Fuite sur l'ISS : un cosmonaute publie une vidéo du trou colmaté

Le par  |  9 commentaire(s)
ISS-trou-partie-superieure-soyouz

Personne ne bouche le trou avec un doigt, s'amuse le cosmonaute Sergueï Prokopyev à bord de la Station spatiale internationale. Il montre dans une vidéo le trou ultérieurement colmaté qui avait provoqué une petite perte de pression.

À bord de la Station spatiale internationale, le cosmonaute Sergueï Prokopyev tient à rassurer, " tout est calme. " Dans une vidéo, il évoque le fameux trou d'environ deux millimètres de diamètre détecté dans la nuit du 29 au 30 août et qui a été à l'origine d'une petite fuite d'oxygène.

On peut notamment voir le commandant du Soyouz MS-09 se positionner à proximité de ce trou (à 1'05") et de la réparation qui a été faite pour le colmater à l'aide de bandes de ruban adhésif époxy en polyimide (sans besoin d'une sortie extravéhiculaire).

Affichant un large sourire, le cosmonaute coupe court à de fantasques rumeurs… personne ne bouche le trou avec son doigt.

La Nasa avait déjà précisé que ce trou n'avait à aucun moment représenté un danger pour l'équipage à bord. Il a été identifié dans la partie supérieure du véhicule spatial Soyouz MS-09 attaché au module russe de la Station spatiale internationale. Une partie qui ne sera pas utilisée pour le retour sur Terre.

L'hypothèse de l'impact d'une micro-météorite avait d'abord été évoquée puis écartée par l'Agence spatiale russe (Roscosmos qui reprend sur Twitter la vidéo de son cosmonaute). Alors qu'une commission d'enquête a été créée, le directeur de Roscosmos a semé le trouble en parlant d'une " erreur technologique d'un spécialiste " et " une main humaine hésitante. "

Pour Dmitri Rogozine, il faut " découvrir si c'était un défaut accidentel ou une détérioration délibérée et où cela a été fait - soit sur Terre ou dans l'espace. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2030971
"dans la partie supérieure du véhicule spatial"

Dans le module orbital pour être précis

"Une partie qui ne sera pas utilisée pour le retour sur Terre"

Pour la rentrée atmosphérique seul le module de descente est utilisé, mais il faut quand même passer par le module orbital (si le trou avait été plus gros et que le module orbital n'était plus pressurisé, je ne sais pas si il aurait été possible d'utiliser ce Soyouz pour le retour).
Anonyme
Le #2030978
En fait non car pour assurer l'étanchéité, il aurait fallu fermer le sas d'accès au module orbital, qui est aussi le sas d'accès à la totalité du vaisseau Soyouz depuis l'ISS. Donc il aurait fallu condamner l'intégralité du vaisseau.
De plus il n'est pas possible de passer par le sas extérieur du module de descente (c'est par là que rentrent les cosmonautes avant le décollage). Ce sas est prévu pour les combinaisons spatiales de décollage qui sont bien plus petites que les combinaisons utilisées pour les EVA.
Le #2031000
«Personne ne bouge le trou avec un doigt.....»
ce nest pas plutot : bouche le trou ?
autrement moi pas comprendre !
Le #2031036
Marsou a écrit :

«Personne ne bouge le trou avec un doigt.....»
ce nest pas plutot : bouche le trou ?
autrement moi pas comprendre !


c'est corrigé, merci
Le #2031090
A 150.000.000.000 € le véhicule, il est normal d'avoir une enquête.
Le #2031091
Dams5703 a écrit :

A 150.000.000.000 € le véhicule, il est normal d'avoir une enquête.


65.000.000$ d'après Roskosmos
Le #2031122
LinuxUser a écrit :

Dams5703 a écrit :

A 150.000.000.000 € le véhicule, il est normal d'avoir une enquête.


65.000.000$ d'après Roskosmos


Coût : 150 milliards USD
https://fr.wikipedia.org/wiki/Station_spatiale_internationale

Un pièce à 20€ peut mettre en rad une voiture à 50.000€
Le #2031129
Dams5703 a écrit :

LinuxUser a écrit :

Dams5703 a écrit :

A 150.000.000.000 € le véhicule, il est normal d'avoir une enquête.


65.000.000$ d'après Roskosmos


Coût : 150 milliards USD
https://fr.wikipedia.org/wiki/Station_spatiale_internationale

Un pièce à 20€ peut mettre en rad une voiture à 50.000€


Alors, c'est le Soyouz qui est abimé, pas l'ISS.
Je pensais que tu parlais bien de la même chose, comme en plus tu indiques "véhicule"

Mais oui je suis d'accord l'ISS aurait pu être gravement impactée si ça avait été plus conséquent.
Le #2031212
LinuxUser a écrit :

Dams5703 a écrit :

LinuxUser a écrit :

Dams5703 a écrit :

A 150.000.000.000 € le véhicule, il est normal d'avoir une enquête.


65.000.000$ d'après Roskosmos


Coût : 150 milliards USD
https://fr.wikipedia.org/wiki/Station_spatiale_internationale

Un pièce à 20€ peut mettre en rad une voiture à 50.000€


Alors, c'est le Soyouz qui est abimé, pas l'ISS.
Je pensais que tu parlais bien de la même chose, comme en plus tu indiques "véhicule"

Mais oui je suis d'accord l'ISS aurait pu être gravement impactée si ça avait été plus conséquent.


J'avoue la confusion pouvait se faire
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme