iOS 14.5 et ATT : le refus du pistage massivement choisi sur iPhone

Le par Jérôme G.  |  7 commentaire(s)
no

Le refus du suivi d'activité semble très largement s'imposer pour les utilisateurs d'iPhone avec le déploiement de l'App Tracking Transparency.

La mise à jour iOS 14.5 introduit officiellement la fonctionnalité App Tracking Transparency - alias ATT - d'Apple. Par le biais d'une fenêtre pop-up qui fait progressivement son apparition pour les applications, il s'agit de recueillir le consentement de l'utilisateur pour un suivi d'activité.

Ce suivi touche à l'activité dans les applications et sur les sites d'autres entreprises, ainsi que pour le partage de données avec des courtiers de données. Il repose sur l'accès à l'IDFA d'Apple pour identifier l'appareil d'un utilisateur et permettre la diffusion de publicités ciblées.

iphone-app-tracking-transparency

A priori, il semblait peu probable qu'un utilisateur d'iPhone accepte ce type de suivi. C'est ce que tendent à confirmer de premiers chiffres fournis par le spécialiste de l'analyse des données mobiles Flurry Analytics - dans le giron de Verizon Media - qui revendique une utilisation de ses outils dans plus d'un million d'applications et une agrégation d'informations sur 2 milliards d'appareils mobiles par mois.

Sans véritable surprise

Près de deux semaines après le début du déploiement d'iOS 14.5, de l'ordre de 87 % des demandes d'accès à l'IDFA auraient été refusées par les utilisateurs d'iPhone dans le monde. Un taux qui monterait aux alentours de 95 % aux États-Unis.

Seulement 5 % d'utilisateurs d'iOS 14.5 dans le monde et 3 % aux USA ont par ailleurs désactivé l'autorisation globale des demandes de suivi des applications dans les paramètres.

Flurry Analytics va assurer un suivi régulier de la situation. Dans le même temps que l'arrivée de l'ATT, des applications - et notamment Facebook - profitent de la possibilité d'afficher leur propre notification en amont de la fameuse fenêtre pop-up pour inciter les utilisateurs à accepter le suivi d'activité.

La gratuité est par exemple mise en balance : " Permettre à Facebook de rester gratuit ", " Faire en sorte que Instagram demeure une application gratuite. "

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
FRANCKYIV online Connecté VIP icone 59473 points
Premium
Le #2130773
C'est un peu comme lorsqu'on lit un livre.

Si quelqu'un lit derrière votre épaule et que vous ne le voyez pas bon c'est pas bien dérangeant.

Maintenant, si vous le voyez et que vous avez le choix de dire : heu c'est bon arrête de regarder derrière mon épaule.

Le choix, il est vite fait
ciol2810 away Absent Vétéran icone 2246 points
Le #2130774
J’ai versé ma petite larme lorsque le pop up de Facebook s’est affiché.
Anonyme
Le #2130776
Comment , quoi les gens ne veulent pas être pistés , servir de vache à lait etc ...;
Le plus drôle c'est qu'ils ont l'air vraiment surpris .

Un scoup pour eux , si demain ils ajoutent le même genre de bouton sur impots .gouv par exemple : souhaiter vous activer l'option j'arrête de me faire enfiler ?

Ou alors souhaiter vous arrêter votre job à la con et son salaire de merde et activer l'option job de rêve ultra bien payé .

je pense que les résultats devrais aussi approcher les 100 % il restera toujours des irréductibles ou des gens qui ne savent pas naviguer dans les menus , mais à par ces gens là oui on devrai être proche de 100 % .
sebastien31 away Absent Vétéran icone 1215 points
Le #2130777
Les gens parlent de respect de la vie Privé, pourtant, Chrome reste le navigateur le plus utilisé. Si j'en crois ce lien :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parts_de_march%C3%A9_des_navigateurs_web


Je ne pense pas que ce navigateur respect beaucoup la vie privée. Mais ça reste mon avis.
petitblaireau offline Hors ligne Vétéran icone 2064 points
Le #2130779
Bien vus
Anonyme
Le #2130785
sebastien31 a écrit :

Les gens parlent de respect de la vie Privé, pourtant, Chrome reste le navigateur le plus utilisé. Si j'en crois ce lien :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parts_de_march%C3%A9_des_navigateurs_web


Je ne pense pas que ce navigateur respect beaucoup la vie privée. Mais ça reste mon avis.


Ce n'est pas contradictoire : les utilisateurs refusent le pistage SI le service leur demande leur accord. Lorsque cela reste implicite, ils n'imaginent pas ce qui se cache derrière.

Conclusion : il faudrait le même système d'accord explicite partout.
smalldick offline Hors ligne VIP icone 7677 points
Le #2130797
La gratuité est par exemple mise en balance : " Permettre à Facebook de rester gratuit ", " Faire en sorte que Instagram demeure une application gratuite. "

Tout le problème étant que les utilisateurs sont de plus en plus sollicité pour s'abonner à tout et n'importe quoi et que dans les mêmes proportions ils ne passeront pas du gratuit au payant et qu'ils veulent le respect de leur vie privée, pour tous ces vampires des données il faut réinventer le modèle avec qq chose de plus vertueux et d'acceptable (pas comme le futur de Google avec ses lites catégorisées (ce qui est formellement interdit et cela date pas du RGPD)).
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire