Google : vers une troisième amende en Europe (et ce n'est peut-être pas fini)

Le par  |  21 commentaire(s)
Google logo

Pour un abus de position dominante dans le marché de la publicité en ligne (avec AdSense), Google devrait rapidement écoper d'une nouvelle amende en Europe. Une troisième pour ce genre d'affaire.

En 2017, la Commission européenne a infligé à Google (Alphabet) une amende de 2,42 milliards d'euros pour abus de position dominante dans le secteur des moteurs de recherche en favorisant son propre service de comparaison de prix. En 2018, c'est une amende de 4,34 milliards d'euros qui a été prononcée pour abus de position dominante avec Android (pour protéger sa position dominante dans la recherche en ligne).

À chaque fois, Google a fait appel mais a dû mettre en place des mesures correctrices afin de répondre aux griefs de la Commission européenne. Elles font l'objet d'un examen. Dans ce genre d'affaire, un recours n'est pas suspensif et une amende doit être payée. L'argent peut par exemple être placé sur un compte bloqué d'une banque dans l'attente d'une décision finale.

Déjà près de 6,8 milliards d'euros d'amende pour deux affaires d'abus de position dominante pour Google, et une troisième affaire est sur le point de déboucher sur une autre amende. Toujours sous la houlette de Margrethe Vestager, l'actuelle Commissaire européenne en charge de la concurrence, Google devrait être sanctionné pour abus de position dominante avec ses services de publicité en ligne AdSense.

Commission Européenne

Pour cette régie publicitaire, il ne s'agit pas des annonces ciblées diffusées sur les pages de résultats de recherche du moteur Google lui-même, mais des annonces textuelles et graphiques choisies en fonction du contenu et des visiteurs d'un site web. Les annonceurs créent et paient les annonces pour promouvoir leurs produits.

Il a été reproché à Google d'abuser de sa position dominante sur le marché de l'intermédiation publicitaire liée aux recherches et avec des accords avec des partenaires directs. Pour la Commission européenne, Google a restreint contractuellement la manière dont les sites web tiers affichent les annonces des concurrents.

Il s'avère que la situation a évolué depuis les accusations retenues en 2016. Les pratiques décriées du passé ont été le fait que les tiers ne pouvaient pas afficher de publicités contextuelles émanant de concurrents de Google (exclusivité).

À la suite d'une modification, les sites et partenaires tiers devaient accepter un nombre minimum de publicités contextuelles de Google en leur réservant les meilleures places sur leurs pages de résultats de recherche. Par ailleurs, ils devaient obtenir l'autorisation de Google avant de modifier l'affichage de publicités contextuelles concurrentes.

Googleplex

Selon le Financial Times, c'est cette semaine que Margrethe Vestager va annoncer le montant de la nouvelle amende de Google. Théoriquement, elle pourrait atteindre un montant maximum aux alentours de 13,7 milliards de dollars (près de 12 milliards d'euros), soit 10 % du dernier chiffre d'affaires annuel de la maison-mère de Google.

Toutefois, l'amende retenue devrait être beaucoup moins élevée que ce montant maximum, et même que les amendes précédentes.

Selon Reuters, la Commission européenne se penche aussi sur les pratiques de Google avec ses concurrents dans la recherche locale (avec une possible rétrogradation injustifiée des résultats de recherche), et ajoute que les services de cartographie en ligne pourraient suivre parmi d'autres.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2055313
On attend :

- L'appel de Google
- Le tweet de Trump
- Les commentaires sur GNT disant qu'on aura jamais le pognon


Le #2055315
skynet a écrit :

On attend :

- L'appel de Google
- Le tweet de Trump
- Les commentaires sur GNT disant qu'on aura jamais le pognon




Tu as oublié le commentaire conspirationiste et anti-GAFA de Magic =)
Le #2055317
iinconnu a écrit :

skynet a écrit :

On attend :

- L'appel de Google
- Le tweet de Trump
- Les commentaires sur GNT disant qu'on aura jamais le pognon




Tu as oublié le commentaire conspirationiste et anti-GAFA de Magic =)



Le #2055325
Petite question : une fois les amendes payées (on peut imaginer qu'un jour elles le soient) où va tout cet argent ?
Le #2055329
LAuCoBa57 a écrit :

Petite question : une fois les amendes payées (on peut imaginer qu'un jour elles le soient) où va tout cet argent ?


Réparti dans les organismes de contrôles des différents pays membre proportionnellement à l'impact qu'ils ont subis. Tous ces organismes sont des organismes de l'Etat, pas des privés.
Le #2055331
skynet a écrit :

On attend :

- L'appel de Google
- Le tweet de Trump
- Les commentaires sur GNT disant qu'on aura jamais le pognon




On attend le petit magic quoi ...
Le #2055332
LAuCoBa57 a écrit :

Petite question : une fois les amendes payées (on peut imaginer qu'un jour elles le soient) où va tout cet argent ?


DTC
Le #2055343
LAuCoBa57 a écrit :

Petite question : une fois les amendes payées (on peut imaginer qu'un jour elles le soient) où va tout cet argent ?


"Petite question : une fois les amendes payées (on peut imaginer qu'un jour elles le soient) où va tout cet argent ?"


Dans la poche de Google qui aura fait de la pub sur cet événement pourquoi ?


Le #2055365
Cela ressemble à du racket de la part d'une institution qui fait tout pour faire oublier son incapacité à créer un environnement entrepreneurial en UE à la mesure de celui aux USA.

Pitoyable de petitesse et de courte vue.
Le #2055367
tmtisfree a écrit :

Cela ressemble à du racket de la part d'une institution qui fait tout pour faire oublier son incapacité à créer un environnement entrepreneurial en UE à la mesure de celui aux USA.

Pitoyable de petitesse et de courte vue.


ah, mais je vois que tu as déjà posté cette réplique presque mot pour mot sur un autre site ...
Ne serais tu pas en train de radoter ?

PS : Fais aussi une demande de retrait de ton compte sur le site coquin que j'ai retrouvé, ça la fout mal et ça va décrédibiliser ton discours pseudo scientifique, on va finir par croire que t'es juste un branleur
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme