La Nasa choisit neuf astronautes pour les capsules spatiales de Boeing et SpaceX

Le par  |  0 commentaire(s)
SpaceX-Dragon-V2

Du retard pour les vaisseaux spatiaux CST-100 Starliner et Dragon V2 ? La liste des premiers astronautes à prendre place à bord a été communiquée par la Nasa.

L'Agence spatiale américaine a dévoilé la liste de ses astronautes qui prendront place à bord des capsules spatiales de Boeing et SpaceX. Ils sont neuf (huit astronautes de la Nasa et un de Boeing), dont deux femmes, et âgés de 41 à 56 ans. Parmi eux, six ont déjà séjourné dans la Station spatiale internationale (ISS) et trois n'ont jamais été dans l'espace.

Les capsules spatiales CST-100 Starliner de Boeing et Dragon V2 de SpaceX marqueront la reprise par les États-Unis de l'envoi d'astronautes dans l'espace, et en l'occurrence vers l'ISS. Depuis 2011, la Nasa a mis un terme à ses navettes spatiales et s'appuie sur des vaisseaux russes Soyouz pour le transport de ses astronautes.

À bord de Soyouz, un siège coûte aux alentours de 80 millions de dollars. La Nasa n'a de contrat pour des sièges dans Soyouz que jusqu'en novembre 2019.

La liste des neufs astronautes dans CST-100 Starliner et Dragon V2 a été communiquée alors que des retards ont été pointés du doigt pour ces systèmes de transport issus d'un partenariat avec le secteur privé.

SpaceX a prévu un vol de démonstration non habité en novembre 2018. Il aura lieu fin 2018 ou début 2019 pour Boeing. En avril 2019, ce devrait être le premier vol de démonstration habité pour SpaceX et mi-2019 pour Boeing auxquels prendront respectivement part deux et trois astronautes.

SpaceX-Dragon-premier-vol-demonstration-habite-astronautes-retenus Boeing-Starliner-premier-vol-demonstration-habite-astronautes-retenus

Pour les premières missions opérationnelles, les capsules spatiales embarqueront chacune deux astronautes, sachant qu'une mission habitée standard sera synonyme du transport de quatre astronautes, en plus du fret de matériel.

SpaceX-Dragon-premiere-mission-operationnelle-astronautes-retenus Boeing-Starliner-premiere-mission-operationnelle-astronautes-retenus

Comme toujours en matière d'espace, les accents patriotiques américains sont forts : " C'est important pour notre pays, et nous voulons que l'Amérique sache que nous sommes de retour ", a déclaré Jim Bridensine, l'administrateur de la Nasa (AFP). " Nous faisons voler un astronaute américain sur une fusée américaine depuis le sol américain. "

Crédits photos : Nasa.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme