Contrat JEDI : Amazon veut faire témoigner Donald Trump

Le par  |  3 commentaire(s)
pentagone

Amazon Web Services veut des réponses de Donald Trump en personne concernant son rôle dans l'attribution du prestigieux contrat cloud JEDI du Pentagone à Microsoft.

Fin 2019, le département de la Défense des États-Unis a attribué à Microsoft le contrat Joint Enterprise Defense Infrastructure (JEDI) pour la modernisation de son infrastructure de cloud computing. Un contrat prestigieux d'un montant de jusqu'à 10 milliards de dollars sur dix ans.

Avec son cloud Azure, Microsoft a raflé la mise aux dépens d'Amazon avec Amazon Web Services qui faisait pourtant figure de favori. Pour Amazon, qui conteste cette attribution, le processus d'évaluation de JEDI comportait " des lacunes manifestes, des erreurs et des préjugés évidents. "

Dans une demande déposée en justice, Amazon cherche à faire témoigner Donald Trump et six autres personnes, dont l'ancien et l'actuel secrétaire à la Défense des États-Unis.

amazon-web-services

À CNBC, un porte-parole d'Amazon Web Services a déclaré : " Le président Trump a démontré à plusieurs reprises sa volonté d'utiliser sa position de président et de commandant en chef pour interférer avec des fonctions gouvernementales, y compris des contrats publics fédéraux, pour faire avancer ses intérêts personnels. "

Il ajoute : " La question est de savoir si le président des États-Unis peut être autorisé à utiliser le budget du département de la Défense pour poursuivre ses propres objectifs personnels et politiques. "

Amazon et son patron Jeff Bezos sont fréquemment pointés du doigt par Donald Trump qui accuse Amazon de " ne pas payer ses impôts. " Il critique également régulièrement le Washington Post, dont Jeff Bezos est le propriétaire, pour relayer des fake news et être anti-Trump.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2090807
Je m'installe et je sort le pop-corn !
Le #2090808
sansimportance a écrit :

Je m'installe et je sort le pop-corn !


je fais de même, ça va puer toute cette histoire
Le #2090839
"Amazon et son patron Jeff Bezos sont fréquemment pointés du doigt par Donald Trump qui accuse Amazon de ne pas payer ses impôts."

Et quand l'Europe accuse les GAFAM de la même chose, il est le premier à les défendre à coups de taxes de douane à 200%... Il se fout du monde Orangeman
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme