Semiconducteurs : Globalfoundries dépose plainte contre TSMC pour violation de brevets

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s) | Source : Tom's Hardware
GlobalFoundries

Le fondeur Globalfoundries porte plainte contre le leader du marché TSMC pour violation de plusieurs brevets, ce qui pourrait avoir un impact sur la livraison de puces pour de nombreuses entreprises clientes.

Le fondeur Globalfoundries s'attaque à son concurrent TSMC en déposant plainte aux Etats-Unis et en Allemagne pour violation de 16 de ses brevets. Il estime avoir subi un préjudice significatif et réclame l'arrêt de l'utilisation de ses technologies par le fondeur taiwanais.

La plainte est accompagnée d'une demande d'interdiction de l'importation aux Etats-Unis des puces fabriquées par TSMC impliquées dans les violations de brevets, ce qui, si elle était validée, pourrait porter un coup aux approvisionnements de grands groupes comme Apple ou Nvidia.

wafer

Cette requête est classiquement faite auprès de l'ITC (International Trade Commission) à côté des plaintes déposées dans le Delaware pour les Etats-Unis (Etat fédéral favorable aux détenteurs de propriété intellectuelle) et à Düsseldorf et Mannheim en Allemagne.

Le procédé est habituel et les requêtes auprès de l'ITC bénéficiant d'un traitement plus rapide que les décisions de justice et ayant un caractère potentiellement contraignant sur l'activité de l'entreprise visée, les plaignants y ont souvent recours pour tenter d'obtenir un accord amiable en échange de l'abandon des plaintes au résultat plus incertain.

Globalfoundries met en avant ses gros efforts de R&D en Europe et aux Etats-Unis, synonymes d'emplois et de soutien à l'industrie occidentale, et qui seraient donc pillés par son concurrent.

Pour les observateurs, il s'agit sans doute d'un nouveau cas où des tentatives de négociation de royalties ont échoué et obligent à choisir la manière forte pour arracher un accord.

Globalfoundries a décidé den 2018 d'abandonner la course à la gravure en 7 nm qu'elle menait face à Samsung et TSMC pour se concentrer sur l'exploitation des noeuds supérieurs et préparer les technologies de la génération suivante.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2076122
C'est bien les ricain ça, ils disent qu'il y as violation du brevet sur du 28 nm ( fin 2012, début 2013 ) pour gratté des indemnités monstres. Ca devrai être sanctionné d'attendre aussi longtemps pour lancé une action en justice.

Quand au 10 nm, il arrive toujours pas à le faire et le 7 nm qu'ils ont abandonné.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar