Impression 3D : un marché à 9,3 milliards de dollars en 2018

Le par  |  5 commentaire(s)
Céramique impression 3D

L'impression 3D, ou plus globalement, la fabrication additive continue de progresser dans le monde, aussi bien chez les industriels que les particuliers. Et cette année, le marché global du secteur s'est établi à un nouveau record : plus de 9,3 milliards de dollars.

Selon les données rapportées par le cabinet d'études américain SmarTech, le marché de la fabrication additive a généré plus de 9,3 milliards de dollars au cours de cette année 2018, soit une croissance de 18% comparé à l'année passée.

Les chiffres avancés par le cabinet tiennent compte de la partie machine, des logiciels, matériaux ainsi que des services associés à la fabrication additive (et non la vente de machine seule). Selon SmarTech Publishing, le marché devrait dépasser les 41 milliards de dollars d'ici 2027.

Statasys F900

Les plus gros secteurs d'activité pour la fabrication additive restent ceux de l'aérospatial ainsi que de la santé et de l'automobile. Malgré tout, la progression est particulièrement nette au niveau de l'équipement des particuliers.

Deux sociétés ont principalement tiré profit de 2018 pour doper leur croissance : 3D Systems et Stratasys. Et si le marché devient de plus en plus concurrentiel, il a également tendance à s'étendre avec l'ouverture à de nouveaux clients, mais aussi le développement de nouvelles technologies et matériaux.

CR10SPro

Si le marché évolue rapidement, c'est que les entreprises et notamment l'industrie trouvent de plus en plus d'usage aux imprimantes 3D. Mieux encore, on voit apparaitre de plus en plus de solutions de production visant à intégrer la fabrication additive dans un processus de fabrication plus complexe encore, l'impression n'étant qu'une des nombreuses étapes dans la confection d'un prototype ou d'un produit.

À l'échelle des particuliers, ces 2 dernières années ont été marquées par l'arrivée de marques chinoises dans l'impression 3D FDM offrant des imprimantes de qualité à des prix ultras compétitifs. On peut ainsi citer Creality 3D avec ses CR10, CRX et Ender 3 ou Tevo  avec ses Tarantula, Tornado et Flash... Autant de machines accessibles qui intéressent de plus en plus les makers mais aussi les curieux. Notons également que les Français de Dagoma s'installent auprès d'un nombre grandissant de partenaires et qu'il n'est ainsi pas rare de voir leurs produits sur les étals des magasins spécialisés dans le bricolage, ou plus généralement dans les boutiques comme Boulanger, Fnac et autres...

Et n'oubliez pas de consulter notre dernier bon plan concernant l'imprimante 3D Alfawise U30 à 150 €, mais aussi notre sélection (Creality3D CR-10 à 289 € expédiée de France,...).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2044553
L'arrivée des Chinois a montré combien on nous prend pour des vaches à lait quand on achète ailleurs. L'imprimante espagnole achetée par mon lycée est nettement moins bien qu'une CR-10 et elle a coûté 5 fois plus cher ! Le coût de la main d'oeuvre et des prélèvements obligatoires à bon dos, je vous le dis.
Le #2044555
«... makers..»
fabricant; constructeur in french.
à moins qu'il y ait un autre sens....
d'après Babylon il y a aussi : le Créateur, Dieu
Le #2044558
cycnus a écrit :

L'arrivée des Chinois a montré combien on nous prend pour des vaches à lait quand on achète ailleurs. L'imprimante espagnole achetée par mon lycée est nettement moins bien qu'une CR-10 et elle a coûté 5 fois plus cher ! Le coût de la main d'oeuvre et des prélèvements obligatoires à bon dos, je vous le dis.


Oui, c'est vrai les prélèvements te payent les écoles, les routes, la Sécu, les hopitaux....Ce qui ne se fait pas en Chine.
Le #2044594
En 10 ans ce secteur a évolué un truc de dingue !
Je me souviens dans mon bahut y a 10 ans justement : on avait imprimé des porte-clés (wouaw incroyable qu'on se disait! )
Et maintenant ? On fabrique des pièces pour voiture, avion, train, …
Le #2044640
cycnus a écrit :

L'arrivée des Chinois a montré combien on nous prend pour des vaches à lait quand on achète ailleurs. L'imprimante espagnole achetée par mon lycée est nettement moins bien qu'une CR-10 et elle a coûté 5 fois plus cher ! Le coût de la main d'oeuvre et des prélèvements obligatoires à bon dos, je vous le dis.


Ce qui a fait évoluer les choses, c'est aussi le fait que nombre de brevets liés à l'impression 3D sont tombés dans le domaine public il y a quelques années a peine...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme