Google : ce n'est pas encore la fin de ses ordinateurs portables et tablettes

Le par  |  1 commentaire(s)
Google-Hardware

Il ne faut pas encore enterrer Google pour de nouveaux ordinateurs portables et tablettes avec son groupe Pixelbook.

Le mois dernier, Business Insider a rapporté que des ingénieurs de la division Create de Google avaient été réaffectés à d'autres projets. De quoi s'interroger sur le devenir des ordinateurs portables et tablettes de Google, avec le Pixelbook et la Pixel Slate, et une feuille de route qui aurait été allégée.

À The Verge, Google a indiqué que sa division hardware a bel et bien de nouveaux laptops et tablettes à venir, sans toutefois préciser un calendrier de sortie. Il n'y a donc a priori pas d'abandon de la gamme des Pixelbook et Pixel Slate.

Rappelons que pour le Pixelbook et la Pixel Slate, ce sont des appareils premium sous Chrome OS qui ne sont pas commercialisés en France. Actuellement, les marchés concernés sont en effet les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni.

Google-Pixelbook Google-Pixel-Slate

Dans le cadre d'une session " Introducing Google Hardware for Business " lors de la conférence Cloud Next 2019 de Google, 9to5Google rapporte les propos de Steve Jacobs, Product Management Lead pour l'équipe Pixelbook. Il évoque un nouvel appareil pouvant aider les employés d'une manière différente qu'avec le Pixelbook et Pixel Slate, " lorsqu'ils travaillent dans cette nouvelle ère moderne du cloud-first. "

Faut-il attendre quelque chose en rapport avec Fuchsia capable de remplacer un jour à la fois Android et Chrome OS ? Si Stadia est une plateforme de cloud gaming, Google a-t-il d'autres ambitions du même acabit mais dans la productivité ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2058393
Si Google l'a dit il ne reste plus qu'à faire un addendum à tous les livres sacrés du globe ! Merci Google pour ta bonne parole...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme