Google pourrait finalement payer pour des articles de presse

Le par  |  19 commentaire(s)
Google-News-nouvelle-icone

Une forme de détente se dessine entre Google et les éditeurs de presse en France et en Europe. Du moins, des négociations ont débuté pour une redevance avec la reprise d'articles de presse par Google. Sous quelle forme ? C'est encore le mystère.

Selon une information du Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier, Google a débuté des négociations dans le but d'aboutir à des accords de licence avec des éditeurs de presse. Il s'agirait d'une redevance pour la reprise d'articles de presse dans un produit sur les actualités.

De telles négociations avec le célèbre et puissant moteur de recherche concernent des éditeurs de presse principalement en France et dans d'autres pays en Europe. Elles sont à mettre en relation avec la directive européenne créant un droit voisin pour des agences et éditeurs de presse.

Une transposition en France de cette directive est entrée en vigueur en octobre dernier. Pour se mettre en conformité, Google a fait le choix pour ses résultats de recherches de ne pas afficher par défaut des aperçus d'articles comprenant quelques lignes ou de petites images (vignettes).

Les éditeurs et agences de presse peuvent donner l'autorisation d'afficher des contenus enrichis, mais sans rémunération en contrepartie. Une manière pour Google de se soustraire à un paiement pour les droits voisins.google-logoLa manœuvre a été critiquée et des éditeurs de presse français ont porté plainte contre Google devant l'Autorité de la concurrence pour abus de position dominante. Le ministre français de la Culture avait par ailleurs appelé à " une véritable négociation globale entre Google et les éditeurs. "

Responsable de la division actualités pour Google, Richard Gringras a confirmé (Reuters) que des discussions avec des partenaires ont lieu. " Nous cherchons d'autres moyens d'élargir notre travail en cours avec les éditeurs de presse, en nous appuyant sur des programmes comme Google News Initiative. "

Google News Initiative est une collaboration avec les médias pour leur adaptation au numérique et le développement du journalisme à l'ère du numérique. Rappelons que Richard Gringras s'est montré hostile à une rémunération des éditeurs de presse avec le service Google News qui est offert gratuitement et génère du trafic vers les sites.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2091393
Il est clair qu'il faut les faire payer pour tous ces articles qu'ils pillent à la presse locale...

Ils devraient devoir s'acquitter d'un montant de base, d'un droit de détournement de publication auprès de chaque journaux concernés et payer en plus de cela un montant pour chaque article visionné via leur intermédiaire, genre 0.20 centimes d'Euros par lecteur/articles consultés.

Si on ne légifère pas, d'ici quelques années, il n'y aura plus que des journaliste étatiques ou appartenant à des groupes financiers ayant les reins extrêmement solides...
Le #2091396
Il est clair qu'il ne devraient rein payer pour tous ces articles qui permettent à la presse locale de se faire connaître.
Avec toutes les subventions que touche la presse pour nous servir des articles au préalable approuvés par la république en marche j'estime qu'ils en ont déjà trop.
Le #2091398
Jeanlucesi a écrit :

Il est clair qu'il ne devraient rein payer pour tous ces articles qui permettent à la presse locale de se faire connaître.
Avec toutes les subventions que touche la presse pour nous servir des articles au préalable approuvés par la république en marche j'estime qu'ils en ont déjà trop.


juste pour nuancer ton propose trop politisé :

1.une certaine presse touche des subvention (nous non par exemple), il s'agit principalement des très gros médias de presse papier

2. articles approuvés par l'état ? Je pense que tu dois mal lire la presse de gauche ou de droite, toutes deux touchant des subventions, dont certaines sont clairement des oppositions affichées au gouvernement en place (qu'il soit de gauche ou de droite bien entendu).
Le #2091400
Faut arrêter avec les commentaires clivants.
* Google ne reprend pas l'intégralité des articles
* Google amène du traffic, et sans traffic, pas de $$$

Google profite de la presse pour avoir une page d'actualités pertinente.
La presse profite de Google pour avoir de la visibilité.

C'est donnant-donnant.
Vouloir faire payer celui qui t'amène 99% de te clients est une mauvaise idée.

Si Google commence à payer la presse pour les 3 lignes d'articles reprises dans Google Actualités, pourquoi ne paieraient t-ils pas les sites web (hors presse) pour les autres résultat de recherche ? Les autres sites ne nécessitent-ils pas de travail ?

PS: et je ne suis pas pro-Google, loin de la, mais j'essaie d'être logique.

D'ailleurs, c'est tellement idiot que les mecs s'en rendent eux même compte, Google supprime la description (c'est son droit), ils se plaignent: bah oui car non seulement ça rend caduque leur demande, mais en plus (et surtout) cela rend le lien moins attractif, ce qui diminue d'autant le traffic, et donc leur revenus.
Donc en fait ils veulent obliger Google a afficher le descriptif et aussi l'obliger a payer pour... c'est pas de la vente forcée ça ? Si Google ne veut pas payer, il a tout a fait le droit de ne pas reprendre les descriptifs, ou même de faire disparaitre les sites de Google Actualités.


Le #2091402
Phil995511 a écrit :

Il est clair qu'il faut les faire payer pour tous ces articles qu'ils pillent à la presse locale...

Ils devraient devoir s'acquitter d'un montant de base, d'un droit de détournement de publication auprès de chaque journaux concernés et payer en plus de cela un montant pour chaque article visionné via leur intermédiaire, genre 0.20 centimes d'Euros par lecteur/articles consultés.

Si on ne légifère pas, d'ici quelques années, il n'y aura plus que des journaliste étatiques ou appartenant à des groupes financiers ayant les reins extrêmement solides...


ou simplement ne plus afficher les articles, …. ah bah non on les accusera de piller la presse locale.

Perso, si j'achete un livre je lit la 4ieme page de couverture et je suis pas sur que la libraire paye une taxe a chaque lecture de la 4ieme page de couverture, c'est scandaleux !!! (je me sens dans l'obligation de preciser que c'est de l'ironie au vue de ton commetaire bien partial avec des arguments bien partials)
Le #2091405
LinuxUser a écrit :

Faut arrêter avec les commentaires clivants.
* Google ne reprend pas l'intégralité des articles
* Google amène du traffic, et sans traffic, pas de $$$

Google profite de la presse pour avoir une page d'actualités pertinente.
La presse profite de Google pour avoir de la visibilité.

C'est donnant-donnant.
Vouloir faire payer celui qui t'amène 99% de te clients est une mauvaise idée.

Si Google commence à payer la presse pour les 3 lignes d'articles reprises dans Google Actualités, pourquoi ne paieraient t-ils pas les sites web (hors presse) pour les autres résultat de recherche ? Les autres sites ne nécessitent-ils pas de travail ?

PS: et je ne suis pas pro-Google, loin de la, mais j'essaie d'être logique.

D'ailleurs, c'est tellement idiot que les mecs s'en rendent eux même compte, Google supprime la description (c'est son droit), ils se plaignent: bah oui car non seulement ça rend caduque leur demande, mais en plus (et surtout) cela rend le lien moins attractif, ce qui diminue d'autant le traffic, et donc leur revenus.
Donc en fait ils veulent obliger Google a afficher le descriptif et aussi l'obliger a payer pour... c'est pas de la vente forcée ça ? Si Google ne veut pas payer, il a tout a fait le droit de ne ps reprendre les descriptifs, ou même de faire disparaitre les sites de Google Actualités.


d'autant plus que maintenant sur de plus en plus de journaux ayant les liens sur google on arrive sur une page sur laquelle il est ecrit article réservé aux abonnés, ou visionnez une pub pour lire l'article
je comprends pas la logique de ces journaux de vouloir faire payer google pour se faire connaitre et en meme temps faire payer les pages vues de la sorte
Le #2091408
Bruno a écrit :

Jeanlucesi a écrit :

Il est clair qu'il ne devraient rein payer pour tous ces articles qui permettent à la presse locale de se faire connaître.
Avec toutes les subventions que touche la presse pour nous servir des articles au préalable approuvés par la république en marche j'estime qu'ils en ont déjà trop.


juste pour nuancer ton propose trop politisé :

1.une certaine presse touche des subvention (nous non par exemple), il s'agit principalement des très gros médias de presse papier

2. articles approuvés par l'état ? Je pense que tu dois mal lire la presse de gauche ou de droite, toutes deux touchant des subventions, dont certaines sont clairement des oppositions affichées au gouvernement en place (qu'il soit de gauche ou de droite bien entendu).


Ne t'inquiètes pas Bruno je lis très bien la presse de gauche et de droite.
Le #2091409
J'espère que Google ne paiera jamais rien.
Le #2091417
On arrive à la fin d'un modèle économique. Ça va finir avec un abo mensuel pour une sélection de site de news.
Un peu comme les packs Ciné/Musique chez Canal+.
Si ça nous évite d'avoir des pubs de partout pourquoi pas.
Pour ceux qui ne voudront pas payer, il y aura toujours le JT de France 2 et France inter
Le #2091419
fzero a écrit :

On arrive à la fin d'un modèle économique. Ça va finir avec un abo mensuel pour une sélection de site de news.
Un peu comme les packs Ciné/Musique chez Canal+.
Si ça nous évite d'avoir des pubs de partout pourquoi pas.
Pour ceux qui ne voudront pas payer, il y aura toujours le JT de France 2 et France inter


Vive le RSS
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme