Huawei pourrait vendre ses marques smartphones premium Mate et P

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s) | Source : Reuters
Huawei Mate 40 Pro

Toujours freiné par les restrictions commerciales US, Huawei pourrait céder ses marques de smartphones premium Mate et P et sortir du marché haut de gamme.

Les temps sont devenus particulièrement durs pour Huawei sur le segment des smartphones. Encore numéro deux mondial début 2020, les restrictions commerciales imposées par les Etats-Unis vont faire pleinement sentir leur effet cette année et obliger le fabricant chinois à réduire encore la voilure.

Il s'est déjà séparé de Honor, sa marque fille devenue indépendante et qui de ce fait va échapper aux contraintes imposées, mais une autre étape semble se préparer, encore plus douloureuse.

L'agence Reuters rapporte en effet que Huawei envisagerait de céder ses marques de smartphones premium Mate et P et, ainsi, quitterait le segment haut de gamme, lucratif mais demandant énormément d'efforts marketing.

Huawei P50 Pro

Rendu supposé du Huawei P50 Pro

Or, sans services mobiles Google et tant que son écosystème alternatif HarmonyOS ne sera pas bien établi, impossible de lutter malgré la qualité du hardware mobile. Des discussions avec un consortium chinois de Shanghai sont en cours et l'évaluation d'une possible vente serait à l'étude depuis septembre dernier.

Faire sortir les smartphones premium du champ des sanctions

Le montant d'une telle opération, si elle devait se faire, n'est pas connu mais le projet pourrait être abandonné avant d'arriver à terme, préviennent les deux sources de Reuters, et Huawei étudie toujours la possibilité de produire à domicile les processeurs Kirin qu'il ne peut plus faire fabriquer chez le fondeur taiwanais TSMC.

Les choses s'annoncent très compliquées puisque la firme n'a plus accès aux dernières architectures de coeur ARM et ne peut plus exploiter les noeuds de gravure les plus fins.

Huawei Mate 40 Pro

Huawei Mate 40 Pro

Si officiellement, Huawei et le gouvernement de Shanghai démente ces discussions, le groupe chinois semble avoir peu d'espoir dans une amélioration de sa situation vis à vis de la nouvelle administration Biden et chercherait donc à exfiltrer ses marques premium Mate et P du périmètre des sanctions US, comme il l'a déjà fait pour Honor.

La décision serait aussi motivée par un approvisionnement insuffisant en puces et composants divers qui affectent les ventes, alors que ces deux séries représentent jusqu'à 40% du volume de smartphones écoulé par la marque.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
ciol2810 offline Hors ligne Vétéran icone 2118 points
Premium
Le #2119503
Triste fin pour huawei..
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire