Chrome : Google active le bouton de contrôle multimédia

Le par  |  0 commentaire(s)
google-chrome-bouton-controle-multimedia

Le bouton de contrôle multimédia intégré à Google Chrome est activé. Une mise à jour du navigateur avec aussi des patchs de sécurité et une protection pour la vulnérabilité dans Windows 10 découverte par la NSA.

Dans le but de faciliter la lecture multimédia dans le navigateur Chrome, Google avait annoncé le déploiement d'un bouton dédié. Intégré dans la version 79 de Google Chrome publiée en décembre dernier, il n'était toutefois pas activé par défaut.

Cette activation est désormais d'actualité avec la dernière mise à jour de Chrome. Apparaissant à droite de la barre d'adresse le cas échéant et en forme de note de musique, le bouton permettra donc le contrôle de la musique, des vidéos et d'autres contenus.

Lors d'une lecture multimédia dans le navigateur, le bouton donne accès à une sorte de hub avec des cartes pour les contenus concernés. De tels contrôles avaient déjà été déployés l'été dernier pour les Chromebooks (Chrome OS). Désormais, le déploiement concerne Chrome pour Windows, macOS et Linux.

La mise à jour de maintenance de Google Chrome (79.0.3945.130) apporte par ailleurs des corrections de sécurité pour onze vulnérabilités. Il est notamment question d'une vulnérabilité critique en lien avec la reconnaissance vocale.

Elle ajoute également une protection en matière de vérification de l'intégrité d'un certificat. Cela fait écho à la vulnérabilité CVE-2020-0601. Il s'agit de la faille affectant la bibliothèque cryptographique CryptoAPI (crypt32.dll) de Windows 10 qui a été rapportée à Microsoft par la NSA. Microsoft a livré un correctif dans le cadre de son Patch Tuesday et il faut savoir que des preuves de concept ont depuis fait leur apparition.

La mesure vise à offrir une protection le temps du déploiement des mises à jour de sécurité de Microsoft.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme