes des investisseurs, même si Mark Zuckerberg - cofondateur et patron de Facebook - défend " un autre trimestre solide. " Reste qu'après la clôture à Wall Street, le titre Facebook a plongé de plus de 20 %.

Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe atteint 13,23 milliards de dollars et le bénéfice net s'établit à 5,1 milliards de dollars. Respectivement, ce sont des progressions de 42 % et 31 % sur un an. Néanmoins, les analystes avaient tablé sur un chiffre d'affaires plus important.

En nombre d'utilisateurs, Facebook revendique pour son application principale 2,23 milliards d'utilisateurs actifs par mois et 1,47 milliard d'utilisateurs actifs par jour, avec pour tous deux une progression de 11 % sur un an.

Sauf que sur ses marchés les plus rémunérateurs, Facebook voit son nombre d'utilisateurs stagner aux USA et au Canada, tandis qu'il baisse en Europe. Une baisse trimestrielle historique depuis que Facebook publie de tels chiffres.

Pour les USA et le Canada, ce sont 241 millions d'utilisateurs actifs par mois et 185 millions d'utilisateurs actifs par jour. En Europe, ce sont 376 millions d'utilisateurs actifs par mois (-1 million sur le deuxième trimestre) et 279 millions d'utilisateurs actifs par jour (-3 millions).

Facebook-nombre-utilisateurs-actifs-par-mois-t2-2018
Aux dires de Mark Zuckerberg, la baisse en Europe est une conséquence de l'entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD). Y compris pour la stagnation sur le marché américain, on peut toutefois se demander si l'explication ne se trouve pas aussi du côté de l'image écornée de Facebook à la suite d'affaires comme Cambridge Analytica par exemple.

Le patron de Facebook souligne en outre que la rentabilité du groupe est (et sera) impactée par les " investissements massifs " dans la sécurité et la protection de la vie privée. " Nous avons la responsabilité d'assurer la sécurité des personnes. " C'est aussi une nécessité pour redorer l'image de Facebook. Les dépenses du groupe ont augmenté de 50 % sur un an, à près de 7,4 milliards de dollars au deuxième trimestre.

Face à des inquiétudes sur le nombre d'utilisateurs pour son application principale de réseau social, Mark Zuckerberg inaugure et sort de son chapeau un nouveau chiffre brassant les applications Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger. Chaque mois, 2,5 milliards de personnes utilisent au moins une de ces quatre applications.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2025039
- Waouw !
- Quoi "Waouw" ?
- Rien... Je bâillais
Le #2025040
Peut être simplement les gens se lassent de ce réseau qui ne sert à pas grand chose.
Autre solution "les vilains "qui envoyaient les "fakes news" se sont désinscrits
Le #2025041
Je ne suis pas sûr de comprendre...
https://image.ibb.co/ncU7B8/Bourse.png

"Plonge en bourse", veut dire qu'ils montent encore plus haut?
Parce que depuis les X scandales, ils ne cessent de grimper. j'comprend pas...

"Le Patron de Facebook viole ta soeur et plonge en bourse"
La côte passe de 218 à 399
Le #2025042
iFlo59 a écrit :

Je ne suis pas sûr de comprendre...
https://image.ibb.co/ncU7B8/Bourse.png

"Plonge en bourse", veut dire qu'ils montent encore plus haut?
Parce que depuis les X scandales, ils ne cessent de grimper. j'comprend pas...

"Le Patron de Facebook viole ta soeur et plonge en bourse"
La côte passe de 218 à 399


En effet ... Moi l'information que j'ai entendu était différente : une hausse du CA, des bénéfices mais moins importantes que prévues.

Il y a moins d'utilisateurs EU mais plus dans le reste du monde.

Le "plongeon" en bourse c'est les investisseurs qui
- sont moins nombreux
- investissent moins
Le #2025043
iFlo59 a écrit :

Je ne suis pas sûr de comprendre...
https://image.ibb.co/ncU7B8/Bourse.png

"Plonge en bourse", veut dire qu'ils montent encore plus haut?
Parce que depuis les X scandales, ils ne cessent de grimper. j'comprend pas...

"Le Patron de Facebook viole ta soeur et plonge en bourse"
La côte passe de 218 à 399


Parce que : « ... Une fois n'est pas coutume, ils ont déçu les attentes des investisseurs.... les analystes avaient tablé sur un chiffre d'affaires plus important...»
Le #2025044
Une page se tourne
Le #2025073
iinconnu a écrit :

iFlo59 a écrit :

Je ne suis pas sûr de comprendre...
https://image.ibb.co/ncU7B8/Bourse.png

"Plonge en bourse", veut dire qu'ils montent encore plus haut?
Parce que depuis les X scandales, ils ne cessent de grimper. j'comprend pas...

"Le Patron de Facebook viole ta soeur et plonge en bourse"
La côte passe de 218 à 399


En effet ... Moi l'information que j'ai entendu était différente : une hausse du CA, des bénéfices mais moins importantes que prévues.

Il y a moins d'utilisateurs EU mais plus dans le reste du monde.

Le "plongeon" en bourse c'est les investisseurs qui
- sont moins nombreux
- investissent moins


A partir d'une chute de 10% de la valeur de l'action en bourse, c'est considéré comme un ''krach boursier''.

sinon, en cause : un ralentissement plus fort qu’attendu de la croissance de son chiffre d’affaires.
Le #2025074
Safirion a écrit :

Une page se tourne


Ou un mur s'écroule !!
Le #2025076
Il y a la lassitude d'un truc qui ne sert pas à grand chose.
Il y a le vieillissement de la population.
Il y a la montée de l'individualisme.
Il y a la concurrence des autres réseaux sociaux et le départ des jeunes qui veulent se démarquer des adultes.
Il y a le fait que certains s'aperçoivent que Facebook est noyauté par les extrémistes politiques.
Il y a plein de raisons à la stagnation ou à la baisse. Et peu de raisons de croire que ça peut se développer beaucoup plus.

Le #2025108
La politique actuelle de Facebook face à la nudité (même simple et naturelle) va lui faire perdre la majorité des pages et groupes d'associations naturistes qui commencent en avoir marre de se faire censurer, bloqué et sont en train de se concerter pour aller ailleurs. Une grande majorité de leurs membres suivront. et comme la majorités des naturistes dans le monde sont européens,..
Facebook floute les pages violentes avec un avertissement pour ceux qui veulent voir ces images. Pourquoi ne pas faire pareil avec les nus.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme