Véhicules électriques : Faraday Future réduit déjà la voilure

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Reuters
FF 91 01.

Le constructeur Faraday Future, qui se veut le concurrent de Tesla, revoit ses ambitions à la baisse après la présentation de la FF 91 au CES 2017...et doit toujours lancer son premier véhicule de série.

L'année 2016 avait commencé en fanfare pour le constructeur Faraday Future avec la présentation lors du CES 2016 d'un concept futuriste FFZerO1 et d'une plate-forme modulaire devant servir de base à ses futurs véhicules de production.

Un énorme projet d'usine dans le Nevada à 1 milliard de dollars a également été initié, suivant là aussi les traces de Tesla, à la fois concurrent et modèle à suivre. Puis les difficultés sont venues, notamment du fait de la restructuration de son investisseur principal, le groupe chinois LeEco.

Faraday Future FFZero1
FFZerO1

L'argent a commencé à faire défaut, stoppant l'avancée de la construction du site de production tandis que l'avenir de l'entreprise a été remis en question. Pour le salon CES 2017 en janvier, Faraday Future a tenté de rassurer en annonçant son premier véhicule de production, la FF 91, électrique, connectée et autonome...mais ne verra pas le jour avant 2018 au mieux.

Pour Faraday Future, l'avenir reste incertain est l'heure est aux choix stratégiques. Le groupe a annoncé réduire sa roadmap à deux véhicules au lieu des sept prévus initialement et le projet de site de production va être largement réduit : de 279 000 mètres carré envisagés au départ, l'usine de North Las Vegas ne devrait finalement pas dépasser 60 000 mètres carré mais avec une ouverture qui reste programmée cette année, et avec l'espoir de pouvoir l'agrandir ultérieurement.

FF 91 02.

FF 91

Les deux véhicules restant en développement seront la FF 91 présentée sur le salon CES 2017 et un modèle FF 81 un peu moins haut de gamme et visant frontalement la Tesla Model X. Selon Reuters, avec un site de production réduit, la production ne devrait pas dépasser les 10 000 véhicules par an et l'ouverture effective de l'usine pourrait être repousé à 2019 du fait du retard accumulé.

Le gros de la production des véhicules Faraday pourrait en fait se faire en Chine, aux côtés de LeSee, la filiale de LeEco qui prépare également un véhicule électrique. Mais il semble que le rêve de produire 1 million de véhicules électriques par an en Chine et aux Etats-Unis à l'horizon 2020 soit irréalisable.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1949331
L'effet Trump ???
Le #1949349
Roh non du coup ils vont pas produire la BatMobile ?
Anonyme
Le #1949472
Castiel a écrit :

Roh non du coup ils vont pas produire la BatMobile ?



Anonyme
Le #1950060
T'en verras beaucoup des FFZerO1 dans la rue ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]