Véhicules électriques : le fondateur de Nikola démissionne après les accusations de fraude

Le par Christian D.  |  2 commentaire(s) | Source : Financial Times
NiKola One 2

Accusé d'avoir travesti la présentation de son poids lourd électrique / hydrogène, le fondateur et président du conseil d'administration de Nikola Trevor Milton annonce sa démission.

La firme Nikola offre depuis plusieurs années un aperçu du futur de l'automobile avec un projet de poids lourd à motorisation électrique alimentée par une pile à hydrogène, étendu depuis à la conception d'un SUV électrique Badger.

Si le soutien financier de General Motors lui a donné des ailes, un rapport du short-seller Hindenburg Research a largement plombé l'ambiance en affirmant que le poids lourd de Nikola était loin d'être aussi finalisé que ne le laissaient entendre les présentations le montrant semblant circuler sur une route alors qu'il dévalait une pente en roue libre, et que la société avait donc menti aux investisseurs et observateurs.

Nikola One

L'entreprise, durement touchée en Bourse, a rapidement réagi en dénonçant une campagne de dénigrement mais cela n'a pas suffi à sauvé la tête de son fondateur et président exécutif du conseil d'administration Trevor Milton qui annonce sa démission.

Il est remplacé par Stephen Girsky, administrateur au conseil de Nikola et ancien vice-président du conseil d'administration de General Motors. La charge de Hindenburg Research était sévère envers Trevor Milton pour son activité au sein de Tesla mais aussi ses activités passées.

Nikola Badger 01

Nikola Badger

En se désengageant de la firme qu'il a fondée et dont il est le principal actionnaire, Trevor Milton va pouvoir organiser sa défense face à ce qu'il dénonce comme des allégations mensongères.

Ces perturbations au sein de la direction n'arrivent pas au meilleur moment pour l'entreprise qui doit justement concrétiser les promesses faites depuis plusieurs années autour des véhicules électriques et hydrogène, alors que le secteur commence à sérieusement s'organiser chez les grands acteurs du marché automobile et que la fenêtre d'opportunité se réduit pour les nouveaux venus et entreprises innovantes.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2108803

un rapport du short-seller Hindenburg Research



Donc des mecs qui se goinfrent sur la bourse (en misant sur la chute du cours d'une action) lancent des accusations à même de faire chuter le cours d'une action et y'en a pour les écouter?!?

L'histoire dit-elle combien de pognon se sont fait ces "short sellers" dans l'opération?

pour rappel : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_%C3%A0_d%C3%A9couvert
Le #2108834
BombingBasta a écrit :


un rapport du short-seller Hindenburg Research



Donc des mecs qui se goinfrent sur la bourse (en misant sur la chute du cours d'une action) lancent des accusations à même de faire chuter le cours d'une action et y'en a pour les écouter?!?

L'histoire dit-elle combien de pognon se sont fait ces "short sellers" dans l'opération?

pour rappel : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_%C3%A0_d%C3%A9couvert


Ce que tu décris, c'est le fonctionnement "normal" de la bourse aujourd'hui...

La spéculation fait partie intégrante du système. Elle doit juste faire gagner de l'argent à ceux qui spéculent sur l'avenir radieux d'une entreprise.

Et puis tu noteras que certains privilégiés ont réussi à sur-vendre tellement bien leur boîte, qu'ils sont devenus des licornes dans le monde merveilleux du 2.0...

AirBNB, Uber et quelques autres ont des modèles économiques, qui n'ont JAMAIS fonctionné [ je veux dire par là, qu'ils sont continuellement déficitaires, et que ce sont les financiers pigeons, qui continuent à remettre du fric dedans]

Je n'ai lu les rapports financiers de Tesla, mais pas sûr que ce soit beaucoup mieux d'ailleurs ...

Donc, de temps en temps, certains se font prendre la main dans le pot à confiture, et on les vire...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar