Google confirme son objectif d'achat de 100% de son alimentation en énergies renouvelables

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Google blog
Google energies renouvelables

Google confirme acheter désormais l'équivalent de la totalité de son approvisionnement énergétique en énergies renouvelables, principalement en éolien, mais ne fonctionne pas encore totalement en énergies vertes.

Fin 2016, Google annonçait vouloir acheter la totalité de son alimentation électrique pour l'ensemble de ses besoins en énergies renouvelables au cours de l'année 2017.

Ce but a été atteint en fin d'année dernière, au terme d'une série de contrats lui permettant de s'approvisionner à hauteur de plus de 3 Gigawatts d'énergies vertes. C'est principalement sur l'éolien que Google appuie son effort, le solaire pesant moins de 300 Megawatts dans son approvisionnement global.

Google energies renouvelables achats

Cette domination de l'éolien se retrouve dans la plupart des efforts des groupes high-tech pour s'alimenter en énergies renouvelables, à l'exception notable d'Apple qui privilégie plutôt l'énergie solaire.

L'autre particularité de Google est de se retrouver loin devant tout le monde en matière d'approvisionnement en énergies vertes. Amazon, deuxième acteur, s'approvisionne à hauteur de 1,2 Gigawatt, tandis que Microsoft atteint 1,1 Gigawatt.

Google energies renouvelables datacenter

Derrière cette annonce se cache cependant une astuce : Google ne fonctionne pas intégralement avec des énergies vertes. En fait, indique Urs Hölzle, vice-président en charge de l'infrastructure technique chez Google, "pour chaque kilowatt heure que nous avons consommé, nous avons acheté 1 kilowatt heure d'énergie renouvelable d'une ferme solaire ou éolienne construite spécifiquement pour Google".

Il souligne que faire fonctionner une enteprise comme Google à 100% en énergie renouvelable n'est pas encore possible. Il s'agit donc plutôt d'une équivalence, pour laquelle Google réinjecte dans le réseau électrique une quantité d'électricité verte équivalente à celle qui a été consommée depuis des approvisionnements standards.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2008434
C'est très bien !
Le #2008445
Trop fortiche.
Le #2008448
L'avenir est au solaire et à l'éolien. Leur kWh est désormais le moins cher de toutes les sources, et il se trouve que ce sont aussi les plus propres! Yé!

Le #2008455
Lustuccc a écrit :

L'avenir est au solaire et à l'éolien. Leur kWh est désormais le moins cher de toutes les sources, et il se trouve que ce sont aussi les plus propres! Yé!



Chuuutt, tu vas attirer les insectes
Le #2008555
séparons d'abord les sources d’approvisionnements sales des propres.
On pourra ensuite utiliser le terme propre.
Le #2008702
Lustuccc a écrit :

L'avenir est au solaire et à l'éolien. Leur kWh est désormais le moins cher de toutes les sources, et il se trouve que ce sont aussi les plus propres! Yé!



Les plus sales et les plus anciens ...
Le #2008703
skynet a écrit :

Lustuccc a écrit :

L'avenir est au solaire et à l'éolien. Leur kWh est désormais le moins cher de toutes les sources, et il se trouve que ce sont aussi les plus propres! Yé!



Chuuutt, tu vas attirer les insectes


Ou bien ceux qui ne savent pas compter mais qui se laissent berner par la communication du greenwhashing généralisé des anglos-saxons et des germanophones qui déploient et financent tous ces groupes décroissantistes, régressionistes et surtout antinucléaires.

Apparemment, la dernière coalition hétéroclite (la fameuse règle dans le milieu...politique !) allemande de gouvernement s'est entendu que sur une seule chose : tout faire pour empcêher le nucléaire de se développer en Europe.
Par contre, rien sur le charbon ni sur le climat.
Et le tout en écrasant tout le continent avec l'€, euh pardon, le mark...qui siphonne toutes les banque centrales d’Europe ...

12 tonnes de CO2 par personne et par an pour un allemand pour 5 tonnes pour un Français ou 4 tonnes pour un suédois.
Bah oui, ça pollue de rouler en berline diesel allemande et de cramer du charbon et du gaz Russe pour produire son électricité de masse...tout en exportant son électricité dégueulasse (décalage de fréquences et services systèmes) chez tous les voisins du nord parce qu'on veut pas construire de ligne THT dans son pays là ou on a besoin de cette électricité.
Le #2008704
commander a écrit :

séparons d'abord les sources d’approvisionnements sales des propres.
On pourra ensuite utiliser le terme propre.


Le problème est qu'aucune n'est propre. Elles peuvent seulement être MOINS SALES.

Et a ce titre, comme l'indique mon pseudo, l'électronucléaire est la meilleure avec l'hydraulique.

Durable, maitrisés, massif, de longue durée d'exploitation, très récente technologie en perpétuelle évolution, et même en croissance dans le monde contrairement a ce que propagent les voisins germains et leurs groupes de pressions qu'ils fiancent a tour de bras pour laver les cerveaux façon Goebbels...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme