Grace Hopper : l'imposant câble sous-marin de Google atterrit au Royaume-Uni

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Google Grace Hopper

Le câble sous-marin Grace Hopper de Google vient de réaliser son atterrissement au Royaume-Uni, préparant l'activation d'un flux de 340 Tbps.

Le câble sous-marin Grace Hopper, reliant les Etats-Unis, l'Espagne le Royaume-Uni, est le quatrième projet de Google pour relier les continents entre eux et le plus ambitieux en terme de débit.

Avec ses 16 paires de fibre optique, il pourra générer un flux de 340 Tbps, un cran au-dessus du câble Dunant créant un lien entre les Etats-Unis et la France et ses 250 Tbps.

Google Grace Hopper

Officialisé durant l'été 2020 et parti de New York, le projet a bien avancé et vient de réaliser son atterrissement à Bude, en Cornouailles, après avoir déjà atterri à Bilbao pour la connexion espagnole.

Il constitue une nouvelle génération de câble sous-marin à la sécurité et fiabilité renforcées et une technologie dite de "Fibre Switching" permettant de réorienter plus facilement le trafic en fonction des pannes et dysfonctionnements.

Google Grace Hopper

Grace Hopper doit permettre de renforcer les services de Google en Europe et en particulier les besoins numériques du Royaume-Uni, alors que la pandémie et les confinements ont conduit à un usage plus intense de services comme Meet, Gmail et Google Cloud, avec des utilisations pérennes.

La mise en service du câble sous-marin Grace Hopper est prévue pour 2022, aux côtés de Curie, Dunant, Equiano et Firmina.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire