Réchauffement climatique : pour le GIEC, la limitation à +1,5 degré, c'est maintenant ou jamais

Le par  |  133 commentaire(s) Source : IPCC (GIEC)
Terre MSG-4

Dans un nouveau rapport, le GIEC estime qu'il reste une petite fenêtre pour limiter la hausse moyenne des températures du globe à 1,5 degré mais il faudra commencer à réduire les émissions de gaz à effet de serre dès 2020.

Lors de la grande conférence COP21 de Paris en 2015, des engagements avaient été pris pour limiter la hausse du réchauffement climatique à moins de 2 degrés au-dessus de la moyenne de l'ère pré-industrielle, seuil considéré comme générateur de perturbations climatiques que l'humanité aura du mal à affronter.

NASA photo TerreDes bases avaient même été posées pour limiter le réchauffement en-dessous de 1,5 degré, en vue de réduire l'impact sur les pays et populations les plus exposées (territoires au niveau de la mer ou situés dans des zones de fort réchauffement).

Depuis, les scientifiques ne cessent d'alarmer sur le fait que la fenêtre d'action permettant de contenir le réchauffement climatique est en train de se refermer faute de mesures suffisamment fortes et d'action coordonnée, jusqu'au secrétaire de l'Onu Antonio Gutteres qui rappelait il y a peu qu'il ne restait que deux années pour agir.

Le dernier rapport du GIEC (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) produit ce week-end et présenté ce lundi va dans le même sens en soulignant l'urgence à limiter les émissions de gaz à effet de serre dès 2020, sans quoi la situation s'annonce compliquée.

2020, année-charnière pour l'humanité ?

Au rythme actuel d'émissions, la hausse de température moyenne de 1,5 degré sera atteinte vers 2040, avec déjà un certain nombre de conséquences mais qui resteraient cependant limitées par rapport à une hausse à 2 degrés où tous les effets attendus (fonte des glaces, hausse du niveau des océans, perte de biodiversité...) seraient fortement amplifiés.

Pour rester dans la limite d'une hausse de 1,5 degré, il faudrait, estime le GIEC, que le pic d'émission de gaz à effet de serre soit atteint en 2020 avant une décrue permettant de réduire de 45 à 50% ce volume d'ici 2030, ou de 20% si l'on vise l'objectif d'une limitation de 2 degrés.

Choisir la limitation du réchauffement la plus basse possible permettra aussi de réduire l'emballement des systèmes naturels de relargage du CO2, comme la fonte du permafrost, ou l'épuisement des systèmes capteurs, comme les océans et les grandes forêts, qui vont s'ajouter aux volumes produits par l'activité humaine, et dont les conséquences ont été réévaluées récemment.

Dans ce tableau assez pessimiste, le GIEC note que les coordinations se mettent en place et que des actions ont débuté mais qu'elles doivent être accélérées pour produire leurs effet au plus vite.

Encore faut-il que les pays les plus pollueurs jouent le jeu et que les investissements soient à la hauteur, ce qui laisse bien peu de temps pour éviter le pire.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 14

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2035427
C'est mal barré...
Le #2035428
LinuxUser a écrit :

C'est mal barré...


Mais non, tout va très bien, ce sont tous des escrocs, nous pouvons continuer à produire plus de CO², à polluer et consommer davantage.
C'est quand même plus sympa de faire venir de la viande et des produits manufacturés de Chine par bateaux que de le produire chez nous en local. Au moins ça fait travailler du monde
Le #2035431
gra ce au systeme capitaliste
le secteur prive ne cherche que a s enrichir peu importe les consequences sur les autres humaisn ou pour la planete
les etats n ont plus assez d argent pour subvenir aux besoin de leur population et consacre de moins en moins de ressources pour reparer ce que les societes detruisent
ne revez pas ,
la planete va continuer de se degrader
mais on s en fou car on sera mort et ca sera un probleme a gerer par la prochaine generation
Le #2035435
belaid12002 a écrit :

gra ce au systeme capitaliste
le secteur prive ne cherche que a s enrichir peu importe les consequences sur les autres humaisn ou pour la planete
les etats n ont plus assez d argent pour subvenir aux besoin de leur population et consacre de moins en moins de ressources pour reparer ce que les societes detruisent
ne revez pas ,
la planete va continuer de se degrader
mais on s en fou car on sera mort et ca sera un probleme a gerer par la prochaine generation


Ce n'est pas forcément le capitalisme qui est problématique, mais surtout le fait qu'il n'est pas encadré correctement, et a voir comment on déréglemente de plus en plus, ce n'est pas près de s'arranger.
Le #2035457
belaid12002 a écrit :

gra ce au systeme capitaliste
le secteur prive ne cherche que a s enrichir peu importe les consequences sur les autres humaisn ou pour la planete
les etats n ont plus assez d argent pour subvenir aux besoin de leur population et consacre de moins en moins de ressources pour reparer ce que les societes detruisent
ne revez pas ,
la planete va continuer de se degrader
mais on s en fou car on sera mort et ca sera un probleme a gerer par la prochaine generation


Bah, on s'en fout, oui et non ; on sera morts comment ? En agonisant de maladies pulmonaires/dégénératives ?

Perso, je préférerai un truc plus soft...

Pis bon, la prochaine génération, faudra qu'elle aie le temps de solutionner le problème...
Le #2035465
L'Homme ne fera rien de plus qu'aujourd'hui tant que les consommateurs suivent les industriels que ce soit pour la bouf, le transport, le textile, l'énergie... et n'essaient pas de changer leurs habitudes.

Comme les industriels ne font rien, c'est au consommateur de faire pression. C'est ce que je pense.

http://www.auto-moto.com/nouveautes/scoop/futurs-suv-plus-de-50-modeles-a-decouvrir-155816.html#item=1

On va encore vendre du diesel et de l'essence d'ici là donc on se projète avec les mêmes habitudes pour 20 ans encore.

Tant qu'il sera possible d'acheter des pompes sur internet et qu'on pourra les rendre à volo parce que c'est gratuit, le monde n'ira pas mieux.

Idem pour les industriels qui vendent de l'eau carottée directement dans la banquise et ces cons qui les achètent.

La demande fait l'offre peut importe l'impact !
Le #2035466
Les parasites que nous sommes n'ont que faire de la planète tant que leur petit confort est assuré (je m'inclus dans le lot). Personne n'y croit, jusqu'au jour où les films catastrophes deviendront réalité (et encore). La terre s'en remettra de toute manière, même si ça prend quelque milliers d'années, la question est plutôt de savoir si l'humanité survivra.
Le #2035467
youpiyo a écrit :

L'Homme ne fera rien de plus qu'aujourd'hui tant que les consommateurs suivent les industriels que ce soit pour la bouf, le transport, le textile, l'énergie... et n'essaient pas de changer leurs habitudes.

Comme les industriels ne font rien, c'est au consommateur de faire pression. C'est ce que je pense.

http://www.auto-moto.com/nouveautes/scoop/futurs-suv-plus-de-50-modeles-a-decouvrir-155816.html#item=1

On va encore vendre du diesel et de l'essence d'ici là donc on se projète avec les mêmes habitudes pour 20 ans encore.

Tant qu'il sera possible d'acheter des pompes sur internet et qu'on pourra les rendre à volo parce que c'est gratuit, le monde n'ira pas mieux.

Idem pour les industriels qui vendent de l'eau carottée directement dans la banquise et ces cons qui les achètent.

La demande fait l'offre peut importe l'impact !


Et en plus avec des véhicules de plus en plus gros !

On veut bien sauver la planète, mais avant cela faut acheter le dernier SUV, le dernier smartphone, la dernière TV ....
Le #2035492
skynet a écrit :

youpiyo a écrit :

L'Homme ne fera rien de plus qu'aujourd'hui tant que les consommateurs suivent les industriels que ce soit pour la bouf, le transport, le textile, l'énergie... et n'essaient pas de changer leurs habitudes.

Comme les industriels ne font rien, c'est au consommateur de faire pression. C'est ce que je pense.

http://www.auto-moto.com/nouveautes/scoop/futurs-suv-plus-de-50-modeles-a-decouvrir-155816.html#item=1

On va encore vendre du diesel et de l'essence d'ici là donc on se projète avec les mêmes habitudes pour 20 ans encore.

Tant qu'il sera possible d'acheter des pompes sur internet et qu'on pourra les rendre à volo parce que c'est gratuit, le monde n'ira pas mieux.

Idem pour les industriels qui vendent de l'eau carottée directement dans la banquise et ces cons qui les achètent.

La demande fait l'offre peut importe l'impact !


Et en plus avec des véhicules de plus en plus gros !

On veut bien sauver la planète, mais avant cela faut acheter le dernier SUV, le dernier smartphone, la dernière TV ....


C'est carrément ça...

Et si tu fais pas comme les autres, t'es considéré différemment...

Du coup, t'as beau d'échiner à adopter une attitude socio-civilo-eco-responsable, le schmilblick n'avance pas car la mentalité n'évolue pas...

"Pourquoi je devrais me priver du dernier SUV de la mort qui tue, vu que mon banquier me donne la possibilité de l'avoir ??? Hein ???"

Ce qui m'interpelle, c'est que les industriels ne sont pas assez cons pour se tirer une balle dans le pied en pariant sur le court-terme (Quid de l'état de la planète dans 50 ans ?)

Soit ils sont trop avides pour tenir compte des soucis à venir, soit ils ont une solution de rechange assez performante pour inverser la tendance rapidement...
Le #2035505
belaid12002 a écrit :

gra ce au systeme capitaliste
le secteur prive ne cherche que a s enrichir peu importe les consequences sur les autres humaisn ou pour la planete
les etats n ont plus assez d argent pour subvenir aux besoin de leur population et consacre de moins en moins de ressources pour reparer ce que les societes detruisent
ne revez pas ,
la planete va continuer de se degrader
mais on s en fou car on sera mort et ca sera un probleme a gerer par la prochaine generation


Tes enfants apprécieront ton commentaire !!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme