AliExpress : l'Inde poursuit son bannissement d'applications chinoises

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
aliexpress

Ce sont désormais 220 applications mobiles qui font l'objet d'une interdiction en Inde. Elles sont essentiellement d'origine chinoise.

Depuis mi-2020, l'Inde a commencé à interdire des applications mobiles chinoises ou liées à la Chine. En juin, la sanction est ainsi tombée pour 59 applications, puis 118 autres applications en septembre. Parmi celles-ci, TikTok, WeChat, Baidu ou encore PUBG Mobile.

Fin novembre, le ministère indien des technologies de l'information a annoncé le bannissement de 43 autres applications mobiles. L'application de shopping AliExpress est probablement celle à l'ampleur la plus importante dans la nouvelle liste.

La position du gouvernement de l'Inde ne varie pas. " Le gouvernement s'est engagé à protéger les intérêts des citoyens, la souveraineté et l'intégrité de l'Inde sur tous les fronts, et il prendra toutes les mesures possibles pour garantir cela. "

L'excuse de la sécurité nationale ?

Pour les applications mobiles dont l'accès est proscrit pour les citoyens en Inde, le gouvernement de New Delhi met en avant des contributions selon lesquelles elles " s'engagent dans des activités préjudiciables à la souveraineté et à l'intégrité de l'Inde, la sécurité de l'État et à l'ordre public. "

Par le passé et dans un contexte géopolitique par ailleurs tendu, l'Inde avait été un peu plus explicite en évoquant " le vol et la transmission de données d'utilisateurs " de manière non autorisée à des serveurs situés en dehors du pays.

ambassade-chine-inde-reponse-interdiction-apps
Une porte-parole de l'ambassade de Chine en Inde a déclaré que la Chine " s'oppose fermement à l'utilisation répétée par l'Inde de la sécurité nationale comme excuse pour interdire certaines applications mobiles d'origine chinoise. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
jbe38342 offline Hors ligne Héroïque avatar 651 points
Le #2114847
La France devrait en faire de même. J'ai commandé une seule fois sur Aliexpress et depuis je ne compte plus le nombre de tentative de phishing et autres !
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16596 points
Le #2114860
la Chine "s'oppose fermement à l'utilisation répétée par l'Inde de la sécurité nationale comme excuse pour interdire certaines applications mobiles d'origine chinoise."

dit le gouvernement qui a mis toute sa population derrière un pare-feu national...
LauXy offline Hors ligne VIP icone 18767 points
Premium
Le #2114877
Inde = pays pro USA.

A savoir ils prient son dieu "Trump"

https://www.youtube.com/watch?v=otiwnUbJgKs



C'est tout à fait normal qu'Inde et Trump soient Anti Chine
phebus29 offline Hors ligne Vétéran avatar 1790 points
Le #2114892
Mine de rien, nous sommes en train d'assister à la nationalisation du Web.
Borny offline Hors ligne Héroïque avatar 943 points
Le #2114897
jbe38342 a écrit :

La France devrait en faire de même. J'ai commandé une seule fois sur Aliexpress et depuis je ne compte plus le nombre de tentative de phishing et autres !


Bizarre, j'ai commandé plusieurs fois sur Aliexpress. Dernièrement des fiches bananes ou un ruban led (après avoir commandé de la marque Paulmann et sur Amazon, et deçu des deux produits... On verra ce que ça donnera).
Et pour le moment, pas de soucis.
Aerthas offline Hors ligne Vétéran icone 1338 points
Le #2114905
jbe38342 a écrit :

La France devrait en faire de même. J'ai commandé une seule fois sur Aliexpress et depuis je ne compte plus le nombre de tentative de phishing et autres !


En même temps, pour les sites d'achats, la bonne pratique veux qu'on le fasse sur un mail dédié à ça, donc, les spams etc... OSEF.
Garder son mail perso et pro en dehors de tout truc commercial, ça n'évitera pas tout (fuite d'un site, d'une liste de contact d'un de tes contacts ou piratage de son mail), mais tu en éliminera plein.
Un p'ti tour sur haveibeenpwned pourait peut-être te faire comprendre certaines choses si ton adresse mail est positive.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire