L'industrie de la musique tape sur le stream ripping et YouTube

Le par  |  23 commentaire(s)
YouTube-Music-logo

Il y a toujours à redire pour l'IFPI qui s'inquiète de l'essor du stream ripping servant au piratage de la musique. Même quand c'est légal, ce n'est pas assez avec YouTube.

La Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) publie un rapport (PDF) sur la consommation de musique en 2017. Il est basé sur une étude menée par Ipsos Connect auprès d'internautes de treize pays, et majoritairement âgés de 16 à 64 ans.

Parmi les chiffres de ce rapport, certains avaient déjà été récemment évoqués. C'est le cas pour la pratique du stream ripping qui serait en progression et concernerait 53 % des 16 à 24 ans. Cette tendance avait été soulignée après l'annonce de la fermeture de Youtube-mp3.org.

Sur l'ensemble des internautes de l'étude (près de 11 800), le stream ripping concernerait 35 % d'entre eux, soit une augmentation de 30 % sur un an. L'IFPI entend intensifier ses efforts à l'encontre d'autres sites que feu Youtube-mp3.org.

IFPI-stream-ripping-tendance

Un responsable de la British Phonographic Industry avait déploré le manque de mesures prises par YouTube pour empêcher l'extraction de flux musicaux de ses vidéos. L'IFPI tacle aussi YouTube, mais pas à cause du stream ripping.

À lui seul, YouTube représenterait près de la moitié du temps d'écoute de musique en streaming. Pour l'IFPI, YouTube ne rémunère " pas justement la communauté musicale en retour. "

Sur l'année 2016, YouTube avait indiqué avoir reversé pour 1 milliard de dollars à l'industrie de la musique avec les seuls revenus publicitaires.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1980857
C'est un peu étrange de la part de Google qui d'une part regorge d'ingéniosité et de moyens pour créer des robocopyright de plus en plus performant afin de détecter le contenu, généralement musical, illégalement utiliser par les "youtubeur". Mais d'autre part laisser le you tube ripping perdurer, la fermeture de you tube-mp3.org est un premier pas mais tout comme le piratage en peer to peer si une plateforme ferme il ne faut jamais attendre longtemps pour lui trouver un successeur.
Le #1980860
Même en réussissant à bloquer le ripping de youtube, il sera toujours possible d'enregistrer le son de youtube (ou spotify, deezer..) avec un logiciel enregistreur basique.
Plus chiant mais réalisable.

Le #1980861
odysseus a écrit :

Même en réussissant à bloquer le ripping de youtube, il sera toujours possible d'enregistrer le son de youtube (ou spotify, deezer..) avec un logiciel enregistreur basique.
Plus chiant mais réalisable.



Sans compter qu'un rip de CD est tellement facile, et il suffit de mettre à disposition ces fichiers sur le net et voilou.
Bref, tant qu'il n'y aura pas de licence globale on a pas fini de voir ce type d'articles
Le #1980880
Sur l'ensemble des internautes de l'étude (près de 11 800), le stream ripping concernerait 35 % d'entre eux, soit une augmentation de 30 % sur un an

Çà a toujours existé depuis que YouTube existe...

Vu qu'ils prennent au hasard... qui dit que la 1er fois ils ne sont pas tombé sur un cheptel qui ne pratiquai que très peux le stream ripping....et la sur celui la il y a peux être une surreprésentation de la dite pratique...

Ils se base sur une moyenne de combien d'années en faite pour parlé de moyenne ?...un ans ?, ils se foute de la gueule des gents non ?.
Le #1980884
skynet a écrit :

odysseus a écrit :

Même en réussissant à bloquer le ripping de youtube, il sera toujours possible d'enregistrer le son de youtube (ou spotify, deezer..) avec un logiciel enregistreur basique.
Plus chiant mais réalisable.



Sans compter qu'un rip de CD est tellement facile, et il suffit de mettre à disposition ces fichiers sur le net et voilou.
Bref, tant qu'il n'y aura pas de licence globale on a pas fini de voir ce type d'articles


Deezer, Apple Music, Spotify, pour ne citer qu'eux, ce n'est pas de la licence globale ?
Le #1980921
saepho a écrit :

skynet a écrit :

odysseus a écrit :

Même en réussissant à bloquer le ripping de youtube, il sera toujours possible d'enregistrer le son de youtube (ou spotify, deezer..) avec un logiciel enregistreur basique.
Plus chiant mais réalisable.



Sans compter qu'un rip de CD est tellement facile, et il suffit de mettre à disposition ces fichiers sur le net et voilou.
Bref, tant qu'il n'y aura pas de licence globale on a pas fini de voir ce type d'articles


Deezer, Apple Music, Spotify, pour ne citer qu'eux, ce n'est pas de la licence globale ?


non.
Le #1980923
drahus a écrit :

Sur l'ensemble des internautes de l'étude (près de 11 800), le stream ripping concernerait 35 % d'entre eux, soit une augmentation de 30 % sur un an

Çà a toujours existé depuis que YouTube existe...

Vu qu'ils prennent au hasard... qui dit que la 1er fois ils ne sont pas tombé sur un cheptel qui ne pratiquai que très peux le stream ripping....et la sur celui la il y a peux être une surreprésentation de la dite pratique...

Ils se base sur une moyenne de combien d'années en faite pour parlé de moyenne ?...un ans ?, ils se foute de la gueule des gents non ?.


Le pourcentage est un des meilleurs moyens de manipulation .
On a vendu 100% de plus que l'année dernière , oui on est passé de 1 à 2 ventes
Mon retour client sur mes produits a augmenté de 0.01% , oui j'en vends quand même 10 millions de pièces donc j'en ai que 100 000 à la poubelle

Ensuite comme tu dis l'échantillon est-il homogène ...
Le #1980931
skynet a écrit :

saepho a écrit :

skynet a écrit :

odysseus a écrit :

Même en réussissant à bloquer le ripping de youtube, il sera toujours possible d'enregistrer le son de youtube (ou spotify, deezer..) avec un logiciel enregistreur basique.
Plus chiant mais réalisable.



Sans compter qu'un rip de CD est tellement facile, et il suffit de mettre à disposition ces fichiers sur le net et voilou.
Bref, tant qu'il n'y aura pas de licence globale on a pas fini de voir ce type d'articles


Deezer, Apple Music, Spotify, pour ne citer qu'eux, ce n'est pas de la licence globale ?


non.


Très développé ta réponse
Mais plus encore ?
Le #1980938
saepho a écrit :

skynet a écrit :

saepho a écrit :

skynet a écrit :

odysseus a écrit :

Même en réussissant à bloquer le ripping de youtube, il sera toujours possible d'enregistrer le son de youtube (ou spotify, deezer..) avec un logiciel enregistreur basique.
Plus chiant mais réalisable.



Sans compter qu'un rip de CD est tellement facile, et il suffit de mettre à disposition ces fichiers sur le net et voilou.
Bref, tant qu'il n'y aura pas de licence globale on a pas fini de voir ce type d'articles


Deezer, Apple Music, Spotify, pour ne citer qu'eux, ce n'est pas de la licence globale ?


non.


Très développé ta réponse
Mais plus encore ?


"la licence globale est une proposition française visant à légaliser les échanges non-commerciaux de contenus audiovisuels (hors logiciels) à travers Internet, en contrepartie d'une rétribution forfaitaire redistribuée aux ayants droit, proportionnellement à la densité de téléchargement que leurs œuvres ont suscité."

La licence globale englobe TOUS les contenus multimédia, toutes les musiques, tous les films/séries ...
Les acteurs que tu cites ne proposent qu'un nombre LIMITE de musiques et pas de vidéos.
Le #1980973
odysseus a écrit :

Même en réussissant à bloquer le ripping de youtube, il sera toujours possible d'enregistrer le son de youtube (ou spotify, deezer..) avec un logiciel enregistreur basique.
Plus chiant mais réalisable.



Clair, a partir du moment ou il y a un flux, on peut récupérer de la donnée...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme