Intel Xeon Scalable en 10 nm Ice Lake-SP : les processeurs pour serveur repoussés à 2021

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s) | Source : Tom's Hardware
Intel Sapphire Rapids

Intel peine décidément à tenir ses calendriers en matière de processeurs gravés en 10 nm : les processeurs pour serveurs Intel Xeon Scalable s'appuyant sur la plate-forme Ice Lake-SP sont repoussés à 2021.

Pendant qu'AMD étend ses parts de marché sur les processeurs pour serveurs grâce à sa gamme Epyc, Intel, maître de ce segment, ne pourra lancer comme prévu ses nouveaux processeurs Intel Xeon Scalable utilisant la plate-forme Ice Lake-SP fin 2020.

Tout indiquait il y a encore quelques semaines que les processeurs Ice Lake-SP, permettant pour la première fois sur ce type de processeur un passage à la gravure en 10 nm, seraient disponibles à la fin de l'année mais les choses ont encore changé depuis.

Intel Sapphire Rapids

Lors de la présentation de ses résultats financiers trimestriels, la firme de Santa Clara a annoncé un report de la disponibilité des processeurs Ice Lake-SP au premier trimestre 2021.

Bob Swan, CEO d'Intel, a indiqué que les dernières validations devaient se jouer sur la fin du dernier trimestre 2020 avant de pouvoir lancer rapidement la production de masse derrière.

Le retard ne sera en principe pas très important mais il reste à voir dans quelle mesure Intel pourra lancer sa production en masse et à quel point ce report va impacter celui de la génération suivante, Sapphire Rapids, attendue l'an prochain, alors que AMD devrait très bientôt en dire plus sur sa troisième génération de processeurs Epyc, nom de code Milan, reposant sur l'architecture Zen 3.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2111662
Pas gagné....
Le #2111668
tant que les ingénieurs ne reprennent pas la direction d'Intel et que ce ne sont que des comptables qui dirigent ça va pas aller dans le bon sens. 10% de la surface du Die des processeurs mainstream est utilisé pour un jeu d'instruction 512bits qui vient des processeurs serveurs et dont l'utilité est quasi nulle. Faut un gros electroshock du genre de celui de la fin de Netburst.
Le #2111690
Étant donné qu'ils doivent avoir au moins 3 ans de retard technologique sur la finesse de gravure d'AMD, qui eux préparent le passage de leurs CPU's au 5 nm, tout report de sortie de CPU's Intel en 10 nm, même si ce n'est que pour quelques mois ne fait qu’empirer les choses...

D’un autre point de vue, Intel nous a tellement habitués ces derniers temps à ne pas tenir leurs annonces / engagements, que ces quelques mois de plus qu'ils évoquent pourraient bien se transformer en une bonne année de retard ;-(

Au final ce sont les consommateurs, mais aussi les scientifique qui ont besoin de calculateurs puissants à des prix abordables, qui subissent un préjudice lié à la stagnation de l'évolution des performances globales des CPU's chez Intel.

Si Intel était en préparation de sortie de CPU’s 5 nm on aurait de sacrés machines à disposition… Tristement ce n’est pas le cas. Heureusement que AMD est là pour timidement ouvrir la voie sans quoi ce serait très certainement bien pire encore...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar