Fusion nucléaire : 100 millions de degrés Celsius pendant 20 secondes !

Le par Christian D.  |  34 commentaire(s)
soleil

En Corée du Sud, le centre de recherche KSTAR est parvenu à stabiliser un plasma de plus de 100 millions de degrés pendant une durée record de 20 secondes.

Comprendre et reproduire les conditions de fusion nucléaire se jouant au coeur du soleil, c'est l'un des objectifs du centre de recherche coréen KSTAR (Korea Superconducting Tokamak Advanced Research) dont le but est de créer l'équivalent d'un soleil artificiel qui donnerait accès à une production d'énergie bien plus puissante que notre actuelle fission nucléaire des centrales.

Au lieu de récupérer l'énergie libérée en brisant de gros atomes (fission), il s'agit d'exploiter celle encore plus importante générée par la réunion de petits atomes pour en créer de plus gros (fusion), à l'image de ce qui passe au coeur des étoiles, et donc dans le Soleil.

fusion nucléaire

Mais déclencher la réaction de fusion nécessite des températures extrêmement élevées et maintenues dans le temps afin de vaincre les forces assurant la cohésion des atomes et générer une soupe de constituants élémentaires qui pourront se recombiner en atomes plus gros.

L'élément de base de ces réactions est l'atome le plus simple et le plus abondant de l'Univers, l'hydrogène, avec son électron tournant autour d'un noyau constitué d'un proton.

La nouvelle expérimentation coréenne, réalisée fin novembre, a ainsi permis de maintenir un plasma chauffé à plus de 100 millions de degrés pendant 20 secondes, soit beaucoup plus longtemps que les 8 secondes du précédent test de 2019.

L'avenir du nucléaire ?

C'est aussi deux fois plus longtemps que ce que l'on est parvenu à réaliser jusqu'à présent en réacteur. L'objectif est maintenant de continuer à allonger cette durée jusqu'à atteindre 300 secondes d'ici 2025.

fusion nucléaire (1)

S'il s'agit ici de travaux expérimentaux, il n'est pas encore question d'exploiter l'énergie colossale qui sera générée par le processus de fusion nucléaire. Plusieurs projets pour réaliser des réacteurs à fusion sont en cours, dont le projet international ITER en cours de construction en France.

Il faudra aussi compter avec la Chine qui a récemment mis en route un réacteur à fusion expérimental. Les enjeux sont énormes puisque la source de ce type d'équipement, l'hydrogène, est facile d'accès, et que la fusion produit peu de déchets à l'inverse de la fission laissant des matériaux radioactifs durant des dizaines, centaines ou milliers d'années.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
Jymmy el loco offline Hors ligne Vénéré avatar 3453 points
Le #2116687
Ca sera vraiment le futur si l'ont réussi.
lobo14 offline Hors ligne Vétéran icone 2377 points
Le #2116688
Pour le moment, ce n'est que de l'expérimentation qui consomme plus d'énergie (les électros aimants pour "contenir" le plasma) qu'elle n'en produit..... et ça le restera longtemps. Il est toujours possible de faire rêver les gogos. Un autre bel exemple, c'est la voiture électrique associée aux énergies dites "renouvelables". J'écris "dites" car si elle sont bien -dans une certaine mesure- renouvelables, elles ne le sont pas à la demande !
gwen6 offline Hors ligne Vétéran icone 1150 points
Le #2116690
lobo14 a écrit :

Pour le moment, ce n'est que de l'expérimentation qui consomme plus d'énergie (les électros aimants pour "contenir" le plasma) qu'elle n'en produit..... et ça le restera longtemps. Il est toujours possible de faire rêver les gogos. Un autre bel exemple, c'est la voiture électrique associée aux énergies dites "renouvelables". J'écris "dites" car si elle sont bien -dans une certaine mesure- renouvelables, elles ne le sont pas à la demande !


Ignorer le potentiel de la voiture électrique est grave.
lobo14 offline Hors ligne Vétéran icone 2377 points
Le #2116691
gwen6 a écrit :

lobo14 a écrit :

Pour le moment, ce n'est que de l'expérimentation qui consomme plus d'énergie (les électros aimants pour "contenir" le plasma) qu'elle n'en produit..... et ça le restera longtemps. Il est toujours possible de faire rêver les gogos. Un autre bel exemple, c'est la voiture électrique associée aux énergies dites "renouvelables". J'écris "dites" car si elle sont bien -dans une certaine mesure- renouvelables, elles ne le sont pas à la demande !


Ignorer le potentiel de la voiture électrique est grave.


Ah oui ?
Jymmy el loco offline Hors ligne Vénéré avatar 3453 points
Le #2116695
lobo14 a écrit :

gwen6 a écrit :

lobo14 a écrit :

Pour le moment, ce n'est que de l'expérimentation qui consomme plus d'énergie (les électros aimants pour "contenir" le plasma) qu'elle n'en produit..... et ça le restera longtemps. Il est toujours possible de faire rêver les gogos. Un autre bel exemple, c'est la voiture électrique associée aux énergies dites "renouvelables". J'écris "dites" car si elle sont bien -dans une certaine mesure- renouvelables, elles ne le sont pas à la demande !


Ignorer le potentiel de la voiture électrique est grave.


Ah oui ?


Sans parler de pollution chimique du carburant.
Il y a la pollution aux particules tels que l'embrayage, frein à disque,
La pollutions aux huiles.
Et surtout la pollution sonore.

Si tu habites proche d'un périf ca te ferait vraiment drôle, le nombre de DB qui vont baisser.
frèzetagada offline Hors ligne VIP icone 10318 points
Le #2116698
Le Tokamak tout le monde en rêve, et il faut essayer bien sûr ... mais, bon, c'est vraiment pas gagné !!!
...
Sinon, on va pas recommencer encore à échanger des banalités sur la voiture électrique, non ? SI ? Oh shit !!!!
iFlo59 online Connecté VIP icone 31656 points
Premium
Le #2116701
J'suis sûr que dans un avenir très proches, on aura toujours une batterie issue de cet énergie et autogérée pour éviter tout problème, une source d'énergie quasiment infinie et renouvelable !
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 14084 points
Le #2116705
Jymmy el loco a écrit :

lobo14 a écrit :

gwen6 a écrit :

lobo14 a écrit :

Pour le moment, ce n'est que de l'expérimentation qui consomme plus d'énergie (les électros aimants pour "contenir" le plasma) qu'elle n'en produit..... et ça le restera longtemps. Il est toujours possible de faire rêver les gogos. Un autre bel exemple, c'est la voiture électrique associée aux énergies dites "renouvelables". J'écris "dites" car si elle sont bien -dans une certaine mesure- renouvelables, elles ne le sont pas à la demande !


Ignorer le potentiel de la voiture électrique est grave.


Ah oui ?


Sans parler de pollution chimique du carburant.
Il y a la pollution aux particules tels que l'embrayage, frein à disque,
La pollutions aux huiles.
Et surtout la pollution sonore.

Si tu habites proche d'un périf ca te ferait vraiment drôle, le nombre de DB qui vont baisser.


Y'a pas de freins sur les voitures électriques ?
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16734 points
Le #2116706
kerlutinoec a écrit :

Jymmy el loco a écrit :

lobo14 a écrit :

gwen6 a écrit :

lobo14 a écrit :

Pour le moment, ce n'est que de l'expérimentation qui consomme plus d'énergie (les électros aimants pour "contenir" le plasma) qu'elle n'en produit..... et ça le restera longtemps. Il est toujours possible de faire rêver les gogos. Un autre bel exemple, c'est la voiture électrique associée aux énergies dites "renouvelables". J'écris "dites" car si elle sont bien -dans une certaine mesure- renouvelables, elles ne le sont pas à la demande !


Ignorer le potentiel de la voiture électrique est grave.


Ah oui ?


Sans parler de pollution chimique du carburant.
Il y a la pollution aux particules tels que l'embrayage, frein à disque,
La pollutions aux huiles.
Et surtout la pollution sonore.

Si tu habites proche d'un périf ca te ferait vraiment drôle, le nombre de DB qui vont baisser.


Y'a pas de freins sur les voitures électriques ?


Si, mais ceux ci sont moins sollicités car tu peux ralentir fortement en récupérant de l'énergie, c'est d'ailleurs assez perturbant au début.
saepho offline Hors ligne VIP icone 24922 points
Premium
Le #2116708
iFlo59 a écrit :

J'suis sûr que dans un avenir très proches, on aura toujours une batterie issue de cet énergie et autogérée pour éviter tout problème, une source d'énergie quasiment infinie et renouvelable !


Avenir très proche, tout dépend de ce que tu entends par "très proche".
Car ils parlent de 5 minutes en 2025, donc je pense qu'on n'aura rien avant 25 ans...
Mais comme toi, j’espère pour les futures générations qu'on puisse abandonner le nucléaire, et trouver une nouvelle source d'énergie plus propre et moins dangereuse
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire