Galileo : les horloges atomiques ne tournent plus rond

Le par  |  21 commentaire(s) Source : La Tribune
Galileo

Les horloges atomiques embarquées dans les satellites de la constellation Galileo tomberaient en panne les unes derrière les autres, au point qu'une dizaine d'entre elles ne fonctionneraient déjà plus.

En novembre 2016, les quatre satellites nécessaires au démarrage des premiers services opérationnels du système de positionnement européen Galileo permettaient enfin de se doter d'un système de localisation indépendant du GPS américain.

Le système Galileo doit notamment assurer des positionnements plus précis grâce à l'utilisation d'horloges atomiques embarquées dans les satellites. Cependant, il est rapidement apparu des dysfonctionnements.

galileo_satellite_09De la dizaine d'horloges plus ou moins défectueuses observées en janvier, le nombre serait passé à une vingtaine, dont dix seraient complètement hors service, révèle La Tribune.

Même si cela commence à représenter une proportion significative par rapport aux 72 horloges atomiques en orbite (soit 4 par satellite), l'Agence spatiale européenne (ESA) réaffirme que les incidents sont maîtrisés, même si la cause des défaillances reste à ce jour inconnue.

Malgré ce problème, l'Union européenne a validé le lancement de 4 nouveaux satellites avant la fin de l'année, ce qui représentera un total de 22 satellites (sur une trentaine prévue), et en a de nouveau confié la production à OHB-System.

La Tribune indique par ailleurs que les horloges atomiques ont présenté des défaillances après des phases de test intensives. Le problème vient de la conception des appareillages par le groupe Orolia ou de leur intégration dans les satellites ? La question reste posée.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1971660
Et du coup ils font quoi ?

Ce se répare ? Ils partent à la benne ?
Le #1971663
Avec la redondance en principe les satellites concernés ne sont pas perdus pour le moment (sauf 1 je crois). Ce qui est inquiétant c'est surtout la série de défaillances, ça ne présage rien de bon pour la continuité...
Le #1971665
- Vous êtes arrivé !
- WTF... Je n'ai pas encore démarré la voiture !
Le #1971666
Comme quoi on est vraiment des quiches en europe, encore un beau gâchis.
On n'est pas près d'avoir notre indépendance GPS.
C'est même à se demander si dans les concepteurs il n'y a pas des taupes (américains, russes, indiens, chinois qui ont déjà leur GPS) qui ont fait ce qu'il fallait pour que Galiléo ne voit jamais le jour et que l'Europe reste sous emprise...
C'est un peu paranoïaque et conspirationniste mais c'est envisageable.
Le #1971667
skynet a écrit :

Et du coup ils font quoi ?

Ce se répare ? Ils partent à la benne ?


Malgré ce problème, l'Union européenne a validé le lancement de 4 nouveaux satellites avant la fin de l'année, ce qui représentera un total de 22 satellites (sur une trentaine prévue), et en a de nouveau confié la production à OHB-System.

Rien les dessous de table sont trop bon.
Le #1971669
C'est fabriqué par qui ? Avec les sous de qui ?
Le #1971681
kerlutinoec a écrit :

C'est fabriqué par qui ? Avec les sous de qui ?


Par des branques avec nos sous ....

Sacré gachis, en attendant...

Et comme d'hab' pour toutes les choses qui coûtent un bras et dont on ne sait que de la théorie : "... les incidents sont maîtrisés..."

Quel foutage de gueule...
Le #1971689
Faut voir si c'est réparable déjà ...
Le #1971702
Chaque fois que l'Europe est associée à l'espace c'est pour un échec. Si ce n'est pas une honte. Il faut dire que vu les élèves qui sortent de mes classes de terminale, ça n'est pas très étonnant. Dans 20 ans on ne saura même plus fabriquer un trombone.
Le #1971707
cycnus a écrit :

Chaque fois que l'Europe est associée à l'espace c'est pour un échec. Si ce n'est pas une honte. Il faut dire que vu les élèves qui sortent de mes classes de terminale, ça n'est pas très étonnant. Dans 20 ans on ne saura même plus fabriquer un trombone.


Les élèves ont le niveau qu'ont leur donne, en moyenne. Avec des exceptions dans le bas comme dans le haut du panier.
De la à dire que les parents et les profs sont tout aussi responsables que les élèves eux mêmes... Mais c'est plus facile de lâcher l'affaire, et on trouve ça normal de décharger sa propre responsabilité d'adulte sur le dos de jeunes ados.
Ma boîte coule plus ou moins, moyenne d'âge plus de 40 ans, équipe de direction plus de 50 ans, et ce depuis des lustres, comme quoi c'est pas une question d'âge...
Comme dirait Brassens: "Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est..."

De mon côté, je n'ai rien contre les profs, les jeunes, les vieux ou les gens en général. Comme tout un chacun je constate les dysfonctionnements de notre société, mais je suis fatigué de lire les commentaires arrivistes de personnes aigries par tel ou tel sujet, balancer des généralités affligeantes.

Alors oui, désolé, mais l'Europe connait de beaux succès dans le domaine spatial, ça n'efface pas les échecs, mais ce n'est pas tout noir ou tout blanc.

Encore une fois désolé, mais non, les jeunes ne sont pas tous des feignants incapables.

Et pour parler du trombone, bon exemple, tu sais comment ça se fabrique toi? En commençant du début hein, de l'extraction du minerai jusqu'au formage du trombone en passant par l'élaboration de l'acier.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]