Cloud souverain européen : Scaleway (Iliad) se retire du projet franco-allemand Gaia-X

Le par Christian D.  |  66 commentaire(s) | Source : Les Echos
Facebook datacenter

Le projet de cloud souverain européen Gaia-X fait l'objet de critiques et voit partir Scaleway, l'un des membres fondateurs.

Le cloud souverain à l'européenne n'est pas encore né face à la puissance des acteurs américains et la projet Gaia-X doit permettre de le faire émerger. Son cadre, défini en 2020 sous l'impulsion de la France et de l'Allemagne, intègre des offres d'entreprises des deux pays s'engageant à respecter un certain nombre de critères (localisation des données, respect du RGPD, transparence, intéropérabilité...

Sa mise en service s'annonce plus compliquée que prévu et l'un de ses membres fondateurs, et pas des moindres, vient de s'en retirer. Le français Scaleway (piloté par Iliad) quitte le projet en dénonçant le lobbying des acteurs dominants étrangers, rapporte le journal Les Echos.

Gaia X cloud souverain europe

Estimant que ces acteurs dominants du marché font tout pour freiner l'initiative et jouent d'un lobbyisme agressif en passant par l'intermédiaire d'entreprises françaises, comme Atos ou Capgemini, qui ont tout intérêt à ce que les technologies US s'imposent, Scaleway ne veut plus épuiser ses ressources dans le projet.

L'annonce de ce retrait intervient au moment où se tient le deuxième sommet annuel présentant les avancées de l'initiative. De son côté, OVHcloud y croit encore et continue les travaux au sein de Gaia-X pour faire émerger une série d'offres conformes aux valeurs européennes.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 7

Trier par : date / pertinence
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16680 points
Le #2149561
Quoi ? Huawei, Alibaba, Microsoft et AWS feraient du Lobbying ? Naaaan c'est pas du tout le genre de ces entreprises, ça doit être du bashing gratuit, comme d'habitude...
skynet offline Hors ligne VIP icone 84242 points
Le #2149562
C'est une très mauvaise nouvelle, il nous faut ce cloud souverain
lobbyistes de merde
saepho offline Hors ligne VIP icone 24877 points
Premium
Le #2149565
Bon, ben, plus qu'à espérer qu'OVH réussisse...
600 millions d'euros de chiffre d'affaire actuellement, mais si ils arrivent à convaincre les sociétés de travailler avec une société européenne, ils peuvent multiplier leur CA
max6a offline Hors ligne Habitué avatar 227 points
Le #2149571
Le problème c'est que ce cloud n'a plus de souverain que le nom au vu du nombre d'entreprise américaine et chinoise qui se sont infiltré dedans souvent grâce à nos propres entreprise incapables de mettre en place ou ne voulant pas pour des raisons financières mettre en place des solutions personnelles (il est tellement plus facile et rémunérateur d'aller acheter les solution des autres que développer les siennes).
skynet offline Hors ligne VIP icone 84242 points
Le #2149576
max6a a écrit :

Le problème c'est que ce cloud n'a plus de souverain que le nom au vu du nombre d'entreprise américaine et chinoise qui se sont infiltré dedans souvent grâce à nos propres entreprise incapables de mettre en place ou ne voulant pas pour des raisons financières mettre en place des solutions personnelles (il est tellement plus facile et rémunérateur d'aller acheter les solution des autres que développer les siennes).


Si les données restent stockées d'ans l'UE et que les règles de l'UE s'y appliquent alors c'est déjà un grand pas en avant.
Tout ne sera pas parfait mais si on fait rien il sera trop tard pour venir pleurer après.
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6012 points
Le #2149591
max6a a écrit :

Le problème c'est que ce cloud n'a plus de souverain que le nom au vu du nombre d'entreprise américaine et chinoise qui se sont infiltré dedans souvent grâce à nos propres entreprise incapables de mettre en place ou ne voulant pas pour des raisons financières mettre en place des solutions personnelles (il est tellement plus facile et rémunérateur d'aller acheter les solution des autres que développer les siennes).


L'intérêt est d'éviter de réinventer la roue.

Ce machin finira comme le machin français, et pour la même raison : you can't fix stupid.
saepho offline Hors ligne VIP icone 24877 points
Premium
Le #2149619
tmtisfree a écrit :

max6a a écrit :

Le problème c'est que ce cloud n'a plus de souverain que le nom au vu du nombre d'entreprise américaine et chinoise qui se sont infiltré dedans souvent grâce à nos propres entreprise incapables de mettre en place ou ne voulant pas pour des raisons financières mettre en place des solutions personnelles (il est tellement plus facile et rémunérateur d'aller acheter les solution des autres que développer les siennes).


L'intérêt est d'éviter de réinventer la roue.

Ce machin finira comme le machin français, et pour la même raison : you can't fix stupid.


On sait, on a déjà essayé sur toi, ca n'a pas marché
Chitzitoune online Connecté VIP avatar 20450 points
Le #2149667
"Estimant que ces acteurs dominants du marché font tout pour freiner l'initiative et jouent d'un lobbyisme agressif en passant par l'intermédiaire d'entreprises françaises, comme Atos ou Capgemini, qui ont tout intérêt à ce que les technologies US s'imposent, Scaleway ne veut plus épuiser ses ressources dans le projet."



heu.... Scaleway ne fait que fournir ces mêmes techno US.....
Suffit pas d'assembler des technos US en France pour dire que c'est français.....
De ce coté Scaleway fait exactement comme Atos ou Capgemini: ils prennents des solutions existantes, et les adaptes à leurs besoins spécifiques, mais ne sont pas du tout "autonome / français / indépendant des technos US"


Sinon Illiad est coté en bourse, et la moitié est "libre", et donc, aussi influencé par les actionnaires étrangers....
skynet offline Hors ligne VIP icone 84242 points
Le #2149672
Chitzitoune a écrit :

"Estimant que ces acteurs dominants du marché font tout pour freiner l'initiative et jouent d'un lobbyisme agressif en passant par l'intermédiaire d'entreprises françaises, comme Atos ou Capgemini, qui ont tout intérêt à ce que les technologies US s'imposent, Scaleway ne veut plus épuiser ses ressources dans le projet."



heu.... Scaleway ne fait que fournir ces mêmes techno US.....
Suffit pas d'assembler des technos US en France pour dire que c'est français.....
De ce coté Scaleway fait exactement comme Atos ou Capgemini: ils prennents des solutions existantes, et les adaptes à leurs besoins spécifiques, mais ne sont pas du tout "autonome / français / indépendant des technos US"


Sinon Illiad est coté en bourse, et la moitié est "libre", et donc, aussi influencé par les actionnaires étrangers....


Peu importe que ce soit 100% français, l'important est que la nouvelle structure soit réglementée par nos lois européennes, ce qui n'est pas le cas dans les grands clouds actuels (AWS, Azure, ....)
Je pense que les états sont moins naïfs que par le passé et qu'il pourrait en sortir quelque chose de bien. (mais je sais aussi que ce chemin sera semé d’embûches, je n'en doute pas un instant).
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6012 points
Le #2149680
Il y en a qui s'imagine que parce que ce sera réglementé localement par les États, les données seront à l'abri de ces mêmes États.

Comme si l'histoire récente n'avait pas démontré qu'il leur suffit d'invoquer une exception (pédophilie) pour installer des boîtes noires et avoir accès à ces données.

Les mouches suivent toujours la charogne.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire