Numéricâble : Cinven a trouvé preneur pour ses 35 %

Le par Dimitri T.  |  1 commentaire(s)

Les 35 % de Numéricâble possédés par Cinven ont finalement trouvé preneur.

Numericable_logo
Numericable logoLors d'une précédente actualité publiée au début du mois de novembre, nous évoquions le fait que le fonds d'investissement britannique Cinven, actionnaire majoritaire de Numéricâble, souhaitait se délester de la moitié de sa participation, soit 35 %. Six acheteurs potentiels n'avaient pas tardé à révéler leur intérêt pour la reprise de cette participation. Peu de temps après, ils n'étaient plus que quatre puis deux.

Logo carlyleFinalement, c'est le fonds d'investissement étasunien Carlyle qui a proposé l'offre jugée la plus intéressante par Morgan Stanley et Rothschild, les deux banques en charge du dossier, et qui prendra par conséquent possession des 35 % du capital de Numéricâble pour un montant situé aux alentours de 1 milliard d'euros. Le câblo-opérateur sera désormais détenu à 30 % par Altice, à 35 % par Cinven et à 35 % par Carlyle.

Rappelons que les principaux actionnaires Altice voyaient dans cette cession une entrée d'argent frais permettant augmenter la puissance financière du groupe dans le but d'une éventuelle fusion avec un autre acteur majeur dans les secteurs de l'Internet ou de la téléphonie mobile. Cette opération permettra aussi à Cinven de diversifier ses investissements.
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Sébastien offline Hors ligne Héroïque avatar 689 points
Le #193528
pour compléter, Benoit Colas le responsable france de Carlyle a même préciser que "Il y a clairement de synergies entre opérateurs et avec Iliad(maison mère de Free) en particulier".il a rajouté que ce type de rapprochement "pourrait faire du sens".
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire